Orientation





télécharger 0.66 Mb.
titreOrientation
page4/12
date de publication18.05.2017
taille0.66 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12


RESUME EVALUATION PROJET AP1-197

L’évaluation de l’expérimentation Sup Premières Rencontres a observé la mise en œuvre d’un dispositif de questionnement précoce des jeunes des classes de premières sur leur orientation professionnelle et dans les études supérieures, réalisé à travers un programme de formation des enseignants et conseillers d’orientation préparant à une mise en relation directe des lycéens avec les universités. Ce dispositif a donné satisfaction aux parties prenantes. Il répond à une partie des interrogations des élèves sur la connaissance des parcours universitaires, le repérage des lieux de formation et leur fonctionnement et surtout l’organisation de la vie d’étudiant.

Le dispositif s’est montré capable d’assurer la mobilisation d’acteurs divers autour de la problématique de l’orientation des élèves de premières, via une pratique collaborative et la création d’un site internet servant à la mise en commun de documents, de séquences pédagogiques et d’agenda. Il est utile pour réactualiser les connaissances du monde de l’enseignement supérieur par les enseignants du secondaire, référents essentiels des élèves.

Par contre, il s’est révélé peu efficace pour faire comprendre les liens enseignement-recherche à l’université qui demeurent un des enjeux majeurs de la construction d’une société de la connaissance. Il est trop discret également sur les prérequis et sur la nature du travail nécessaire à la poursuite d’un objectif de formation, de même qu’il ne répond pas assez aux besoins d’association des diplômes avec les professions. Ces lacunes pourraient être comblées par l’intermédiaire d’une mise au clair des priorités des universités par elles-mêmes, tant sur le plan des pratiques pédagogiques de mise au travail des élèves que sur leur connaissance du marché du travail. Un contact promotionnel avec les lycéens demeure insuffisant face à la recherche d’assurance et de voies ambitieuses des jeunes.

Ce dispositif s’est heurté à une mobilisation délicate et inégale des chefs d’établissement. Entre le manque de temps et la faible importance accordée à une nième opération portant sur l’orientation vers le supérieur, les responsables des lycées ont réclamé une implication en amont dans le dispositif pour un investissement effectif très aléatoire.

L’importance des interactions nécessaires entre les porteurs du projet et d’une part les divers établissements du secondaire, d’autre part les filières de formation universitaires, engendre une certaine lourdeur lorsque l’on essaie de prévoir des rencontres dont la nature et les dates sont parfaitement adaptées aux demandes des lycées. Une offre annuelle régulière à date fixe, permettant un vaste choix parmi des interventions, rencontres et immersions universitaires serait moins difficile à organiser mais se heurterait à des difficultés à s’approcher de souhaits variables d’une année sur l’autre.

L’évaluation ne permet pas de savoir si cette préparation à l’orientation dans les études dès la première permettra une insertion plus aisée dans l’enseignement supérieur, se manifestant par de moindre taux d’échec ou de réorientations. Il faudrait pour cela suivre les lycéens ayant bénéficié de ce dispositif jusque que trois années après le baccalauréat. Pour remplir ces objectifs, il importerait de préciser le message des universités sur leurs finalités professionnelles et leurs pratiques d’enseignement. Il faut aussi probablement admettre de laisser de la place au hasard dans l’allocation des formations et débouchés aux élèves, en évitant de vouloir déterminer des avenirs trop vite sur la base de compétences et capacités encore partiellement révélées et dans un contexte qui, pour les jeunes sera amené à évoluer.


PROJET AP1-210

Intitulé du projet
Constitution d’un réseau d’employeurs citoyens aux côtés des jeunes
Structure porteuse du projet
VILLE DE SAINT-PRIEST

Structure porteuse de l’évaluation
ITINERE-CONSEIL
François LECOUTURIER, Consultant

Durée d’expérimentation : de mars 2010 à septembre 2012

Date de remise du rapport d’évaluation : 12 novembre 2012

FICHE SYNTHÉTIQUE PROJET AP1-210 *


Orientation Numéro du projet AP1_210

LE DISPOSITIF EXPERIMENTÉ

Titre : Constitution d’un réseau d’employeurs citoyens aux côtés des jeunes

Objectifs initiaux :

Améliorer l’accueil de jeunes stagiaires et le déroulement des stages de découverte professionnelle ou d’apprentissage :

  • en développant les possibilités de stages liés aux centres d’intérêt des jeunes ;

  • en préparant davantage les jeunes aux contraintes spécifiques du monde professionnel ;

  • en fournissant aux employeurs les informations et les contacts dont ils ont besoin pour optimiser le déroulement de ces stages.

Public(s) cible(s) :

  • élèves de 3ème des trois collèges de la ville (dont deux classés en Réseau de Réussite Scolaire) : 1 100 élèves

  • élèves de SEGPA de 4ème et de 3ème : 30 jeunes ;

  • jeunes apprentis (Lycée professionnel, autres organismes de formation) : 60 jeunes



Total des bénéficiaires : 1 190 jeunes
Modalités opérationnelles :

  • recrutement d’un chargé de mission pour constituer et animer un réseau d’employeurs ;

  • travail en lien avec les établissements d’enseignement secondaire pour mieux préparer les jeunes à ces stages, en leur délivrant une information complète sur les possibilités locales ;

  • constitution d’un réseau d’employeurs locaux, publics et privés, disposés à accueillir des jeunes de Saint-Priest en stage et en formation.

Descriptif synthétique du dispositif expérimenté :


Territoire(s) d'expérimentation :

Ville de Saint Priest

Valeur ajoutée du dispositif expérimenté :


Partenaires techniques opérationnels :

les établissements volontaires, le centre d’information et d’orientation, les trois collèges de la Ville, la SEGPA et le lycée professionnel, Lions Club (réseau d’employeurs locaux).

Partenaires financiers (avec montants):


Durée de l'expérimentation : 3 ans

LE PORTEUR DU PROJET

Nom de la structure : Ville de Saint-Priest

L'ÉVALUATEUR DU PROJET

Nom de la structure : Cabinet Equation-management

* Données issues du projet initial (rapport final non reçu)
RESUME EVALUATION PROJET AP1-210

En réponse à l'appel à projet porté par le Haut commissariat à la jeunesse, la ville de Saint-Priest a élaboré un projet d'action consistant à créer un réseau d'entreprises locales susceptibles de s'engager dans l'accueil de stages de découverte des métiers, notamment ceux prescrits aux élèves de troisième dans le cadre de leur scolarité.

Ce projet est motivé par le constat de la difficulté récurrente que connaissent les jeunes collégiens pour trouver un lieu d'accueil de stage, qui soit à la fois en phase avec leurs aspirations et d'une bonne qualité en termes d'encadrement. Les objectifs quantitatifs assignés au projet reposent sur la constitution d'un réseau de 100 employeurs, proposant d'accueillir annuellement 300 stages courts de troisième, 20 stagiaires de SEGPA et 10 apprentis.

Le projet s’est concrétisé par le recrutement d’une chargée de mission dont la tâche devait principalement consister à prospecter une diversité d'entreprises locales dont les responsables s'engageaient, sur la base d'une charte d'accueil, à proposer des stages de découverte tout en garantissant des conditions d'accueil et d'encadrement permettant d'atteindre les objectifs du stage.

L’évaluation ici réalisée est une évaluation comparative de 2 groupes d’élèves, l’un bénéficiaire du dispositif, l’autre non bénéficiaire L’évaluation a été réalisée « initinere » puisque le protocole d’évaluation s’est attaché à mener une enquête quantitative auprès des élèves tout le long du dispositif, c’est-à-dire chaque année scolaire durant une période de 3 ans.

Au terme du projet, les objectifs quantitatifs assignés au projet n’ont pas été atteints. L’observation des indicateurs d’enquêtes et de suivi ainsi que la perception des enseignants obligent à conclure à un certain échec de l’action expérimentale déployée.

Les conditions de développement du dispositif n’ont pas été favorables aux impacts positifs attendus. L’expérimentation s’est trouvée confrontée à différents freins et limites, notamment en termes de coordination d’acteurs. Elle s’est, en outre, construite sur un diagnostic relativement décalé par rapport à la réalité observée. Le programme n’a pas pu établir le partenariat avec les équipes éducatives dans de bonnes conditions, notamment parce que ces dernières n’ont pas perçu clairement l’intérêt du dispositif.

Sur le volet de la construction d’un réseau local d’entreprises, là encore, les difficultés ont été persistantes. La solution de l’adhésion au Réseau national a été un second choix, qui plus est, est intervenu trop tard dans la chronologie du développement du projet.

PROJET AP1-253

Intitulé du projet
Espace métiers info, un lieu partagé et un lien entre les acteurs de l'AIOA


Structure porteuse du projet
Bureau Information Jeunesse BIJ 37
M. Pascal HOULARD, président du BIJ 37, et Mme Brigitte MALINGE, directrice du BIJ 37


Structure porteuse de l’évaluation
Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP)
M. Gérard MARQUIE, chargé d’études et de recherche
Rédacteurs du rapport d’évaluation

Marie DUMOLLARD, Jean-Pierre HALTER, Gérard MARQUIE, avec la contribution de Cassandre BOUVIER † (septembre 2010-juillet 2011)

Durée d’expérimentation : 24 mois (décembre 2009 à décembre 2011)

Date de remise du rapport d’évaluation : 30 mars 2012


FICHE SYNTHÉTIQUE PROJET AP1-253


Orientation Numéro du projet AP1_253

LE DISPOSITIF EXPERIMENTE

Titre : « Espace Métiers Info, un lieu partagé et un lien entre les acteurs de l’AIOA »

Objectifs initiaux : Evaluer la pertinence d’un outil partagé entre les différents acteurs de l’AIOA au bénéfice d’un public précis, celui du « Parcours de Découverte des Métiers et des Formations »

Public(s) cible(s) : Collégiens de 3ème en option DP3 ou DP6. Le dispositif expérimenté a bénéficié à 929 collégiens

Descriptif synthétique du dispositif expérimenté

Proposer aux établissements scolaires une ressource complémentaire pour la découverte des métiers, en mettant à disposition l’Espace Métiers Info du BIJ, ses ressources, son partenariat, pour construire des actions adaptées aux collégiens.

Territoire(s) d'expérimentation : La région d’expérimentation est l’agglomération Tourangelle et comprend des établissements scolaires situés en zones urbaines sensibles.

Valeur ajoutée du dispositif expérimenté :

Apport aux enseignants d’un partenariat élargi auprès de branches professionnelles, d’entreprises et des acteurs de l’AIOA. Construction partenariale de ressources et d’outils adaptés aux caractéristiques du public et permettant de rendre acteurs les collégiens pour une meilleure appréhension des métiers. Meilleure connaissance réciproque des acteurs de l’information et de l’orientation. Un lieu de proximité, à l’interface entre le monde de l’entreprise et l’école, qui apporte aux collégiens une autre forme d’information sur les métiers à travers des animations collectives et la rencontre d’autres référents adultes.

Partenaires techniques opérationnels :

(1) Partenaires initialement indiqués dans le projet : Education Nationale (IIO – DRONISEP – directeurs de CIO – enseignants) ; Acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional, GIP alpha centre, Conseil Général, Tours Plus, Ville de Tours) ; Réseau AIOA ; Branches professionnelles et entreprises

(2) Partenaires effectifs de l’expérimentation : Education Nationale (IIO – DRONISEP – directeurs de CIO – enseignants et principaux de collèges) ; Acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional, GIP alpha centre) ; Réseau AIOA ; Branches professionnelles et entreprises

Partenaires financiers (avec montant) : La Région Centre(42 127 €) ; Conseil Général (5 520€) ; Agglo Tours (33 333€) ; Taxe d’apprentissage (10 804€) ; Fonds propres (13 000€).

Durée de l'expérimentation

(1) Durée initiale : 24 mois (septembre 2009 à septembre 2011)

(2) Durée effective : 27 mois (septembre 2009 à décembre 2011)

LE PORTEUR DU PROJET

Nom de la structure : Bureau Information Jeunesse d’Indre et Loire

Type de structure : Association Loi 1901

L'ÉVALUATEUR DU PROJET

Nom de la structure : INJEP - Type de structure : Structure publique
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Orientation iconGt 14 personnels d’orientation
«assurent le service public de l’orientation tout au long de la vie», leurs responsabilités respectives en la matière sont clairement...

Orientation iconFixant les normes de qualite aux organismes participant au service...
«l’Etat et la Région assurent le spo tout au long de la vie Le service public de l’orientation est un service public à compétences...

Orientation iconNote d’orientation 3

Orientation iconRapport d’orientation budgetaire

Orientation iconConseil national d’orientation

Orientation iconDebat d’orientation budgetaire

Orientation iconRapport d’orientation budgetaire

Orientation iconLoi d'orientation sur l'éducation

Orientation iconDebat d’orientation budgetaire 2013

Orientation iconComite d' orientation restreint de la loi penitentiaire






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com