Commission solidarité-citoyenneté





télécharger 10.02 Kb.
titreCommission solidarité-citoyenneté
date de publication18.05.2017
taille10.02 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Conseil Municipal des enfants

COMMISSION SOLIDARITÉ-CITOYENNETÉ

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 06 NOVEMBRE 2015

Etaient absents: ABDELLAOUI Rayan (La Habette) ; LUKOKI Wendy (Allezard); BENASAID Lila, (Savignat) 
Animatrice des débats : Tristan et Mélissa

Les discriminations
A la dernière réunion les conseillers ont choisi de travailler sur les discriminations, afin de sensibiliser les enfants des écoles à lutter contre les préjugés et les discriminations.
Après avoir d’écrit des situations de discrimination vécus, les conseillers se sont prêtés à un jeu organisé par l’animatrice, les enfants blonds sont d’un côté de la salle, les enfants bruns de l’autre. Les enfants blonds sont présentés par l’animatrice comme les plus intelligents et les plus créatifs quant aux enfants bruns, ils seraient d’après elle, moins intelligents et moins créatifs. Très vite, les enfants adhèrent aux valeurs du groupe. C’est ainsi que les enfants blonds commencent à adopter des comportements méprisants vis-à-vis du groupe des enfants bruns. Dans le groupe des enfants bruns, certains acceptent leur situation puisque c’est l’animatrice qui l’a dit, pendant que d’autres se révoltent.
Une discussion s’ouvre alors, sur les mécanismes individuels, collectifs et institutionnels qui ont conduit des gens ordinaires à commettre le pire ou au contraire à résister.

La discrimination est fondée sur l’intolérance et le refus de la différence. Mais ne pas subir de discrimination est un droit fondamental.
Ne pas subir de discrimination est un Droit fondamental
Inscrit dans la Déclaration universelle des  droits de l’homme, il n’en demeure pas moins l’objet d’une des atteintes  les plus fréquentes dans le monde. Car même si les Etats se sont engagés à respecter les droits fondamentaux, la pratique est bien différente dans plusieurs régions du monde. La discrimination peut ainsi être inscrite dans la loi d’un Etat, comme ce fut le cas en Afrique du Sud pendant l’apartheid, mais le plus souvent elle résulte de la non application des lois protectrices des droits humains. Beaucoup de gouvernements la tolèrent naturellement.

La discrimination peut prendre différentes formes

La discrimination peut prendre diverses formes à commencer par la privation de droits fondamentaux, comme la circulation, la nationalité ou encore la liberté d’expression, de religion…Elle peut aussi générer des traitements inégaux et défavorables au niveau de l’emploi, du logement ou encore de l’accès à l’éducation et aux soins. Mais la discrimination peut aussi prendre des formes indirectes, servant ainsi de socle à la violation d’autres droits humains comme la privation des libertés, des traitements cruels et dégradants, des crimes contre l’humanité. Les femmes et les minorités ethniques restent les principales victimes de ces discriminations.

En conclusion : la discrimination conduit à traiter des personnes différemment et généralement plus mal, en raison de caractéristiques qui leur sont attribuées. Elle peut alors être soit directe si des personnes sont délibérément visées, soit indirecte lorsqu’un critère apparemment neutre est utilisé pour désavantager certaines catégories de personnes.

Les conseillers proposent pour lutter contre les inégalités et les discriminations de mettre en avant :

  • les valeurs de tolérance et le mieux vivre en harmonie malgré nos différences.

  • Présenter les mécanismes individuels, collectifs et institutionnels, qui ont conduit des gens ordinaires à commettre le pire ou au contraire à résister.

  • Montrer qu’il a existé et qu’il existe de nombreuses formes de résistance (artistique, individuelle, collective, spirituelle, légale, etc…).



Cette discussion se poursuivra à la prochaine réunion qui aura lieu le 17 novembre 2015

similaire:

Commission solidarité-citoyenneté iconLoi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et...
L. 114-1 casf (Art 2 de la loi) Toute personne handicapée a droit à la solidarité de l'ensemble de la collectivité nationale, qui...

Commission solidarité-citoyenneté icon1 La citoyenneté athénienne, une citoyenneté fermée

Commission solidarité-citoyenneté iconReglement de fonctionnement
«les Ateliers de Bentenac» se réfère en tous points aux principes et aux valeurs énoncées dans sa charte : laïcité, solidarité, citoyenneté,...

Commission solidarité-citoyenneté iconCommission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement
«Famille, vulnérabilité, pauvreté», présidée par Martin Hirsch, qui proposait 15 résolutions pour engager des politiques volontaristes...

Commission solidarité-citoyenneté iconConformément à l’accord de fusion de la liste «Energies positives»...
«citoyenneté active» un axe majeur d’action, afin de conforter le processus démocratique et participatif. Cette citoyenneté active...

Commission solidarité-citoyenneté iconPacte Civil de Solidarité
«droit de la famille». Le Pacte civil de solidarité (pacs) est, en France, une forme d'

Commission solidarité-citoyenneté iconRapports au conseil géNÉral de saône-et-loire
«un recul de la décentralisation» et appelait à l’attribution aux Départements d’une fraction de la Contribution Sociale Généralisée...

Commission solidarité-citoyenneté iconChapitre Premier : la citoyenneté

Commission solidarité-citoyenneté iconC. hurtebize ‘La formation des cadres pour le sport et l’EP’, Mémoire insep, 1981
«commission de la hache» et la «commission de la guillotine» fin 1947 et début 1948, chargées de réduire le nombre des enseignants...

Commission solidarité-citoyenneté iconManifeste pour le Droit au Travail des Handicapés et l’Égalité des Droits
«Journée de Solidarité» (travail gratuit imposé aux travailleurs valides et handicapés) et de la Caisse Nationale de Solidarité pour...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com