Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain





télécharger 443.22 Kb.
titreContrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain
page6/8
date de publication21.05.2017
taille443.22 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8


B-Analyse approfondie des quartiers prioritaires
1- Analyse comparative des quartiers prioritaires

Les indicateurs suivants proviennent de la Délégation Interministérielle à la Ville. Ils donnent des renseignements sur la population des quartiers prioritaires, à partir de données collectées au niveau des Ilots de Regroupement d’Informations Statistiques (IRIS).

Ces informations permettent de déterminer le niveau de difficulté des quartiers concernés, en établissant notamment un « indice de risque »8. Elles peuvent également être utilisées dans l’optique de mesurer des évolutions dans le cadre de travaux d’évaluation ultérieurs.

Commune de Bar-le-Duc - Quartier prioritaire : Côte sainte Catherine


Territoire de réf.

Pop.tot.

Pop.act.

Nb chôm.

Nb. non dip.

Tx chôm.

Tx moins25

Tx non dip.

Indice de risque

Rapport de population quartier/commune

Bar-le-Duc

16939

8012

1017

2372

12,69

29,67

18,65

7023

-

Côte SC

3378

1747

391

589

22,38

41,39

26,33

24390

19,94


Le tableau ci-dessus met en lumière des écarts importants entre le quartier et le reste de la commune (chiffres arrondis) :


  • Le taux de chômage du quartier est de 22% contre 13% dans l’ensemble de la commune

  • Le taux de moins de 25 ans est de 41% contre 30% dans l’ensemble de la commune

  • Le taux de non diplômés est de 26% contre 19% dans l’ensemble de la commune


Commune de Ligny-en-Barrois – Quartiers prioritaires : Cité de l’Ornain/Aouisses


Territoire de référence

Pop.tot.

Pop.act.

Nb chôm.

Nb non dip.

Tx chôm.

Tx moins25

Tx non dip.

Indice de risque

Rapport de population quartier/commune

%

Ligny-en-B.

5036

2279

322

1033

14,13

29,53

27,21

11350

-

Cité Ornain

587

243

53

161

21,81

39,86

41,28

35893

11,66

Aouisses

969

469

95

145

20,26

39,22

22,59

17941

19,24


Dans le quartier de l’Ornain :


  • Le taux de chômage du quartier est de 22% contre 14% dans l’ensemble de la commune

  • Le taux de moins de 25 ans est de 40% contre 30% dans l’ensemble de la commune

  • Le taux de non diplômés est de 41% contre 27% dans l’ensemble de la commune


Dans le quartier des Aouisses :


  • le taux de chômage est de 20% contre 14% dans l’ensemble de la commune

  • le taux de moins de 25 ans est de 39% contre 30% dans l’ensemble de la commune

  • 29% des demandeurs d’emploi de la ville résident dans ce quartier


Commune de Revigny-sur-Ornain – Quartiers prioritaires : quartiers sud



Territoire de référence

Pop.tot.

Pop.act.

Nb chôm.

Nb non dip.

Tx chôm.

Tx moins25

Tx non dip.

Indice de risque

Rapport de population quartier/commune

%

Revigny s/O

3660

1573

253

739

16,08

33,17

28,14

15013

-

Quart. sud

999

393

120

289

30,53

44,24

44,95

60720

27,29


Le tableau indique que :


  • le taux de chômage est de 30% contre 16% dans l’ensemble de la commune

  • le taux de moins de 25 ans est de 44% contre 33% dans l’ensemble de la commune

  • le taux de non diplômés est de 45% contre 28% dans l’ensemble de la commune

  • 47% des demandeurs d’emploi de la ville résident dans ce quartier qui ne représente pourtant que 27% de la population totale de la commune


Commune de Tronville-en-Barrois – Quartier prioritaire : Bouvret-Ornain


Territoire de référence

Pop.tot.

Pop.act.

Nb chôm.

Nb non dip.

Tx chôm.

Tx moins25

Tx non dip.

Indice de risque

Rapport de population quartier/commune

%

Tronville

2036

895

146

370

16,31

36,20

26,62

15718

-

Bouvret-Orn.

638

274

59

179

21,53

41,07

43,66

38606

31,33



Le tableau indique que, dans le quartier Bouvret-Ornain :


  • le taux de chômage est de plus de 21% contre 16% dans l’ensemble de la commune

  • le taux de non diplômés est de plus de 43% contre moins de 27% dans l’ensemble de la commune

  • l’indice de risque d’exclusion est plus de deux fois supérieur à celui de la commune


Légende :

Pop.tot. : population totale

Pop.act. : population active

Nb chôm. : nombre de chômeurs

Nb non dip. : nombre de non diplômés

Tx chôm. : taux de chômage

Tx moins25 : taux de moins de 25 ans

Tx non dip. : taux de non diplômés
2- Commune de Bar-le-Duc : Côte Sainte Catherine

Présentation générale
Le quartier se caractérise avant tout par sa forte déclivité (45 mètres entre le bas et le haut de la Côte) : jusqu’aux années 60, difficile d’accès et mal desservie, la Côte sainte Catherine était ainsi recouverte de jardins, de friches et de vignes. Du fait de la forte demande en logements, les élus décidèrent d’en faire un nouveau quartier.
Comme dans la grande majorité des villes, cette époque a été celle de la construction de logements HLM, destinés au départ à accueillir des classes moyennes. Les évolutions (notamment l’accession à la propriété entraînant le départ de ces classes moyennes) ont peu à peu fragilisé et homogénéisé l’occupation.
Dès 1986 le quartier est inscrit dans une opération de Développement Social des Quartiers. En 2000, la Côte sainte Catherine devient l’un des quartiers prioritaires du Contrat de Ville, puis fait l’objet à partir de 2005 d’une Opération de Rénovation Urbaine qui s’inscrit dans le projet urbain de la ville de Bar-le-Duc. La Côte sainte Catherine bénéficie à ce titre d’un soutien financier de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine au titre de l’article 6 de la loi d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 1er Août 2003.
Difficultés et potentialités
Difficultés urbaines :
Sans pour autant donner l’image d’un quartier délaissé, la Côte sainte Catherine est physiquement séparée du reste de la ville du fait de sa déclivité, mais également de par la présence de « coupures » représentées par la voie ferrée, le canal de la Marne au Rhin et la route départementale n°116. Elle constitue ainsi un véritable pôle annexe de la ville centre, une « ville dans la ville ».
La place de l’habitat collectif y est considérable : plus de 75% des résidences principales situées à la Côte sainte Catherine sont des logements locatifs HLM. L’offre en habitat semi-collectif est très réduite et l’offre en habitat individuel est exclusivement privée.

La vacance des logements est de 15% de l’offre, mais elle est inégalement répartie : elle atteint ainsi 37% sur certains secteurs du quartier (allée des Vosges) et concerne dans plus de la moitié des cas des logements de type 4, dont l’offre est très importante (35% du parc) mais qui ne correspondent plus aux besoins. Il existe donc une certaine inadéquation entre l’offre et la demande de logements.

Les espaces de sport et de loisir sont majoritairement situés à la périphérie Nord du quartier (mini-golf, gymnase, stades), soit à l’opposé du reste de la ville.
D’une manière générale, le quartier souffre d’un relatif manque d’attractivité : en effet, la Côte sainte Catherine représente la moitié du parc social existant mais seulement 37% de la demande.
Difficultés sociales :
Données quantitatives
Les écarts entre le quartier et l’unité urbaine de référence (la commune) se manifestent à plusieurs niveaux :


  • le taux de chômage est supérieur à 22% alors qu’il est inférieur à 13% dans l’ensemble de la commune et de l’ordre de 8% dans l’ensemble du département de la Meuse. Il atteint plus de 40% chez les 15-24 ans, alors qu’il est inférieur à 20% pour la même tranche d’âge en centre-ville.

  • le taux de moins de 25 ans est de 41% contre 30% dans l’ensemble de la commune (chiffres arrondis)

  • le taux de non diplômés est de 26% contre 19% dans l’ensemble de la commune


Par ailleurs :


  • 38% des demandeurs d’emploi de la ville résident dans le quartier, plus précisément dans un périmètre regroupant seulement 20% de la population de la ville
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain iconContrat urbain de cohesion sociale

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain iconContrat urbain de cohesion sociale

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain iconAppel a projets contrat urbain de cohesion sociale cucs 2013

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain iconProjet de Renouvellement Urbain de Bourges
«habitat et cadre de vie» du Contrat Urbain de Cohésion Sociale de Bourges, le champ d’application de la présente convention a vocation...

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain iconLe projet urbain de cohésion sociale de Montélimar

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain iconMarches publics de prestations intellectuelles
«cohésion sociale», «emploi – développement économique» et «cadre de vie – renouvellement urbain». Par ailleurs, des thématiques...

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain icon1 – projet urbain de cohesion sociale
...

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain icon[Contrat de Ville de l’Agglomération de Limoges appel à projets 2016 – Note de cadrage
«cadre de vie; «cohésion sociale» et «insertion et développement économique»

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain icon«Enjeux et principes d’animation des Politiques aulnaysiennes de cohésion sociale» ville
«Enjeux et principes d’animation des Politiques aulnaysiennes de cohésion sociale»

Contrat urbain de cohesion sociale de la vallee de l’ornain iconLe ministre de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com