La résistance électrique, classe de quatrième





télécharger 31.85 Kb.
titreLa résistance électrique, classe de quatrième
date de publication21.05.2017
taille31.85 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
C
Nom et prénom :
ontrôle : la résistance électrique, classe de quatrième.

Ce contrôle a été construit pour être traité dans son ensemble par tous les élèves.

Pour cela et pour chaque question posée (sauf exercice 1) il existe un joker qui va vous aider à répondre. L’utilisation d’un joker entraîne une perte de point mais, vaut-il mieux ne rien répondre ou répondre des inepties et par là ne pas gagner de point plutôt que répondre en étant aidé et gagner des points ?
Les jokers sont à disposition au bureau. Libre à vous de venir les retirer.

Présentez vous avec cette feuille.
Exercice 1 : Etude de texte. (6 points)


Compétences

Validée (O/N)

Capacités évaluées

note

S’informer




Saisir des informations d’un texte.

…/2

Communiquer

en français

Ecrire des phrases « sujet défini+verbe+compléments ».

Maîtriser un minimum l’orthographe.

…/2

…/2


Après avoir lu ce texte, répondez aux questions. Vous prendrez soin de construire des phrases comportant un sujet défini, un verbe et un ou plusieurs compléments et respectant les règles élémentaires de l’orthographe.
« Des conducteurs sans résistance.

La résistance d’un fil métallique, comme par exemple le filament d’une lampe à incandescence, augmente avec la température. À très basse température, cette résistance diminue, et en dessous d’une température dite « critique », la résistance électrique de certains matériaux devient nulle. Le matériau est alors un supraconducteur. Pour le mercure par exemple, la supraconductivité apparaît à la température extrêmement basse de – 269 °C.
En 1998, les physiciens ont mis au point des matériaux supraconducteurs à la température de – 73 °C, facilement réalisable dans l’azote liquide.

L’intérêt d’un matériau supraconducteur réside dans le fait que des courants électriques très intenses peuvent y circuler, sans échauffement, donc sans perte d’énergie.
Ces courants électriques circulant dans des supraconducteurs créent des champs magnétiques très forts indispensables dans certaines applications :

  • les appareils d’analyse IRM d’Imagerie par Résonance Magnétique, ou scanners ;

  • les projets de trains ou de métro à sustentation magnétique. »




  1. Qu’est-ce que la supraconductivité ?

  2. Quel est l’intérêt des matériaux supraconducteurs ?

  3. Dans quels domaines techniques les applications de la supraconductivité sont-elles développées ?


Exercice 2 : La loi d’ohm appliquée à un conducteur ohmique. (7,5 points)


Compétence

Validée (O/N)

Capacité évaluée

note

Raisonner (notion connue)




Restituer et appliquer ses connaissances

…/7,5




  1. Calculer la résistance R d’un conducteur ohmique traversé par un courant d’intensité I = 5 A et soumis à une tension U = 220 V.

  2. Calculer la tension U aux bornes d’un conducteur ohmique de résistance R = 68 Ω traversé par un courant d’intensité I = 250 mA.

  3. Calculer l’intensité I qui traverse un conducteur ohmique de résistance R = 1 kΩ aux bornes duquel règne une tension U = 2 V.



Exercice 3 : Caractéristique d’un conducteur ohmique. (6,5 points)


Compétence

Validée (O/N)

Capacités évaluées

note

Communiquer en science.




Schématiser un montage électrique

Construire un graphique

Exploiter un graphique

…/1,5

…/2

…/3


On note respectivement U la tension aux bornes d’un conducteur ohmique et I l’intensité du courant qui le traverse.

On relève expérimentalement les valeurs suivantes des couples (U ; I) :


U (V)

1,75

2,70

3,65

4,50

5,40

6,25

I (mA)

10,0

15,1

20,0

25,2

30,0

35,0




  1. Schématiser un montage électrique permettant l’acquisition de ces valeurs.

  2. Tracer la caractéristique (U ; I) du dipôle en prenant pour échelle sur l’axe des abscisses* 1 cm pour 5 mA et sur l’axe des ordonnées** 1 cm pour 1 V.

  3. Calculer une valeur approchée de la résistance R du dipôle.

  4. Déterminer sans calcul l’intensité I qui traverse le conducteur ohmique quand il est soumis à une tension U = 5,00 V.


* axe horizontal

** axe vertical



Quest.

Sans joker / point

Avec joker / point

2.1

2,5

1,5

2.2

2,5

1,5

2.3

2,5

1,5

3.1

1,5

1

3.2

2

1

3.3

1,5

1

3.4

1,5

1

Les jokers.



    1. On rappelle que la tension U aux bornes d’une résistance est égale au produit de sa résistance R par l’intensité I qui la traverse. Cela constitue la loi d’ohm : U = R x I




    1. On rappelle que la loi d’ohm s’applique dans un système d’unité international :

U s’exprime en V, R en Ω et I en A.

On transforme les mA en A en divisant par 1000.


    1. On rappelle que 1 k Ω = 1000 Ω




    1. On rappelle que le circuit réalisé en classe est un circuit en série comportant plusieurs piles (associées alternativement + - + -…) et une résistance.

Le circuit comporte également un ampèremètre branché en série dans le circuit et un voltmètre branché en dérivation aux bornes de la résistance.


    1. On rappelle qu’un graphique est dessiné au crayon gris, que les axes sont gradués et qu’ils portent la grandeur (U et I) et leurs unités (V et A).

La droite est tracée en passant au plus près de tous les points.


    1. Une méthode pour déterminer une valeur approchée de R et de prendre un point de la caractéristique donc deux valeurs, U et I, et d’en calculer le rapport.




    1. Pour trouver cette valeur, il faut utiliser la droite du graphique, c'est-à-dire se placer à U = 5 V et de déterminer l’abscisse I correspondante.




similaire:

La résistance électrique, classe de quatrième iconCours Niveau : quatrième Partie du programme
«comment mesurer une tension électrique ?» a déjà été utilisée au cours d’une activité pour la compétence : «reconnaître qu’il peut...

La résistance électrique, classe de quatrième iconRecherche documentaire : Les trois physiciens : joule, watt et ohm...
«loi d’Ohm suivi de votre nom» et vous enregistrerez ce document sur votre disque

La résistance électrique, classe de quatrième iconChapitre n°2 : Puissance électrique, énergie électrique et effet Joule

La résistance électrique, classe de quatrième iconA/ Puissance électrique consommée par un appareil électrique

La résistance électrique, classe de quatrième iconCircuit electrique-courant electrique
«i» désignant leur intensité. «i» est souvent affecté d’un indice afin de distinguer les différents courants

La résistance électrique, classe de quatrième iconPour dimensionner des structures on a besoin de connaître les capacités...

La résistance électrique, classe de quatrième iconLa france libre et la resistance
«Analyse du rôle des composantes de l’action de la Résistance intérieure et de la France libre.» (1ère L, es, S)

La résistance électrique, classe de quatrième iconRésumé Dans cet article, nous présentons la modélisation électrique...

La résistance électrique, classe de quatrième iconI. 3 Intensité d’un courant électrique a Représentation et mesure d’un courant électrique

La résistance électrique, classe de quatrième iconInstruction n° cng/dgd/udh/DS/2016/226 du 12 juillet 2016 relative...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com