19 – le cycle d’exploitation





télécharger 33.33 Kb.
titre19 – le cycle d’exploitation
date de publication09.07.2017
taille33.33 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos

Lycée Emmanuel Mounier Grenoble 1ère STG Information et gestion

19 – LE CYCLE D’EXPLOITATION

1 - Présentation du cycle d’exploitation
Le cycle d’exploitation comprend l’ensemble des opérations réalisées depuis l’achat des matières premières (ou des marchandises) jusqu’à la vente des produits finis (ou des marchandises).

À chaque opération du cycle, des documents sont créés afin de mémoriser les informations comptables externes (facture d’achat ou de vente, quittance, chèque, ticket de carte bancaire, pièce de caisse).
2 - Le mécanisme de la TVA

2-1 Notions de Valeur Ajoutée et de TVA



2-1-1 La valeur ajoutée économique (rappel)

en économie, la valeur ajoutée (VA) est la valeur nouvelle créée au cours du processus de production. Elle représente donc la différence entre la valeur de la production (P) et la valeur des consommations intermédiaires (CI) qu’a exigée cette production. VA = P - CI

2-1-2 La Valeur Ajoutée comptable

En comptabilité, on prend la différence entre les ventes et le coût d’achat des biens et services consommés : VA = Ventes - Coût d’achat des biens & services.

2-1-3 La Taxe sur la Valeur Ajoutée

La TVA est un impôt indirect assis sur la valeur ajoutée créée par l’entreprise. Cet impôt est payé au Trésor Public (l’état) et représente la ressource la plus importante du budget de l’état.

2-2 Calcul de la TVA à reverser à l’Etat



Lorsqu’une entreprise fait une vente, son client lui paie de la TVA. Cette TVA devra _ _ _ _ _ _ _ _.

Lorsque elle fait un achat, elle paie de la TVA à ses fournisseurs.

Chaque mois les entreprises calculent la TVA à reverser à l’Etat.

TVA due à l’Etat = _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Les entreprises ne supportent pas la charge de la TVA car la taxe payée aux fournisseurs sur les achats est déduite de la taxe collectée sur les ventes auprès clients (voir exemple page 213). C’est le _ _ _ _ _ _ _ _ _ qui supporte la TVA car il ne peut pas la déduire .La TVA est donc un impôt sur la consommation.

Comme ce sont les entreprises qui calculent et collectent la taxe pour la reverser à l’Etat. On dit que la TVA est un impôt indirect.
Les taux en vigueur :

- _ _ _ pour les médicaments remboursés par la Sécurité sociale,

- _ _ _ taux réduit pour produits alimentaires, certains travaux immobiliers, presse, livres…

- _ _ _ taux normal qui s’applique à tous les autres biens et services.

2-3 Les différentes TVA



La TVA sur les achats s’appelle la TVA _ _ _ _ _.

La TVA sur les ventes s’appelle la TVA _ _ _ _ _.

La différence entre la TVA collectée et la TVA déductible s’appelle la TVA à décaisser (ou à payer à l’Etat).
3 - L’analyse et l’enregistrement comptable des factures

3-1 Analyse et enregistrement des factures d’achat



Avant d’enregistrer une facture d'achat, il est nécessaire de connaître _ _ _ _ _ de l'entreprise afin de savoir quel compte utiliser (achat de marchandises, de matières premières, immobilisations,…).

- Les réductions commerciales ne sont pas directement comptabilisées car elles diminuent la valeur du flux réel. Les achats sont donc enregistrés pour la valeur du _ _ _ _ _ _ au _ _ _ du compte de _ _ _ correspondant.

- La TVA portée sur la facture est déductible pour l’entreprise, puisque ce n’est pas à elle de supporter cette taxe, mais au consommateur final. On l’enregistre au _ _ _ du compte : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

- Le net à payer s'enregistre au _ _ _ du compte _ _ _ _ _ _ (512 ou 53 pour un paiement comptant).
Exemple : achats de marchandises 10 000€; remise 5%; TVA 19.6%

607 Ach.marchandises










44566 TVA ded / ABS




401 Fournisseurs



































- L’escompte ne diminue pas la valeur du flux réel car il est lié aux conditions de règlement des factures. il doit donc faire l’objet d’un enregistrement particulier.

Pour l’acheteur, c’est un produit financier qui s’enregistre au _ _ _ _ du compte _ _ _ _ _ _ _ _.
Exemple : achats de marchandises 10 000€; escompte 5%; TVA 19.6%

607 Ach.marchandises




765 Escomptes obtenu




44566 TVA ded / ABS




401 Fournisseurs




































3-2 Analyse et enregistrement des factures de vente



Pour enregistrer une facture de vente, il est également nécessaire de connaître l'activité de l'entreprise afin de savoir quel compte de vente utiliser (produits finis, services, marchandises, …).

- Les réductions commerciales ne s'enregistrent pas non plus. La vente s'enregistre donc au crédit d'un compte de produit (classe 7) à la valeur du net commercial.

- L'escompte constitue une charge financière et s’enregistre au _ _ _ du compte _ _ _ _ _ _ _ _ _.

- La TVA portée sur la facture est collectée par l’entreprise au nom de l’État. On enregistre cette taxe au _ _ du compte : _ _ _ _ _ _ _ _.

- Le net à payer s’enregistre au débit du _ _ _ _ _ _ _ _ (ou 512 ou 53 en cas de paiement comptant)
Exemple : vente de marchandises 10 000€; remise 5%; escompte 2%; TVA 19.6%

707 ventes marchand.




665 Escptes accordés




44571 TVA collectée




411 Clients



































4 - L’analyse des opérations liées à la trésorerie

4-1 Présentation



La trésorerie représente _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Le cycle d’exploitation de l’entreprise génère des flux monétaires :

- paiement au comptant des factures,

- paiement pour annuler les dettes ou éteindre les créances.

4-2 Les moyens de règlement



Les règlements peuvent s’effectuer en _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
4-2-1 - Les espèces

Dans les entreprises, tout règlement en espèce donne lieu à la création d’un document justificatif : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _.

Lors de la comptabilisation des opérations en espèces, on utilise le compte _ _ _ _ _ _ _.
4-2-2 - Le chèque

Le chèque est un titre par lequel une personne (le tireur) donne l’ordre à un établissement bancaire (le tiré) de payer au bénéficiaire une somme d’argent déterminée.

Le chèque est établi par le client qui le remet au fournisseur. Le vendeur est le bénéficiaire du chèque, il le dépose sur son compte à sa banque.

Il existe deux types de chèque : les chèques bancaires et les chèques postaux.

Les chèques bancaires émis par l’entreprise sont _ _ _ _ du compte _ _ _ _ _ _ _ car ils correspondent au paiement d’un achat ou à l’annulation d’une dette.

Les chèques bancaires reçus par l’entreprise sont _ _ _ _ du compte _ _ _ _ _ _ _ car ils correspondent au paiement d’une vente par un client ou à l’extinction d’une créance.
4-2-3 - Les cartes bancaires

Les cartes bancaires sont de plus en plus utilisées pour les règlements, car elles offrent une garantie de paiement de la part des banques.

Les paiements par cartes bancaires ou par virement s’enregistrent de la même manière que les chèques bancaires.

4-3 Les mouvements de trésorerie



4-3-1 Les encaissements

Les encaissements correspondent aux recettes c’est-à-dire aux flux monétaires qui entrent dans l’entreprise.

Les recettes proviennent essentiellement des opérations d’exploitation (ventes) ou des recettes annexes (loyers, intérêts perçus…).

Les encaissements _ _ _ _ _ _ le montant de la trésorerie.
4-3-2 - Les décaissements

Les décaissements correspondent aux dépenses c’est-à-dire aux flux monétaires qui sortent de l’entreprise.

Les dépenses résultent des opérations d’exploitation : achats, charges de personnel, impôts divers, TVA à décaisser…

Les décaissements _ _ _ _ _ le montant de la trésorerie.

similaire:

19 – le cycle d’exploitation iconProgrammes d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

19 – le cycle d’exploitation iconLe programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

19 – le cycle d’exploitation iconLe programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

19 – le cycle d’exploitation iconProgramme emc au cycle 2 et au cycle 3 par types d’interventions et exemples d’activités
«ce que tu m’as fait me…»; les faits : «quand tu m’as …»; l’émotion, le ressenti : «ça m’a»; la vérification de la bonne réception...

19 – le cycle d’exploitation iconProgramme : cycle 3 et 4 : Au cycle 3, une initiation à la programmation...
«d’algorithme débranché» pour permettre de découvrir de manière ludique les notions au cœur de l'informatique sans ordinateur ! Des...

19 – le cycle d’exploitation icon«L’électricité», du cycle 2 au cycle 4

19 – le cycle d’exploitation iconContrat de cession de droits d’auteur pour le festival off 2016
«Off de Perpignan». En conséquence, cette cession exclut toute exploitation des photographies à des fins commerciales. Toute autre...

19 – le cycle d’exploitation iconEtude comparative des coûts d’exploitation de sites
«ProjectCenter», Nord France Invest sollicite une prestation d’étude sur le niveau des coûts d’exploitation de sites d’implantation...

19 – le cycle d’exploitation icon«compétence» déjà traitée dans le cycle Connaissance connaissance déjà traitée dans le cycle

19 – le cycle d’exploitation iconLexique de base Cycle 2






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com