Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique





télécharger 52.22 Kb.
titreExtrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique
date de publication09.07.2017
taille52.22 Kb.
typeProgramme
d.20-bal.com > loi > Programme
STAGE Orléans - jeudi 3 Avril 2008

Transposition didactique

La Productivité

Sylvie PÉRICOUCHE / François DEBESSON

Sommaire du Dossier :


  • Point 1 : Sur l’intervention de Monsieur Arnaud PARIENTY :

Plan et deux diapos du diaporama.

  • Point 2 : Extraits du programme de terminale ES.

  • Point 3 :

  • Point 4 : Extrait de « Productivité, Croissance, Emploi, la France dans la compétition mondiale » Arnaud PARIENTY Coll. CIRCA 2005 - Armand Colin sur les nouvelles théories de la croissance. (Non reproduit)

  • Point 5 : Relevé non exhaustif de sujets de bac concernant le thème.

  • Point 6 : Quelques références bibliographiques.

Point 1 : Sur l’intervention d’Arnaud PARIENTY :

PLAN :

Croissance, emploi, productivité
1. La croissance résulte des mouvements de l’emploi et de la productivité
1.1. L’influence de l’emploi sur la croissance

1.1.1. L’influence de l’emploi sur la production

Evident. Incidences : quelles politiques dans la zone euro

1.1.2. L’influence du travail sur le niveau de vie

Taux de chômage, taux d’emploi, taux d’activité. Démographie + comportements d’activité (Hyp. De Prescott : incidence des taux d’imposition)

1.2. La croissance dépend essentiellement de la productivité

1.2.1. L’influence de la productivité du travail

Données empiriques + problèmes de mesure

1.2.2. De la productivité du travail à la PTF

La PTF comme moyenne pondérée des productivités factorielles

Décomposition entre PTF et K/L
2. L’emploi dépend-il de la croissance ?
2.1. Une évidence à revisiter

2.1.1. Eléments empiriques

La relation croissance / productivité / emploi (Maddison)

2.1.2. La vision néoclassique

Rappel sur l’équilibre néoclassique + rappel sur le chômage chez les néoclassiques.

2.2. L’influence ambivalente de la productivité

2.2.1. Le court terme

Loi d’Okun et croissance « riche en emplois ». Analyse keynésienne.

2.2.2. Croissance, productivité et RTT

Les deux visions de la RTT.





Point 2 : Rappel du programme de Terminale ES (Extraits)

Extrait du B.O. n°7 du 3 octobre 2002

Croissance, capital et progrès technique


PROGRAMME

NOTIONS ESSENTIELLES

NOTIONS COMPLÉMENTAIRES

Sources, limites de la croissance économique

Valeur ajoutée, produit intérieur brut (PIB), revenu par tête, population active, productivité du travail, investissement, formation brute de capital fixe (FBCF)

Indice de développement humain (IDH), développement durable

Investissement immatériel, investissement public

Indications complémentaires


Mesurée par l’accroissement d’un indicateur de production globale, la croissance économique résulte de l’augmentation de la population active occupée, mais elle procède surtout d’un mouvement de hausse durable de la productivité moyenne du

travail. On étudiera la contribution des facteurs de production à la croissance et les trois grandes manières d’accroître la productivité du travail : la spécialisation (division technique du travail et progrès organisationnels), l’accumulation de capital productif (accroissement de l’intensité capitalistique de la production, c’est-à-dire du stock de capital par tête) et le progrès technique.

On soulignera que ces phénomènes renvoient à la fois à des choix individuels d’entrepreneurs en matière d’investissement ou de R&D, à des décisions publiques, en termes d’infrastructures, de soutien à l’innovation et à la formation et, plus généralement, à un environnement socioculturel favorable à l’innovation et à l’investissement.

On évoquera les limites de la croissance et notamment les relations entre la croissance et l’utilisation des ressources primaires non renouvelables.

Il sera alors possible de discuter des rapports entre la croissance mesurée par des indices quantitatifs et le développement envisagé dans sa dimension sociale et humaine.

PROGRAMME

NOTIONS ESSENTIELLES

NOTIONS COMPLÉMENTAIRES

Accumulation du capital, progrès technique et croissance

Innovation, taux de rentabilité, taux d’intérêt, demande anticipée

Épargne, innovation de procédé, de produit et organisationnelle, recherche-développement (R&D), autofinancement, financement externe, destruction créatrice

Indications complémentaires


L’investissement étant un maillon essentiel de la plupart des mécanismes qui engendrent la croissance, on en précisera les différents types et formes, de même que les diverses manières, pour l’entreprise, de le financer.

On s’attachera à expliciter la décision individuelle d’investissement, en insistant sur sa dimension temporelle et en introduisant, sans formalisme, les notions de rendement anticipé et d’actualisation. On analysera les rôles de la demande anticipée, de la réduction des coûts de production, du taux d’intérêt et du coût des différentes formes de financement. Pour analyser ce dernier point, on pourra s’appuyer sur les acquis du programme de première concernant la mobilisation de l’épargne et le financement de l’économie.

Afin de saisir le phénomène de destruction créatrice, dans sa dimension économique de disparition - apparition de biens ou services et de secteurs d’activités -, on discutera des liens entre investissement, progrès technique et obsolescence économique.

Cette dynamique sera également envisagée sous l’angle du changement social. En prenant un exemple significatif (l’industrialisation, la tertiarisation ou l’urbanisation), on insistera sur les rapports entre les phénomènes économiques, politiques et sociaux dont l’interaction détermine la dynamique du développement.
Travail et emploi

PROGRAMME

NOTIONS ESSENTIELLES

NOTIONS COMPLÉMENTAIRES

Organisation du travail et croissance

Division du travail

Qualification, Taylorisme, Fordisme, Toyotisme, Contrat de travail

Indications complémentaires

En liaison avec le thème précédent et pour en approfondir certains aspects, on montrera que l’accroissement de la productivité du travail résulte d’un progrès technique rendu possible par la mise en œuvre de formes d’organisation spécifiques (division du travail à l’intérieur de l’entreprise et entre entreprises, types de spécialisation).

On appuiera la réflexion sur la connaissance de quelques-unes des grandes étapes de la transformation de l’organisation du travail (Taylorisme, Fordisme, Toyotisme...) et de leurs implications sur l’organisation des entreprises.

On s’interrogera sur l’existence de deux modèles : l’un où l’obtention de gains de productivité est fondée sur l’augmentation de l’intensité du travail et la standardisation des produits, l’autre où les gains de productivité sont associés à une variété accrue de biens et services.

On discutera de l’évolution du monde du travail en éclairant les questions suivantes : apparition, développement et mise en question du salariat, contenu, évolution du contrat de travail et place des conventions collectives, évolution de la durée individuelle du temps de travail et développement du travail en équipes, transformation des contenus et formes des emplois (tertiarisation, évolution des qualifications...).

PROGRAMME

NOTIONS ESSENTIELLES

NOTIONS COMPLÉMENTAIRES

Croissance, progrès technique et emploi

Marché (de biens et services), salariat, salaire, coût du travail, marché du travail, chômage, précarité, flexibilité

Rendements croissants, marchés interne/externe du travail

Indications complémentaires

On montrera comment s’articulent gains de productivité et extension des marchés en examinant les rôles de la formation des prix et de la demande de biens et services : l’accent sera mis sur les effets de la baisse des prix et de l’augmentation des revenus réels. On soulignera que ces mécanismes qui déterminent la croissance économique en rendant compatible l’accroissement de l’offre avec celui de la demande peuvent se révéler défaillants, auquel cas la demande ne suit pas l’offre et le chômage se développe. Cette question sera discutée en se référant aux conditions de la répartition de la valeur ajoutée (rapports de forces, choix de politique économique).

On discutera de la relation qu’entretient le progrès technique avec l’emploi. On s’interrogera sur les conditions dans lesquelles les gains de productivité, associés aux nouvelles technologies, peuvent se traduire par des baisses de prix et des hausses de salaires entraînant des accroissements de la demande et du volume de l’emploi. Cela permettra de montrer que les nouvelles technologies n’ont pas par elles-mêmes d’effets négatifs sur le volume de l’emploi à moyen et long terme.

La question de la flexibilité du travail sera débattue dans ses différentes dimensions (adaptabilité des conditions de travail dans l’entreprise, mobilité professionnelle et géographique, variabilité des salaires) en relation avec les conditions de la croissance. En s’appuyant sur des exemples, on soulignera la complexité des relations entre la flexibilité et l’emploi. On pourra ainsi montrer que, lorsqu’elle permet une meilleure affectation des ressources, la flexibilité est favorable à l’emploi et la croissance, alors qu’elle leur devient défavorable quand elle conduit à une amplification des inégalités.

C’est ce qu’on observe quand une vulnérabilité accrue de la main d’œuvre devient préjudiciable à la demande et à l’acquisition de nouvelles qualifications.

Point 5 : Sujets de bac sur la relation productivité / croissance /emploi





Dissertation

QSTP


2003


Vous analyserez les effets d’une politique de réduction du temps de travail sur le niveau de l’emploi
Vous analyserez les effets de la construction européenne sur la croissance économique des pays développés


Après avoir rappelé que le développement s’accompagne de transformations économiques, vous montrerez que celui – ci comporte d’autres dimensions.




2004


Vous analyserez les effets des NTIC sur l’emploi dans les pays industrialisés développés.
La réduction du chômage dépend – elle uniquement de la croissance économique ?


Après avoir montré les effets du progrès technique sur le volume de l’emploi, vous mettrez en évidence son influence sur la nature des emplois.


2005


Vous expliquerez comment l’investissement est source de croissance économique


Après avoir mis en évidence l’importance de l’innovation dans la croissance économique, vous analyserez comment les pouvoirs publics peuvent agir sur l’innovation.
Après avoir montré que les stratégies internationales des FTN peuvent correspondre à la recherche du moindre coût du travail, vous mettrez en évidence qu’elles ont aussi d’autres motivations.


2006


Dans quelle mesure la flexibilité du travail favorise – t – elle l’emploi ?





2007


Vous expliquerez comment le progrès technique agit sur la croissance économique




2008


Quels sont les effets des l’investissement des entreprises sur l’emploi ?
Faut – il baisser le coût du travail pour créer des emplis ?
Quels sont les effets du progrès technique sur l’emploi ?


Après avoir expliqué comment l’augmentation de la productivité du travail peut favoriser la création d’emplois, vous analyserez ses effets sur la nature des emplois créés.
Après avoir présenté les différentes formes du progrès technique, vous montrerez les effets de celui – ci sur la croissance économique.





Dans quelle mesure l'innovation influence-t-elle la croissance économique ?
Quels sont les effets de l’investissement sur l’emploi ?

Après avoir mis en évidence les facteurs qui contribuent à une augmentation de la productivité, vous montrerez en quoi cette hausse stimule la croissance économique.



Point 6 : Quelques références bibliographiques.

Ouvrages

- Productivité, Croissance, Emploi, la France dans la compétition mondiale, Arnaud PARIENTY Coll. CIRCA 2005 - Armand Colin.

- Croissance, emploi et développement  -I-, JP DELÉAGE, B. GAZIER etc., coll. Repère (n° 488 mai 2007).

- Productivité et croissance en Europe et aux États-Unis, Gilbert CETTE, coll. Repère (n°483  mai 2007).

- Les nouvelles théories de la croissance, Dominique GUELLEC et Pierre RALLE, coll. repère 2001.

Cahiers français

La production, fruit du capital et du travail par Marc MONTOUSSÉ - Les cahiers français, n° 315 (07/2003) - Page 23

Croissance et innovation - n° 323 novembre décembre 2004

Problèmes économiques

Productivité par Joëlle BAILS Les cahiers français, n° 279 (01/1997) - Page 91

Progrès technique, productivité et changements structurels - Problèmes économiques, n° 2565 (22/04/1998) - Page 64

L'horreur technologique ? par Arnaud PARIENTY, Pascal COMBEMALE Problèmes économiques, n° 2565 (22/04/1998) - Page 78

Peut-on parler d'une rupture de tendance du progrès technique ? par Laurent BOUSCHARAIN, Mahmoud JLASSI - Problèmes économiques, n° 2607 (10/03/1999) - Page 22

Insaisissable productivité par Isabelle JOB, Jean-Luc PROUTAT - Problèmes économiques, n° 2645 (22/12/1999) - Page 28

Une croissance plus riche en emplois, la réussite française par Frédéric LERAIS - Problèmes économiques, n° 2711 (02/05/2001) - Page 01

Le paradoxe de Solow enfin résolu ? par Philippe ASKENAZY, Christian GIANELLA - Problèmes économiques, n° 2720 (04/07/2001) - Page 20

TIC et productivité : où en est la France ? par Johanna MELKA, Laurence NAYMAN - Problèmes économiques, n° 2817 (09/07/2003) - Page 10

Alternatives économiques

La productivité par Daniel TEMAM Alternatives économiques, n° 114 (02/1994) - Page 33

Le paradoxe de la productivité par Guillaume DUVAL - Alternatives économiques, n° 152 (10/1997)

Page 52

Progrès technique et emploi : des relations complexes par Pascal COMBEMALE, Arnaud PARIENTY - Alternatives économiques, n° 039 (01/1999) - Page 28

La productivité est-elle bonne ou mauvaise pour l'emploi ? par Guillaume DUVAL - Alternatives économiques, n° 044 (04/2000) - Page 26

Les mystères de la productivité par Guillaume DUVAL - Alternatives économiques, n° 050 (10/2001) - Page 44

La nouvelle économie, au-delà du mythe par Claude DEMMA - Alternatives économiques, n° 056 (04/2003) - Page 14

Progrès technique, flexibilité et croissance par Arnaud PARIENTY - Alternatives économiques, n° 221 (01/2004) - Page 68

Progrès technique, flexibilité et croissance par Arnaud PARIENTY - Alternatives économiques, n° 221 (01/2004) - Page 68

Les Clés de la productivité par Arnaud PARIENTY - Alternatives économiques, n° 240 (10/2005) - Page 66 :

Europe - États-Unis : qui est le plus productif ? par Gilbert CETTE - Alternatives économiques, n° 260 (07/2007) - Page 7.

Insee

Le paradoxe de productivité : les changements organisationnels, facteur complémentaire à l'informatisation - Philippe ASKÉNAZY et Christian GIANELLA - ÉCONOMIE ET STATISTIQUE N° 339-340, 2000 - 9/10 - Site Insee

Le ralentissement de la productivité du travail au cours des années 1990 - Hélène BARON - Pierre-Olivier BEFFY - Nathalie FOURCADE - Ronan MAHIEU - NOVEMBRE 2003 - Site Insee

Ralentissement de la productivité et réallocations d'emplois : deux régimes de croissance - Bruno CRÉPON et Richard DUHAUTOIS - ÉCONOMIE ET STATISTIQUE N° 367, 2003 - Site Insee

RTT, productivité et emploi : nouvelles estimations sur données d’entreprises - Bruno Crépon, Marie Leclair et Sébastien Roux - ÉCONOMIE ET STATISTIQUE N° 376-377, 2004 - Site Insee

RTT, productivité et emploi : nouvelles estimations sur données d’entreprises - Bruno Crépon, Marie Leclair et Sébastien Roux - ÉCONOMIE ET STATISTIQUE N° 376-377, 2004 - Site Insee

L'évolution des niveaux de vie, de la productivité et du bien-être en longue période - D. BLANCHET, O. SIMON, M. SYLVANDER - L’économie française - Edition 2007 - Site Insee

Conseil d’Analyse Économique (CAE)

Productivité et croissance - Patrick ARTUS et Gilbert CETTE - Parution : 15.06.2004 - Site CAE

Les leviers de la croissance française - Philippe AGHION, Gilbert CETTE, Élie COHEN et Jean PISANI-FERRY - Parution : 19.12.2007 - Site CAE





similaire:

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconAdresse du siège
«Société à responsabilité limitée à capital variable» ou de l'abréviation «sarl à capital variable», de l'énonciation du capital...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconCe document contient toutes les évolutions apportées, par les partenaires...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconQuand les inégalités torpillent la croissance
«la redistribution semble généralement exercer des effets bénins sur la croissance» sauf dans les cas extrêmes. Et, surtout, qu'«une...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconA- les sources primaires de la croissance; la croissance dépend du...
«La croissance des années 60 fut une sorte de miracle économique; la véritable question n’est pas de savoir pourquoi les choses vont-elles...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconFiche Technique : Budget 2005
«Pour 2005, l'essentiel, c'est accélérer la croissance (…), mobiliser des moyens massifs pour la cohésion sociale et l'emploi (…),...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconPb quelles sont les phases et les caractéristiques de la croissance...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconPb quelles sont les phases et les caractéristiques de la croissance...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconLa croissance economique le Modèle Keynésien harrod-domar introduction...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconComme tu es très pertinent, tu me demandes : Hé ! Et IL est où le...

Extrait du B. O. n°7 du 3 octobre 2002 Croissance, capital et progrès technique iconTélé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie
«M6 Capital» diffusait une émission à propos de la panification à l’eau de pluie, tournée trois semaines auparavant dans le fournil...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com