Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009





télécharger 11.67 Kb.
titreDocteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009
date de publication04.07.2017
taille11.67 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Docteur BOUDARENE Mahmoud Alger le 31 mai 2009

Député

Circonscription électorale de Tizi-Ouzou

Monsieur le Premier Ministre


Objet : Question écrite



  • vu les dispositions de la constitution notamment l’article 134 ;

  • vu l’article 72 de la loi organique n°02-99 fixant l’organisation et le fonctionnement de l’Assemblée Populaire Nationale et de Conseil de la Nation ;

  • en vertu des articles 98, 99, 100 et 101 du Règlement intérieur de l’APN.


Monsieur le Premier Ministre,
Je m’adresse à vous parce que ma question écrite concerne, en réalité, trois ministres de votre gouvernement ; celui de l’information d’abord, ceux de la culture et de l’éducation ensuite.
La quatrième chaîne de télévision, en Tamazight, née il y a quelques mois est bienvenue.

Elle répare une injustice commise depuis l’indépendance de notre pays à l’encontre de la langue et de la culture amazigh qui ont été, comme vous le savez, frappées d’ostracisme. Faut-il rappeler que cette dimension fondamentale de l’identité nationale a été, dès le recouvrement de notre indépendance, volontairement occultée par les pouvoirs publics, sous prétexte de préserver l’unité nationale ?

Une injustice également commise à l’égard d’une large partie de la population algérienne qui s’est vue spoliée, par une indépendance recouvrée, de son identité, de sa langue et de sa culture. Faut-il rappeler, ici aussi, que de nombreux citoyens algériens ont été arrêtés et persécutés pour avoir revendiqué la reconnaissance de leur identité amazigh ?
Je ne vais pas m’appesantir sur les acquis que cette dernière a arraché depuis le printemps amazigh de 1980 et la grève du cartable durant l’année scolaire 94-95.

La naissance du HCA (Haut Commissariat à l’amazighité) et l’enseignement de Tamazight dans les écoles algériennes constituent des progrès certains. La constitutionnalisation de cette identité millénaire de notre pays est un début de reconnaissance même si elle est tardive et encore insuffisante.

La quatrième chaîne de télévision est un autre progrès mais elle utilise le caractère arabe pour sous-titrer et transcrire le Tamazight et…cette langue est enseignée dans nos écoles en caractère universel. Une orientation du HCA.
Je ne souhaite pas entrer dans les considérations qui ont amené à ce choix. Cependant, il est le fruit de plusieurs séminaires qui ont regroupés des linguistes, des pédagogues et différents spécialistes de la langue amazigh. Il est également le résultat d’une pratique de plusieurs dizaines d’années et est la substance du consensus de l’ensemble des praticiens (écrivains et chercheurs, notamment) et des spécialistes dans le domaine.

De plus, il me semble indispensable, Monsieur le Premier Ministre, de vous rappeler que les deux instituts (Tizi Ouzou et Béjaïa) qui dispensent la formation de Tamazight aux futurs formateurs le font en caractère universel.

Par ailleurs, durant la campagne électorale des présidentielles d’avril dernier, les spots publicitaires du ministère de l’intérieur ont été confectionnés pour la langue amazigh en caractère universel. Il en est de même concernant ceux du Président-candidat.
Le sous-titrage et la transcription de la langue amazigh dans cette chaîne de télévision se fait, quant à lui, en caractère arabe. Une incohérence, vous en conviendrez, Monsieur le Premier Ministre.

Une confusion préjudiciable d’un point de vue de la pédagogie.

Chacun sait que le ministère de l’éducation est muet à ce sujet. Plus que cela et pour n’assumer aucune responsabilité, il a produit des manuels pour l’enseignement de Tamazight dans les trois caractères, tifinagh, arabe et universel. Le choix est ainsi laissé à l’enseignant. Une manière de piéger l’enseignement de la langue amazigh et d’hypothéquer son avenir.

Sur le plan politique, il m’est permis de m’interroger sur les motivations réelles qui ont amené les responsables de cette chaîne à commettre une telle incohérence.

J’y vois dans cette démarche une grossière manipulation idéologique.

A moins de vouloir saborder ce nouvel acquis et de ruiner l’espoir, pour la population amazigh, de voir enfin son identité, sa langue et sa culture définitivement reconnues, réhabilitées et promues comme elles le méritent, l’Etat algérien doit faire preuve de cohérence et corriger cette aberration.
Mes questions sont les suivantes.

1 - Pouvez-vous, Monsieur le Premier Ministre, nous dire qui a pris la décision de sous-titrer, en dépit du bon sens, le Tamazight en caractère arabe alors que cette langue est enseignée dans les écoles de la République en caractère universel ?

2 - Quelle explication allez-vous apporter à cette démarche ? Quelles en sont les motivations ?

3 - Pourquoi le ministère de l’éducation ne donne pas, pour l’enseignement de Tamazight dans nos écoles, de directives claires et conformes aux orientations du HCA ?

4 - Comment comptez-vous, Monsieur le Premier Ministre, remédier à cette situation?

Docteur BOUDARENE M.

similaire:

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconBoudarene mahmoud Alger, le 07 septembre ‏‏2010

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 icon1945 1945 8 au 12 mai Sauvage insurrection dans la région de Sétif...
«L’Algérie c'est la France», dissolution du mtld. 02 1 L'Echo d'Alger du 7 et 8 novembre 1954. 02 2 L'Echo d'Alger des 7 et 8 novembre...

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconManuel magnard : Doc 3 p. 16 : Déclaration de De Gaulle le 15 mai 1958 suite au «Putsch d’Alger»

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconEcoGest@actu n° 72 mai 2009

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconNouveaux régimes Loi du 27 mai 2009

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 icon«Les Cahiers des Charges en lotissement» La présente note ne prétend pas au «rigorisme»
«caution juridique» de sa part lors de son intervention le 27 mars 2009, à la journée organisée sur ce thème par l’Atelier d’Urbanisme...

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconÜ Scan, vérification, mis en page, illustrations, Introduction, Liens...

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconNote : le texte présenté est en date du 18 mai 2009. IL manque quelques...

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconRelevé de décisions du conseil d’ufr 02 du 20 mai 2009
«complet», y compris d’éventuelles décharges ou délégations partielles, dès lors qu’elles ont été instaurées en accord avec l’ufr,...

Docteur boudarene mahmoud Alger le 31 mai 2009 iconUn projet de loi sur l'édition fait polémique à Alger






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com