Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie





télécharger 10.68 Kb.
titreTélé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie
date de publication25.10.2016
taille10.68 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie
Le dimanche 7 Juin 2009, « M6 Capital » diffusait une émission à propos de la panification à l’eau de pluie, tournée trois semaines auparavant dans le fournil des gallopains.

Et devant quelques millions de téléspectateurs « révélait » la présence de soi-disant « coliformes », sans danger peut être, mais cependant, semant le doute, et condamnant cette eau impropre à la consommation. Or :

1 – Jamais en 13 années d’analyses, aucun laboratoire n’a identifié ce genre de bacille, ni autre bactérie. Et, dès la semaine suivante, j’ai porté en nouvelle analyse, cette même eau qui s’avère totalement exempte de tous colibacilles et autres présences indésirables (voir résultats ci-joint)

2 - Le dernier test de laboratoire signale des germes « Saprophytes » certifiant justement que cette eau est bien vivante et non traitée. Ces petits organismes (champignons) ne vivent qu’en eau chimiquement pure, garantissant la nature saine du milieu qu’ils habitent.

3 – Les bactéries aérobies revivifiables signalées en début d’analyse sont non seulement inoffensives mais souhaitables. Cette flore naturelle protège l’eau d’éventuelles contaminations pathogènes. Ces bactéries sont autorisées par le règlement sanitaire sans limite de quantité.
Le commentaire de « l’expert » M6, notant que l’eau, peut être modifiée d’un jour à l’autre selon les pluies, relève d’une totale méconnaissance du système de récupération, puisque les eaux de toute l’année sont collectées et mélangées dans la même citerne de 7000 litres en réserve. Elle ne peut donc être différente d’une semaine à l’autre. C’est donc bien la même eau qui fût « analysée » le 15 Mai à Paris et le 15 Juin à Ploërmel.
Je m’abandonne à votre jugement, et je reste fidèle à mes engagements.
Je m’en porte garant sur l’honneur en proposant à qui le souhaite, de tirer cette eau au robinet de mon fournil et d’en faire l’analyse dans le laboratoire de son choix.

Il reste cependant que cette eau de pluie est bien « hors la loi » (décret d’août 08) pour l’utilisation alimentaire.

Mais l’éthique avant la loi, c’est ma foi.
J’ai accepté la proposition du média en toute confiance et sérénité, en toute naïveté. J’ai « tout donné », profitant d’une si belle occasion pour promouvoir mon eau de pluie chérie. Et en même temps , porter l’alerte sur les risques des eaux dites « potables » du service public qui ne sont que poison (pesticides, métaux, antibiotique, progestérone etc…) que les traitements ne peuvent éliminer. Ces polluants issus de l’activité domestique, agricole et industrielle sont quasi-inexistants dans l’eau de pluie à la qualité incomparable. Elle évite en outre le risque inquiétant des traitements oxydants. (Cf : professeur Joseph Orsagh, de l’université de Mons en Belgique éminent spécialiste de l’eau de pluie).
J’ai vécu cette « révélation », comme une trahison, une honte, et un échec après tant d’années de soins et d’attention à l’eau. J’ai d’un coup été crucifié sur l’autel des médias en quête d’audimat. Cette démonstration abusive et mensongère pouvait me conduire moralement ou légalement, à la fermeture définitive du fournil.

Je l’ai envisagé et m’y suis condamné le temps d’une journée, d’une éternité. Ouf là !

Mais non, car la conséquence inattendue de cette épreuve fût et reste votre solidarité, votre soutien, vos chaleureux encouragements. J’ai pris conscience de votre immense confiance en votre boulanger dans le pétrin. J’en garde une forte conviction que seule votre présence mérite attention. Et, en comparaison, cette émission n’est que du « bidon ».
Heureux que je suis d’être votre boulanger.

Je vous embrasse.

Daniel
PS : Cette page d’infos sera publiée sur le site http://sacreschants.com

Copie à M6 Capital., presses, association défense consommateurs, chambre des métiers et du commerce etc.… ainsi que toutes sortes de manifestations.

similaire:

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconLa reprise est là
«experts» des plateaux de télé qui n'ont à la bouche que le «coût du travail», toujours trop élevé selon eux, alors qu'il saute aux...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconBulletin du c. C. M. F
«k-c» en désignant le pain. «C-o-m a l-a m-e-s» Puis «m-e-r-c-i a-v-e-c» en se désignant. «Tu as rompu le pain comme à la messe;...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconPetite histoire des bières
«pains liquides» ou bouillies de céréales ? L’appellation «pain liquide» perdure encore dans les monastères médiévaux de l’Europe...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconPetite Histoire des Bières
«pains liquides» ou bouillies de céréales ? L’appellation «pain liquide» perdure encore dans les monastères médiévaux de l’Europe...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconAdresse du siège
«Société à responsabilité limitée à capital variable» ou de l'abréviation «sarl à capital variable», de l'énonciation du capital...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconHistoire des peurs alimentaires, du Moyen Âge à l’aube du xxe siècle
«pain à la reine» (le nouveau pain blanc à la levure à la fin du xviie), des plantes nouvelles (le concombre, la pomme de terre),...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconChapitre 1 : Un type qui courrait pieds nus sous la pluie

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie icon1. Schéma Directeur d'Alimentation en Eau Potable (sdaep) / Dossiers...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconComme tu es très pertinent, tu me demandes : Hé ! Et IL est où le...

Télé M6 Capital et le pain à l’eau de pluie iconCe modèle ne se substitue pas au rôle du notaire ou de l’avocat....
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com