Frise p. 163





télécharger 69.07 Kb.
titreFrise p. 163
date de publication05.07.2017
taille69.07 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos




La seconde guerre mondiale

1939 - 1945

La 2è GM, bouleverse l’histoire du XXème siècle et plus largement de l’humanité

- les consciences : Barbarie jamais atteinte

- L'ordre du monde : puissance allemande et japonaise puis effondrement. Déclin de l'Europe. Nx monde domine

- L'ordre économique.

- L'organisation de la société. Naissance du 2è XXè siècle.
Caractéristiques de cette guerre :

• Une guerre mondiale : tous les continents ont été concernés. Attention à ne pas réduire à l'Europe. Ne jamais oublier l'Asie et le Japon.

• une guerre totale : tout a été mis en oeuvre pour la guerre. Economie, propagande...

• Une horreur
Etude : 3 petits chapitres

- les grandes étapes (sans entrer dans les détails)

  • l’Europe sous la domination allemande

  • La France dans la Guerre.


Doc. p. 162-163

Frise p. 163


Cartes pp. 166-171
Chapitre 1 : Les grandes phases de la Guerre.
INTRODUCTION

Hitler, arrivé au pouvoir en All en 1933, met en place un régime dictatorial et expansionniste, qui s’allie avec l’Italie fasciste de Mussolini et le Japon pour former l’Axe.

1937 : début de la seconde guerre mondiale en Asie : le Japon entre en guerre contre la Chine


Carte p. 165


et marche à la guerre en Europe : Hitler annexe l’Autriche (Anschluss) puis la Tchécoslovaquie en 1938, sans provoquer de réaction chez les démocraties européennes (FR et GB surtout)

1939 : le 1er septembre, après s’être assuré le soutien de l’URSS de Staline (pacte germano-sov d’août 1939), la Wehrmacht attaque la Pologne. Le 3 sept, FR et GB déclarent la guerre à la Pologne : c’est le début de la 2GM en Europe, qui ne se terminera qu’en 1945.

Question : quelles furent les grandes phases de cette guerre ?




I – Les victoires de l'Axe (1939 -1942)
1) Les débuts de la guerre
Deux armées de force équivalente ?

- Français et Anglais ont plus d'hommes. La France a très peu d'avions et pas assez de chars. Avec le RU autant que l'Allemagne. Mais pb de cohérence de l'ensemble. Pb révélé avec l'utilisation des avions. Gamelin, chef d'Etat major français envisage une attaque puissante et rapide sur la frontière allemande grâce à l'appui de l'aviation. Mais les Anglais veulent en garder pour leur défense en cas de pb. Supériorité en flotte.

- Les Allemands ont plus d'avions et plus de chars. Pays militarisé.
Carte p. 167

Quelle stratégie pour les Frs et les Anglais ?

- Une guerre défensive alors que ce sont eux qui ont déclaré la guerre à l’All. Qu'il pourrait profiter en attaquant vite des deux fronts.

  • Comme les Allemands attaquent la Pologne, et qu'ils attendent, c'est ce qu'on appelle la "drôle de guerre". (R. Dorgelès) qui va durer de sept 39 à mai 40 : aucun combat.



- Pourquoi ?

- Principe de l'Etat major qui s'est toujours préparé à une guerre défensive. La ligne Maginot (théorie d’alors : « nous gagnerons car nous sommes les plus forts » (Gamelin)

A l'opposé, la stratégie allemande :

  • une guerre offensive : la BLITZKRIEG, guerre-éclair : Doc 2 p. 21

  • Il faut coupler l'aviation (la LUFTWAFFE) et les chars (PANZER) pour aller vite, s'emparer du territoire sans permettre à l'ennemi de se reprendre. Cela doit conduire à une victoire rapide, donc à une guerre courte.

  • La Pologne est vaincue en 1 mois (sept/oct 1939). Elle est partagée avec l'URSS suivant l'accord germano-soviétique d’août 1939)

  • Avril 40 : Norvège et Danemark

  • La campagne de France ne dure qu’ 1mois : 10 mai au 16 juin : l’armée all envahit les PB, La Belg. et le Lux pour faire diversion, puis lance l’attaque ppale dans les Ardennes réputées infranchissables (« trou » dans la ligne Maginot) => déroute des troupes frses, exode des pop vers le Sud, Allds à Paris le 10 juin, demande d’armistice dès le 17 juin ; armistice le 22 juin 1940

- La Yougoslavie en 12 jours et la Grèce en 3 semaines (avril 41) pour aider Mussolini en Médit (mais retarde Hitler pour l’invasion de l’URSS => pris par l’hiver)
Bilan en 41, presque toute l'Europe est sous domination allemande.

- Seul le RU a résisté : la bataille d'Angleterre (été 1940) a été un échec :

* proposition de paix avec l'Allemagne après la défaite française, mais refus de Churchill (texte 2 p. 23), qui déclare devant le Parlement : « je n’ai à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur; mais je ne capitulerai jamais. »

* Tentative de débarquement au RU ne peut pas se faire sans détruire auparavant l'aviation anglaise (RAF) qui seule dispose du radar.

* Echec pour la détruire. Bombardement de Londres pour baisser le moral des Anglais. Echec=> devient un espoir et le symbole de la résistance (plusieurs gvts étrangers y trouvent refuge et De Gaulle) => lance Hitler dans la bataille de l’Atlantique (ses sous-marins U-BOOT tentent d’empêcher l’approvisionnement de l’île)


2) 1941 : La mondialisation du conflit


  • L’armée ita et l’Afrika Korps de Rommell ouvrent un front en Afrique du Nord


URSS entre dans le conflit : Juin 41 : opération Barbarossa : battre l'URSS pour contrôler toute l'Europe et obliger ainsi le RU à accepter les offres de paix.

- Succès dans un premier temps. Avance jusqu'à Moscou. Mais ne réussit pas à prendre la ville (décembre 41 : armée allemande n'est pas préparée pour le froid et très grande résistance des Russes). Piétinent devant Léningrad

Mise en place de l'Alliance EU, RU, URSS:

- mars 1941 : Loi Prêt bail : permet à Roosevelt de vendre ou prêter ou céder des armes à tous les pays dont la défense est considérée comme vitale pour les Etats Unis. Sort de l'isolationnisme.

- 9 - 12 Août 1941 : Charte de l'Atlantique. : Soutien au RU. Mais pas d'entrée immédiate en guerre. Roosevelt est convaincu que son pays entrera en guerre, seulement, son pays n'est pas prêt et toujours un fort courant isolationniste.

- Septembre 41, l'URSS signe la Charte de l'Atlantique et les Etats Unis lui livrent du matériel.

- Janvier 42 : 26 pays signent la Charte, qui devient la charte des Nations Unies.
Entrée en guerre des Etats Unis :

- Carte p. 67 : 7 décembre 1941 : Attaque de Pearl Harbor par les Japonais. 2 400 morts pour les Etats Unis. 55 pour les Japonais.

  • PQ : Volonté japonaise de s'étendre dans le Sud est asiatique. Pb de la présence am.

Bilan, une guerre mondiale.


II – Les victoires des alliés (1942 - 1945)



  1. Des pays totalement engagés dans la guerre



Dossier pp. 172-173



La guerre-éclair s’est transformée en une guerre longue => la multiplicité des fronts nécessite la mobilisation d’effectifs accrus et de nouveaux matériels.

L’apport en hommes de l’URSS et surtout la formidable machine de guerre des EU vont se révéler décisifs et renverser la situation en faveur des Alliés.


  • Mobilisation des esprits :

- Doc. 6 p. 173 : Propagande et censure. Exploitation du sentiment national (affiches, discours). « guerre totale » : mobilisation des soldats, mais aussi des civils (emprunts, impôts pour financer l’effort de guerre, travail) avec pour but la victoire totale.

  • Mise en avant de la justification de l'effort : les valeurs démocratiques chez les Alliés : Texte C p. 172

  • Sacrifice de l'individu pour All et les Jap.




  • une guerre idéologique des deux côtés

- Une forte détermination chez les Alliés : volonté de se battre jusqu'au bout. Pas question d'arrêter avant la fin. Lors des conférence de Casablanca (janvier 43) et de Téhéran (nov. 43) volonté d'occuper le territoire de l'ennemi.
Economie au service de la guerre :

  • Production massive d'armes : doc. 1 p. 172

  • les Liberty Ship : assemblés en 12 jours pour le transport d'armes en vue du débarquement ;

  • doc. 4 p. 31 avions : forteresses volantes B17 pour les bombardements ; Jeep pour la guerre du désert, avions et porte-avions nécessaires à la bataille dans l’immense Pacifique.



  1. 1942-1943 : le tournant de la guerre


1942-1943 apparaît comme le tournant de la guerre. Sur tous les fronts, les forces de l’Axe sont stoppées, les Alliés remportent leurs premières victoires. Voir cartes


  • Offensive américaine

  • mai/juin 42 : Bataille de Midway : projet de l'amiral Yamamoto veut prendre l’île de Midway pour infliger une sévère défaite aux Américains qui alors abandonneront le combat et attirer les porte-avions pour les couler. Seulement se traduit par une défaite japonaise = tournant de la guerre dans le Pacifique.

  • Suivi de la bataille de Guadalcanal août 42 – fév 1943 qui stoppe la progression jap au Sud




  • La guerre en Méditerranée carte p. 168

novembre 1942 = tournant de la guerre en Afrique du Nord

  • l’Africa Korps (armée allemande) dirigée par Rommel, battue par les Anglais de Montgoméry en nov 42 à El Alamein, doit se replier en Libye.

- débarquement anglo-américain en Algérie. Le territoire est sous contrôle de Vichy (pas des Allemands). Résistance au début, puis Darlan qui est responsable de l'autorité passe au camp américain.

  • mai 1943 : les All, pris en tenaille, doivent capituler en Tunisie

  • juillet 1943 : débarquement anglo-am en Sicile ; remontent péniblement le Sud de l’Italie (bataille du Monte Cassino) => capitulation ita le 8 sept 43, le régime fasciste s’effondre vite.




  • La résistance soviétique : carte p. 168

Le grand tournant pour Hitler est la défaite de Stalingrad. C’est en URSS qu’Hitler a engagé le plus gros de ses forces ; Stalingrad est un centre ind. et un nœud de communication majeur qui ouvre les portes de la Volga (donc de la mer Caspienne, et du pétrole).

Bataille symbolique pour les All comme pour les Sov.

L’armée all échoue à s’emparer de Stalingrad : après 3 mois de siège et de combat particulièrement âpres, maison par maison, rue par rue, et la perte d’1/2 million d’hommes, le général Von Paulus demande la capitulation, c’est un coup porté aux ambitions d’Hitler => début de la libération de l’URSS

  1. 1943-1944 : Le reflux des forces de l’Axe et la victoire des Nations Unies



Carte p. 170


  • jllt 1943 : débarquement US en Sicile puis Sud de l’Italie. Mussolini renversé mais libéré




  • 6 juin 1944 : le débarquement en Normandie.

3000 bateaux de débarquement, 700 navires de guerre, 7500 avions. grande opération soutenue par la résistance intérieure qui fait des sabotages. => début de la libération de la France


  • 15 Août débarquement en Provence => libère le Sud est.

  • Paris est libérée le 25 août 1944

  • En Europe de l’Est, avancée progressive des troupes soviétiques : l’Armée Rouge libère l’un après l’autre les pays d’Europe de l’Est.




  • Février 1945, conférence de Yalta : Roosevelt, Churchill et Staline décident de rester unis jusqu'à la capitulation allemande et l’ URSS promet d'aider ensuite les Am contre les Japonais




  • Fin de la guerre en Europe

- le 8 mai 1945, l'All capitule sans condition.


  • Fin de la guerre en Asie : carte p. 171

    • A partir de 1943, les Am appliquent la tactique des "sauts de mouton" : conquête progressive des îles en se rapprochant du Japon grâce à une flotte très forte et aux porte-avions.

    • A partir de fév 1945, Tokyo est à portée de l'aviation américaine.

    • Truman, qui a remplacé Roosevelt, décide d’employer une nouvelle arme pour limiter les pertes humaines am (après le débarquement meurtrier d’Okinawa) : 6 et 9 aout 1945 : bombe atomique sur Hiroshima (texte5 p. 33) puis Nagasaki

    • Arrêt des combats et capitulation jap. le 2 septembre 1945.

Europe dans la guerre

En 1942, domination allemande incontestable sur l'Europe. Pour HItler c'es une forteresse imprenable, et la naissance d'une nouvelle Europe, au service du peuple aryen.

Comment les Allemands ont-ils exploité cette Europe ? Comment les peuples soumis ont-ils réagi ? Le cas de la France n'est pas étudié ici, car chapitre suivant.
I - L'Europe hitlérienne
• Allemagne domine d'une façon ou d'une autre toute l'Europe continentale.


A) Les formes de domination

carte p. 178
Le Grand Reich :

- territoire considérés comme allemand : L'Allemagne, l'Autriche, Une partie de la Bohême et de la Pologne, l'Alsace et la Lorraine, Luxembourg et la Slovénie. Il est peuplé d'Allemands : les non allemands en sont chassés (Pologne)

- Des protectorats : territoires sous administration directe : Gouvernement fédéral de POlogne. La Moravie. Ils doivent servir directement aux Allemands. Ils ne sont pas forcément peuplés d'Allemands.
Des Etats directement dominés par le Reich :

- Pays bas, Belg, Nord de la France, Norv
• D'autres pratiquent la collaboration d'Etat

- Sud de la France, Danemark, Grèce
Des Etats alliés, sont plutôt des satellites : Italie, Finlande, Hongrie. Ils sont autonomes... mais à condition d'accepter les ordres
Des Etats officiellement neutres, mais qui respectent certaines règles : Espagne, Portugal, Suisse. Collaboration économique. Lutte sur leur territoire contre les opposants au nazisme.

• cette organisation correspond aux principes exposés dans Mein Kampf.

- principe de l'espace vital.

- principe de la supériorité des races : tous les peuples ne sont pas traités de la même façon : Hollandais, Norvégiens, Danois sont considérés comme égaux. Les autres sont des peuples inférieurs qui doivent être soumis.
B) L'économie européenne au service de L'Allemagne

- Ne pas faire trop supporter aux Allemands les csq de la Guerre (cause de la démoralisation sous la 1 GM)

- Donc exploiter les autres pays. Le pillage :
financiers :

- Les pays occupés doivent verser des prélèvements financiers particulièrement lourds. Ils doivent fiancer les troupes allemandes d'occupation.
• matériel : doc 5 et 6 p. 183

- Réquisition des matières premières, des produits industriels, démontage d'usines,
Humain : Doc. 7 p. 183

- pb de main d'œuvre puisque les soldats allemands sont sur le front.

- Les prisonniers de guerre, les volontaires.

- Les prisonniers des camps de concentration

  • Les civils dans les pays quand les usines sont laissées sur place et la production réquisitionnée


- Mise en place en 1942 du STO. ceux qui vont directement travailler en Allemagne, mais aussi ceux qui vont construire le mur de l'Atlantique.
II - Collaborer ou résister à l'occupation allemande.
Que faire quand son pays est occupé par les nazis :

- attendre, et essayer de survivre, de nourrir sa famille etc.

- collaborer et donc accepter la domination

- résister et mettre sa vie en danger pour refuser.
A) Les différentes formes de collaboration
• Ceux qui adhérent aux idées nazies : les collaborationnistes

- viennent souvent des ligues d'extrême droite anti-communistes

- ex : le mouvement Rex en Belgique avec DEGRELLE ; Mussert aux Pays Bas.

- Ils peuvent aller jusqu'à s'engager auprès des Allemands : Division belge SS, et française se battent sur le front russe : doc. 4 p. 182
La collaboration d'Etat

- Pratiqué volontairement par le gouvernement d'un pays et au début par la population du pays (France)

- Ils n'adhèrent pas aux idées nazies, mais veulent un ordre fort, anti-communiste, antisémite.

- Ils pensent s'en sortir mieux dans la nouvelle Europe d'Hitler.
La collaboration économique

- Plus difficile à cerner : des entreprises qui se sont mis volontairement au service de l'Allemagne. Dans quel but : faire des profits ? Par conviction ?

B) Les résistances
Pourquoi résister :

- refuser l'occupation de son pays : sentiment patriotique

- refuser le totalitarisme : antinazis hall, antifranquiste...
Qui :

- très varié : réaction individuelle. Bcq de communistes après 1941.

- Peu nb au début, ne cesse d'augmenter.

- Différence entre résistance extérieure (rôle de Londres, BBC) et celle de l'intérieur

résistance intérieur : le maquis. Les réseaux.

Pb de l'unification des deux.
Fait quoi :

- 1er temps : mobiliser l'opinion et information

-propagande (affiches, journaux clandestins)

- Donne des informations aux alliés

- organise les filières d'évasion.
- 2è temps : des actions de plus en plus militaires

- Attentats contre des personnes (celui contre Hitler par des alld en juillet 40), des soldats

- Sabotage et Guérilla : doc. 4 p. 189

- Maquis : zone où les Allemagne ne contrôlent pas le territoire.
Rôles différents selon les pays :

- Très efficace dans certains pays comme la Yougoslavie où Tito libère le pays sans l'aide directe des Alliés. idem en URSS : impt du PC

- Rôle non négligeable en France avec De Gaulle et la résistance intérieure au moment du débarquement

- Très faible en Allemagne.
III - Terreur et système concentrationnaire
A) Terroriser l'Europe conquise
• Objectif : maintenir son autorité partout et lutter contre toutes les formes de résistances.

1) SS et Gestapo
• S'appuie sur les SS qui sont dirigés par Himmler. A l'origine chargée de la sécurité personnelle d'Hitler, composée de fidèles, elle devient un élément central de la répression.
• Elle contrôle à partir de 1940 la Gestapo qui est une police politique d'Etat. Ce sont des civils. peut avoir l'appui des polices locales comme en France.
Les méthodes :

- encourage la délation

- Les otages

- la torture

- exécution sommaire : exemple en Tchécoslovaquie exécution de tous les hommes d'un village(Lidice) déportation des femmes, enfants dans les centres près l'attentat contre celui qui est chargé de toute la sécurité dans le Reich. Idem Oradour sur Glane 652 personnes dans l'église : Doc. 7 p. 186 – doc. 5 p. 189

- Les rafles
2) Les camps de concentration
• Ils font totalement partis du système d'Hitler qui visde à la domination totale et à l'élimination de toute opposition. Ils ont été mis en place dès 1933 en Allemagne avec Dachau pour la rééducation.
• Les camps sont directement sous l'administration des SS et de leur chef Himmler.
carte 6 p. 186
• Les détenus sont arrêtés, enfermés dans des camps d'internement avant de partir dans des trains pour les camps de concentration qui sont tous dans le Reich.

Sont internés tous les opposants politiques (syndicat, adhérents), criminels, délinquants, résistants, homosexuels : aucune différence n'est faite.
• Après le voyage, ils découvrent un système où tout est fait pour détruire leur personnalité.

- Le détenu n'a pas de nom : c'est un numéro. Il a un uniforme avec un insigne qui précise son crime (triangle rouge : prisonnier allemand, marron tzigane...

Ils sont rasés. Dorment dans des baraquement dirigés par des Kapos : d'autres prisonniers de droits communs qui leur font les pires misères.

- Condition d'hygiène nulle : alimentation insuffisante.

- Longueur des appels : ne pas se faire remarquer.

- La devise "le travail rend libre". à Auschwitz.

- Discipline de terreur 

- expérience médicale.
• Au total 1,650 000 personnes enfermés. Taux de mortalité entre 30 et 60% selon les camps.

B) Le sort des Juifs dans l'Europe hitlérienne

1) Le sort des Juifs avant 1942
Mein Kampf : antisémitisme.
Application dans l'Allemagne Hitlérienne :

- Décret de Nuremberg : pont perdu leur nationalité. N'ont plus d'emploi civils. Nuit de Cristal.
• Avec la conquête de la Pologne : mise en place de ghettos dans les villes où communauté juive est importante : doc. 5 p. 185

Des responsables juifs dirigent le ghetto en espérant une amélioration. Insurrection à Varsovie en1943.
• Avec la conquête de l'URSS, accentue la répression contre les Juifs. Des ordres sont donnés pour qu'ils soient fusillés sur place.
2) Les camps d'extermination

• Automne 1941, La conférence de Wannsee décide l'extermination des Juifs présents dans les camps et dans toute l’Europe : C'est "la solution finale au problème juif" : texte 9 p. 187

Dossier p. 190-191 et doc. 11 p. 187

• Arrivée des convois. trie les personnes sur leur physique.
• En 2 ans, 2,7 millions de personnes ont été gazés. Rôle en particulier à Auschwitz Birkenau.(entrer 800 000 et 1,1 millions).
• d'autres servent pour les expériences scientifiques.
Doc. 12 p. 187

Au total, plus de 5 millions de Juifs sont morts pendant la guerre. Comment faut-il appeler cela ?

- Génocide

- Holocauste pour les anglo-saxons

- Shoah pour les Français.

Page 03/07/2017

similaire:

Frise p. 163 iconJ. o n° 163 du 16 juillet 2006 page 10662
«L'Etat et ses établissements publics, les collectivités territoriales (le reste sans changement).»

Frise p. 163 iconSuite aux demandes de nos adhérents et afin de faciliter vos recherches,...
«Apéros géants» Réunion de travail relative à l’organisation (lettre 45-info n°163)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com