Essais et reception 19





télécharger 0.94 Mb.
titreEssais et reception 19
page8/31
date de publication12.10.2019
taille0.94 Mb.
typeEssais
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   31

2.2.chutes de tension


Les valeurs des chutes de tension ne doivent jamais dépasser une limite qui soit incompatible avec le bon fonctionnement au démarrage et en service normal de l'utilisation alimentée par la canalisation intéressée.

Les valeurs sont celles fixées par la norme NF C15-100. Elles sont calculées entre le point de livraison et le récepteur le plus éloigné.

En « tarif jaune », ces valeurs ne devront pas dépasser :

  • 3 % pour les circuits d’éclairage.

  • 5 % pour les circuits « Force Motrice ».

Une chute de tension plus grande peut être acceptée :

  • Pour les moteurs, pendant les phases de démarrage.

  • Pour les autres matériels ayant des appels de courant importants, pourvu qu'il soit assuré que les variations de tension demeurent dans les limites spécifiées par la norme correspondante et les spécifications des constructeurs.

Pour l’alimentation de l’ascenseur, le câble d’alimentation sera dimensionné de la manière suivante : Iz = In + Id/3 avec,
Iz : Courant maximal que peut supporter la canalisation électrique

In : Courant nominal du moteur

Id : Courant de démarrage du moteur

2.3.schema de liaison a la terre


Le schéma de liaison à la terre à mettre en œuvre sera le régime TT conformément à la norme NFC 15 100, édition 2002.

2.4.pouvoir de coupure


Tous les appareils de protection installés dans le TGBT et les armoires divisionnaires devront être compatibles avec le courant de court-circuit présumé en régime de Crête.

2.5.equilibrage des phases


Le déséquilibre entre les phases ne devra pas excéder 15%.

2.6.taux d’harmoniques


Les alimentations des tableaux divisionnaires de zones seront considérées comme supportant un taux d'harmonique entre 15 % et 33 %.

2.7.circuits terminaux


Les circuits terminaux seront composés au maximum pour :

L’éclairage :

  • 8 Points lumineux avec 1 200 W maximum par circuit

Les prises de courant :

  • 8 PC 2P+T 16 A maximum par disjoncteur Magnétothermique

  • 4 PC 2P+T 10A maximum par disjoncteur magnétothermique pour les prises de courants dédiées à l’éclairage des bureaux (luminaire sur pied).

  • 16 PC 2P+T 16A maximum en aval d’un disjoncteur général différentiel 30 mA à immunité renforcée pour les prises de courants intégrées dans les postes de travail ou les boîtes au sol.

  • 24 PC 2P+T 16A maximum en aval d’un disjoncteur général différentiel 30mA pour les prises de courants autres que celles intégrées dans les postes de travail ou boîtes au sol.

Alimentation spécifique :

  • 1 seul disjoncteur par appareil quelle que soit la puissance (hors radiateurs électriques)

  • 1 disjoncteur différentiel général pour 5 appareils maximum.

2.8.selectivite


La sélectivité totale des protections sera réalisée verticalement afin que le défaut, la surcharge ou le court-circuit soit stoppé par l’appareil de protection situé immédiatement en amont.

La sélectivité sera réalisée aussi entre les disjoncteurs généraux installés dans le TGBT et les disjoncteurs terminaux installés dans les Tableaux Divisionnaires.

L’entreprise devra s’assurer par note de calcul qu’une sélectivité totale (amont/aval) est garantie entre l’ensemble des protections.

2.9.niveaux d’eclairement


Le coefficient d’uniformité minimale ne devra pas être inférieur à la règle suivante :

E minimum = 0.8 E moyen dans les locaux de bureaux (au niveau du poste de travail).

E minimum = 0.5 E moyen dans les circulations.

Les niveaux d’éclairement à obtenir seront conformes au tableau ci-après et ne doivent pas être inférieurs à ceux de la norme EN 12464-1. Les indices de rendus des couleurs et les valeurs d’UGR ne seront jamais inférieurs à ceux de la norme EN 12464-1.

Locaux

Niveau d’éclairement
après dépréciation (k=0.8)


Postes de travail (Bureaux…)

500 lux (à 0,8m)

Salles de réunion

500 Lux

Infirmerie

500 Lux

Salle de régulation

400 Lux

Salle d’attente « blessés »

300 Lux

Salle polyvalente (sièges)

300 Lux

Vestiaires, sanitaires

200 Lux

Locaux techniques

200 Lux

Escaliers

150 Lux

Halls d’accueil

150 Lux

Circulations

100 lux

*k : Facteur de maintenance =0,8.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   31

similaire:

Essais et reception 19 iconEssais thérapeutiques Définition
«les essais ou expérimentations organisés et pratiqués sur l’être humain en vue du dvpt des connaissances biologiques et médicales...

Essais et reception 19 iconAdresse de réception

Essais et reception 19 iconLettre recommandée avec accusé de réception

Essais et reception 19 iconAdresse Lettre recommandée avec avis de réception

Essais et reception 19 iconObjet : Lettre recommandée avec accusé de réception

Essais et reception 19 icon14 jours qui suivent sa réception à votre domicile

Essais et reception 19 iconEssais et contrôles 5

Essais et reception 19 iconEssais I : Extrait 1

Essais et reception 19 iconForum incivilites –synthese questionnaires au fil de la réception- afcam – 17 12 2008

Essais et reception 19 iconLettre recommandée avec avis de réception) (nom du bailleur) (adresse)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com