Note : L'ablation de matériaux appropriés déposés à la surface d'un corps permet d'en réduire l'échauffement pendant une durée limitée





télécharger 1.23 Mb.
titreNote : L'ablation de matériaux appropriés déposés à la surface d'un corps permet d'en réduire l'échauffement pendant une durée limitée
page4/21
date de publication13.10.2019
taille1.23 Mb.
typeNote
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21
Équivalent étranger : antisense strand, non coding strand.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

brin sens
Domaine : Génétique moléculaire.
Définition : Brin d'acide nucléique dont la séquence est semblable à celle de l'ARN formé lors de la transcription, l'uracile de l'ARN correspondant à la thymine de l'ADN.
Note : Il est préférable d'éviter l'emploi du terme « brin codant » » qui peut prêter à confusion.
Équivalent étranger : sense strand, coding strand.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

brisance, n.f.
Domaine : Défense/Armement.
Définition : Aptitude d'un explosif à briser, sans bourrage préalable, tout corps solide mis à son contact.
Équivalent étranger : brisance.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

brouillage, n.m.
1. Domaine : Télécommunications.
Définition : Trouble apporté à la réception d'un signal utile par des phénomènes indésirables dus à la présence d'autres signaux ou de bruits se superposant à ce signal.
Note :
1.  Le terme « interférence » ne doit pas être utilisé dans le sens de « brouillage ».
2.  Un brouillage est dû à une perturbation électromagnétique ou à un signal brouilleur.
Équivalent étranger : interference.
 (Source : arrêté du 27 avril 1982)
2. Domaine : Défense.
Définition : Émission, réémission ou réflexion de signaux électromagnétiques perturbant le fonctionnement de moyens de détection ou de radiocommunication.
Note : Le brouillage peut être délibéré ou accidentel.
Équivalent étranger : jam, jamming.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

brouilleur, n.m.
Domaine : Défense.
Définition : Émetteur radioélectrique destiné à produire un brouillage.
Voir aussi : brouillage.
Équivalent étranger : jammer.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

brûleur à double débit
Domaine : Défense-Aéronautique.
Définition : Brûleur de turbomachine possédant deux orifices d'admission de carburant et un seul orifice de sortie.
Note : Le terme « brûleur duplex » est déconseillé.
Équivalent étranger : duplex burner.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

bureau, n.m.
Domaine : Audiovisuel.
Définition : Délégation décentralisée d'une agence de presse, d'un journal ou d'un organisme de radiodiffusion ou de télévision.
Note : Le terme « desk » ne doit pas être employé en français.
Équivalent étranger : desk
 (Source : arrêté du 10 octobre 1985)

bureau d'études techniques
Domaine : Architecture-Bâtiment.
Définition : Organisme dans lequel des ingénieurs et autres techniciens traitent les problèmes généraux ou spéciaux liés à une réalisation architecturale ou à une réalisation de génie civil.
Équivalent étranger : engineering and design department.
 (Source : arrêté du 17 février 1986)

bureau des dépêches
Domaine : Audiovisuel.
Synonyme : salle des dépêches.
Définition : Salle des téléscripteurs, du classement des dépêches et parfois de la documentation.
Note : Le terme « desk » ne doit pas être employé.
Équivalent étranger : desk.
 (Source : arrêté du 10 octobre 1985)

bureautique, n.f.
Domaine : Informatique.
Définition : Ensemble des techniques et des moyens tendant à automatiser les activités de bureau et principalement le traitement et la communication de la parole, de l'écrit et de l'image.
Équivalent étranger : bureautics, office automation.
 (Source : arrêté du 22 décembre 1981)

bus, n.m.
Domaine : Informatique.
Définition : Dispositif non bouclé destiné à assurer simultanément les transferts d'information entre différents sous-ensembles d'un système informatique selon des spécifications physiques et logiques communes.
Équivalent étranger : bus-bar, bus bar, bus.
 (Source : arrêté du 30 mars 1987)

but, n.m.
Domaine : Sport/Ballon.
Définition :
1. Espace délimité par deux poteaux et une barre transversale dans lequel doit pénétrer le ballon.
2. Point marqué quand le ballon a pénétré dans le but.
Équivalent étranger : goal.
 (Source : arrêté du 18 février 1988)

C

cabestan, n.m.
Domaine : Sport/Voile.
Définition : Treuil destiné à étarquer les drisses ou à border les écoutes de voile.
Équivalent étranger : winch.
 (Source : arrêté du 21 décembre 1990)

cabine individuelle
Domaine : Transport/Transport maritime.
Voir : compartiment individuel.

câble coaxial
Domaine : Défense-Électricité.
Définition : Câble formé de deux conducteurs concentriques isolés, utilisé notamment pour l'alimentation électrique de certains types d'antennes.
Note : On dit aussi, substantivement, « un coaxial » (langage professionnel).
Équivalent étranger : feeder.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

câbliste, n.
Domaine : Audiovisuel/Cinéma-Télévision.
Définition : Personne chargée de manipuler les câbles d'une caméra lors de ses déplacements dans une prise de vues.
Équivalent étranger : cableperson.
 (Source : arrêté du 24 janvier 1983)

cabrade, n.f.
Domaine : Santé-Médecine/Anesthésiologie.
Définition : Mouvement de redressement qu'esquisse le corps d'un sujet au début d'une anesthésie générale.
Équivalent étranger : bucking.
 (Source : arrêté du 2 janvier 1975)

cadeau publicitaire
Domaine : Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition : Objet de faible valeur distribué gratuitement pour promouvoir un produit ou une entreprise.
Équivalent étranger : giveaway.
 (Source : arrêté du 7 juillet 1994)

cadre, n.m.
Domaine : Informatique.
Synonyme : schéma n.m.
Définition : Structure de données permettant de décrire les connaissances relatives à une entité, sous forme d'un ensemble d'attributs et de procédures liées à ces attributs.
Équivalent étranger : frame.
 (Source : arrêté du 27 juin 1989)

cadre de lecture
Domaine : Génétique moléculaire.
Définition : Ordonnancement des nucléotides en codon.
Note : Le cadre de lecture définit quel ensemble de trois nucléotides est lu comme codon. Il est déterminé par le codon d'initiation AUG et par le codon de terminaison.
Équivalent étranger : reading frame.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cadre ouvert de lecture
Domaine : Génétique moléculaire.
Définition : Séquence contenant une série de triplets codant pour les acides aminés, non interrompue par un codon de terminaison.
Note : Cette séquence est potentiellement traduisible en protéines.
Équivalent étranger : open reading frame (ORF).
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cadreur, -euse, n.
Domaine : Audiovisuel/Cinéma.
Synonyme : opérateur, -trice de prises de vues.
Définition : Responsable de la caméra et du cadrage des images, sous l'autorité du directeur de la photographie.
Équivalent étranger : camera person, camera operator.
 (Source : arrêté du 18 février 1983)

cafétéria, n.f.
Domaine : Tourisme.
Définition : Lieu où l'on peut boire du café et diverses boissons ou prendre un repas léger.
Équivalent étranger : cafeteria.
 (Source : arrêté du 30 juin 1992)

caisse mobile
Domaine : Transport/Transport terrestre.
Définition : Superstructure amovible d'un véhicule de transport routier ou ferroviaire dont les dimensions et certains dispositifs sont issus des normes routières.
Équivalent étranger : swap body.
 (Source : arrêté du 18 juillet 1989)

caisse profonde (langage professionnel)
Domaine : Marine/Construction navale.
Définition : Cale spécialement prévue pour le lest d'eau mais pouvant éventuellement recevoir des cargaisons liquides.
Équivalent étranger : deep tank.
 (Source : arrêté du 23 septembre 1987)

calculette, n.f.
Domaine : Informatique.
Définition : Calculatrice électronique de petite dimension.
Équivalent étranger : pocket calculator.
 (Source : arrêté du 30 décembre 1983)

cale de départ
Domaine : Sport/Athlétisme.
Voir : bloc de départ.

caléfaction, n.f.
Domaine : Ingénierie nucléaire/Thermohydraulique.
Définition : Processus thermique caractérisé par un mauvais transfert de chaleur entre une paroi et un fluide, et qui résulte de la présence de vapeur.
Équivalent étranger : film boiling.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

calibrage, n.m.
Domaine : Physique-Métrologie.
Définition : Détermination de l'appartenance d'une mesure à une classe d'intensité comprise entre deux valeurs limites prédéterminées.
Note : Le terme « calibration » ne doit pas être employé.
Équivalent étranger : calibration.
 (Source : arrêté du 25 septembre 1984)

caloporteur
Domaine : Ingénierie nucléaire/Thermohydraulique.
1.  adj.
Définition : Se dit d'un fluide transportant de l'énergie thermique d'un système à un autre et notamment du fluide circulant dans le cœur d'un réacteur nucléaire pour en évacuer la chaleur.
Équivalent étranger : coolant.
2.  n.m.
Définition : Fluide circulant dans le cœur d'un réacteur nucléaire pour en évacuer la chaleur.
Note : Dans cette acception, on dit aussi « réfrigérant ».
Équivalent étranger : coolant.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

caméscope, n.m.
Domaine : Audiovisuel.
Définition : Appareil portatif qui intègre dans le même boîtier une caméra électronique et un magnétoscope.
Note : Les termes « Camscope » et « Betacam », qui sont des marques déposées, ne doivent pas être employés.
Équivalent étranger : camrecorder, camcorder.
 (Source : arrêté du 10 octobre 1985)

campagne de combustion en réacteur
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Définition : Période de temps qui commence avec l'établissement de la criticité et se termine avec l'arrêt du réacteur.
Note : Le terme « campagne de combustible en réacteur » est utilisé dans le même sens.
Voir aussi : combustible nucléaire, combustion nucléaire.
Équivalent étranger : operating fuel cycle.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

campagne d'évaluation
Domaine : Marine/Pêches maritimes.
Définition : Opération d'évaluation de l'abondance des ressources, mettant en œuvre des navires de recherche, et faisant appel à des méthodes d'échantillonnage.
Équivalent étranger : survey.
 (Source : arrêté du 28 novembre 1985)

canal, n.m.
Domaine : Défense-Télécommunications.
Définition : Bande de fréquences assignée à une émission radioélectrique à plusieurs voies associées.
Équivalent étranger : channel.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

canal banalisé
Abréviation : CB.
Domaine : Télécommunications.
Définition : Partie de la bande de fréquences publique utilisée pour une radiocommunication particulière.
Équivalent étranger : citizens' band radio (CB).
 (Source : arrêté du 27 avril 1982)

canal de fréquences
Domaine : Télécommunications.
Définition : Partie du spectre des fréquences comprise entre deux fréquences spécifiées et destinée à être utilisée pour une transmission.
Note :
1. Un canal peut aussi être caractérisé par sa fréquence centrale et la largeur de bande associée, ou par toute indication équivalente.
2. Le mot « canal » peut être employé seul quand le contexte est tel qu'aucune confusion ne peut en résulter.
Équivalent étranger : frequency channel, channel.
 (Source : arrêté du 3 octobre 1984)

canal de radiofréquences
Domaine : Télécommunications.
Voir : canal radioélectrique.

canal radioélectrique
Forme abrégée : canal RF.
Domaine : Télécommunications.
Synonyme : radiocanal, canal de radiofréquences.
Définition : Canal de fréquences destiné à être occupé par une émission radioélectrique.
Note : Le terme « canal » peut être employé seul quand le contexte est tel qu'aucune confusion ne peut en résulter.
Équivalent étranger : radiofrequency channel, RF channel, channel.
 (Source : arrêté du 3 octobre 1984)

cantonnement, n.m.
Domaine : Marine/Pêches maritimes.
Définition : Zone délimitée dans laquelle la capture d'espèces marines est soit interdite, soit limitée dans le temps ou réservée à certains engins, en vue d'une meilleure gestion des ressources halieutiques.
Note : Ce terme ne doit pas être confondu avec « réserve », qui désigne une zone constamment interdite.
Équivalent étranger : box.
 (Source : arrêté du 28 novembre 1985)

capacité d'emport
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Véhicules spatiaux.
Définition : Masse maximale de charge utile qu'un lanceur peut placer sur une orbite déterminée.
Voir aussi : volume sous coiffe.
Équivalent étranger : throw weight.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

capital-risque, n.m.
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Investissement à risques assorti de gains potentiels élevés, consistant en prises de participations dans des entreprises œuvrant en principe dans les techniques de pointe, les idées nouvelles et sur les marchés risqués et réalisé notamment par des sociétés spécialisées, dites sociétés de capital-risque.
Équivalent étranger : venture capital.
 (Source : arrêté du 11 janvier 1990)

capitaux flottants
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Capitaux en quête de placements permettant la meilleure rentabilité à court terme quels que soient la place financière, la monnaie et le placement.
Note : On dit aussi, en période de crise, « capitaux fébriles ».
Équivalent étranger : hot money.
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

captage, n.m.
Domaine : Hydrologie.
Définition : Toute action et tout ouvrage destinés à intercepter et éliminer l'excès d'eau externe provoquant des engorgements localisés.
Note :
1. Cet objectif peut se conjuguer avec l'extraction d'eau souterraine à des fins d'utilisation (usage domestique, irrigation).
2. « Captation », terme vieilli, est à éviter dans ce sens.
Équivalent étranger : catch system, diversion system.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

capteur, n.m.
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Instrument qui recueille de l'énergie radiative provenant de la scène visée et délivre un signal électrique correspondant et mesurable.
Note :
1. Par assimilation et bien qu'elle ne délivre pas de signal électrique, on considère la chambre photographique comme un capteur.
2. Le terme « capteur » est parfois utilisé à tort pour désigner le détecteur.
Voir aussi : détecteur.
Équivalent étranger : sensor, transducer.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

capteur actif
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Capteur auquel est incorporé ou associé un émetteur qui irradie la scène dans la bande spectrale du récepteur.
Note : Le radar et le lidar sont des exemples de capteurs actifs.
Équivalent étranger : active sensor.
 (Source : arrêté du 25 septembre 1984)

capteur de luminescence
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Capteur actif dans lequel la réception a lieu dans une bande spectrale distincte de celle de l'émission.
Équivalent étranger : luminescence sensor.
 (Source : arrêté du 25 septembre 1984)

capteur d'orientation
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Pilotage-Stabilisation.
Définition : Appareil qui mesure des angles ou des vitesses angulaires de déplacement entre les axes d'un engin spatial et des axes de référence.
Note :
1. Selon la nature des grandeurs mesurées, on distingue notamment : les capteurs gyroscopiques, les capteurs optiques tels que les capteurs d'horizon, les capteurs solaires, les capteurs stellaires.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

similaire:

Note : L\Problème : Comment la reproduction sexuée permet-elle de brasser...
«rin» concerne un gène responsable de la maturation du fruit. Des plants mutés présentent une maturation inhibée (maturation lente)...

Note : L\Article 3 : siège social le siège social est fixé à adresse complète....
«votre secteur» conformément aux dispositions des articles 55 et suivants du Code Civil Local

Note : L\R É p u b L i q u e f r a n c a I s e
«E. leclerc» d’une surface de vente de 1 700 m², portant cette surface à 2 900 m² à le boulou (Pyrénées Orientales)

Note : L\Accroissement saisonnier d’activite, pour une duree maximale de 6...

Note : L\Allevard note de presentation
«surface de plancher»; suppression du cos et de la possibilité d’imposer une superficie minimale de terrain (application de la loi...

Note : L\Note de dossier
«OM, cendres, matériaux de démolition, vieilles ferrailles, déchets divers, à l’exclusion d’hydrocarbures et de produits ou déchets...

Note : L\On note le côté du carré, et sa surface (on a donc )

Note : L\Constitution – affiliation durée siège social – objet
«développer dans la population le sentiment du devoir, l'éducation morale, l'enseignement rationnel des premiers soins à donner,...

Note : L\Contrat à durée déterminée pour l’emploi d’un jeune pendant ses vacances universitaires

Note : L\Selon que ces différenciations sont bénéfiques ou négatives. Cette...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com