Note : L'ablation de matériaux appropriés déposés à la surface d'un corps permet d'en réduire l'échauffement pendant une durée limitée





télécharger 1.23 Mb.
titreNote : L'ablation de matériaux appropriés déposés à la surface d'un corps permet d'en réduire l'échauffement pendant une durée limitée
page7/21
date de publication13.10.2019
taille1.23 Mb.
typeNote
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   21

circuit virtuel permanent
Domaine : Télécommunications.
Définition : Circuit virtuel établi d'une manière fixe entre deux terminaux et assurant donc un service analogue à une liaison spécialisée.
Voir aussi : liaison spécialisée.
Équivalent étranger : permanent virtual circuit.
 (Source : arrêté du 3 octobre 1984)

cistron, n.m.
Domaine : Génétique moléculaire.
Définition : Région du génome qui ne porte qu'une seule information génétique transcrite en ARN.
Note :
1. Il existe des ARN mono– ou polycistroniques.
2. Ce terme vient de l'emploi du test cis-trans utilisé, en génétique classique, pour mettre les cistrons en évidence chez les bactéries.
3. Pour un ARNm, un cistron correspond à un seul polypeptide.
Équivalent étranger : cistron.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

clair de Terre
Domaine : Sciences et techniques spatiales-Géophysique.
Définition : Éclairement de la lune ou d'un objet dans l'espace par la lumière solaire renvoyée par la Terre.
Note : Par analogie avec « clair de lune », on écrit aussi « clair de terre ».
Équivalent étranger : earthshine, earthlight.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

clairance, n.f.
1. Domaine : Santé-Médecine.
Définition : Coefficient d'épuration plasmatique brute d'un corps, par voie extra-rénale aussi bien que rénale.
Équivalent étranger : clearance.
 (Source : arrêté du 2 janvier 1975)
2. Domaine : Transport/Transport maritime-Transport aérien.
Synonyme : autorisation de mouvement.
Définition : Autorisation donnée à un navire ou un aéronef de faire mouvement.
Note : En ce qui concerne la circulation aérienne, cette autorisation est délivrée par les autorités chargées du contrôle.
Équivalent étranger : clearance.
 (Source : arrêté du 18 juillet 1989)

clameau, n.m.
Domaine : Défense-Bâtiment.
Définition : Pièce servant à réunir rapidement de grosses pièces de bois.
Équivalent étranger : cramp (iron), dog (timber).
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

claquade, n.f.
Domaine : Santé-Médecine.
Définition : Technique de massage comportant la percussion répétée de masses musculaires avec le plat de la main.
Équivalent étranger : clapping.
 (Source : arrêté du 2 janvier 1975)

classification dirigée
Domaine : Télédétection spatiale/Traitement de données.
Définition : Méthode déterministe destinée à obtenir des classes de pixels ou des catégories thématiques par un traitement interactif des données en fonction de la réalité de terrain.
Note : L'emploi du calque lexical « classification supervisée » pour désigner une classification dirigée est déconseillé.
Voir aussi : classification non dirigée, classification semi-dirigée, réalité de terrain.
Équivalent étranger : supervised classification.
 (Source : arrêté du 26 juillet 1988)

classification non dirigée
Domaine : Télédétection spatiale/Traitement de données.
Définition : Méthode probabiliste d'analyse d'un fichier de données, destinée à créer des classes de pixels, par des traitements mathématiques.
Note : L'emploi du calque lexical « classification non supervisée » pour désigner une classification non dirigée est déconseillé.
Voir aussi : classification dirigée, classification semi-dirigée.
Équivalent étranger : unsupervised classification.
 (Source : arrêté du 26 juillet 1988)

classification semi-dirigée
Domaine : Télédétection spatiale/Traitement de données.
Définition : Méthode partiellement probabiliste destinée à obtenir des classes de pixels par un traitement des données fondé sur des propriétés physiques connues a priori.
Note : L'emploi du calque lexical « classification semi-supervisée » pour désigner une classification semi-dirigée est déconseillé.
Voir aussi : classification dirigée, classification non dirigée.
Équivalent étranger : semi-supervised classification.
 (Source : arrêté du 26 juillet 1988)

cliché radar
Domaine : Télédétection spatiale.
Voir : radargraphie.

clicher, v.
Domaine : Informatique.
Définition : Recopier le contenu, à un instant déterminé, de tout ou partie d'une mémoire sur un autre support.
Note : Par extension, le nom correspondant pourrait être « cliché » ou « cliché-mémoire ».
Équivalent étranger : dump (to).
 (Source : arrêté du 30 mars 1987)

cloison de décrochage
Domaine : Défense-Aéronautique.
Définition : Lame parallèle à l'axe d'un avion guidant l'écoulement de l'air sur sa voilure.
Note : Peut être abrégé en « cloison » s'il n'y a pas ambiguïté.
Équivalent étranger : fence, stall fence, wing fence.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

clonage, n.m.
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Méthode de multiplication cellulaire in vitro par reproduction asexuée aboutissant à la formation de clones.
Note : Cette notion est souvent étendue à l'isolement et à l'amplification de fragments d'ADN dans un clone cellulaire. Par extension, on parle alors de clonage de gènes ou de clonage moléculaire.
Équivalent étranger : cloning.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

clonage à l'aveugle
Forme elliptique : clonage aveugle.
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Clonage de fragments d'ADN générés de manière aléatoire.
Équivalent étranger : shotgun cloning.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

coche de plaisance
Forme abrégée : coche n.m.
Domaine : Transport/Transport fluvial.
Définition : Petit bateau habitable de tourisme fluvial.
Note :
1. Dans la règlementation française, le coche de plaisance a pour dimensions minimales et maximales cinq et quinze mètres, et ne peut accueillir plus de quatorze personnes.
2. Le terme « coche de plaisance » a été formé à l'image des anciennes expressions « coche d'eau » et « coche de rivière ».
Équivalent étranger : house-boat.
 (Source : arrêté du 18 décembre 1990)

cocuisson, n.f.
Domaine : Électronique/Composants électroniques.
Définition : Opération de cuisson permettant de réaliser un substrat comprenant plusieurs couches par fusion d'un liant.
Équivalent étranger : cofiring.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cocuit, adj.
Domaine : Électronique/Composants électroniques.
Définition : Qualifie un produit obtenu par cocuisson.
Équivalent étranger : cofired.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

code temporel
Domaine : Audiovisuel/Télévision-Vidéo.
Définition : Code électronique permettant de founir ou d'obtenir des indications de temps sur une bande vidéo.
Équivalent étranger : time-code.
 (Source : arrêté du 24 janvier 1983)

codet, n.m.
Domaine : Informatique.
Définition : Groupe d'éléments représentant, selon un code, une donnée élémentaire.
Note : Le terme « codet » est destiné à remplacer des expressions telles que « combinaison de code » ou « mot de code ». Le terme « code » désigne en effet l'ensemble des règles de représentation des données élémentaires par des codets. Par exemple, selon le code Morse, les caractères et différentes fonctions sont représentés par des codets qui sont des groupes de points et de traits.
Équivalent étranger : code element.
 (Source : arrêté du 30 mars 1987)

codon d'arrêt
Domaine : Génétique moléculaire.
Synonyme : codon de terminaison, codon non sens.
Définition : Triplet qui signale la fin d'un message génétique sur un ARNm.
Note :
1. Les codons d'arrêt ne correspondent à aucun acide aminé, la traduction de l'ARNm en protéine cesse donc à partir du codon d'arrêt.
2. Les codons d'arrêt sont le plus souvent UAA, UAG, UGA.
Équivalent étranger : stop codon, nonsense codon, nonsense triplet.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

codon de terminaison
Domaine : Génétique moléculaire.
Voir : codon d'arrêt.

codon d'initiation
Domaine : Génétique moléculaire.
Définition : Triplet qui signale le début du message génétique sur un ARNm.
Note :
1. La traduction de l'ARNm en protéine commence au codon d'initiation.
2. Le codon d'initiation est le plus souvent AUG, qui code pour une méthionine.
Équivalent étranger : start codon, initiation codon.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

codon non sens
Domaine : Génétique moléculaire.
Voir : codon d'arrêt.

coefficient de capitalisation des résultats
Abréviation : CCR.
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Coefficient par lequel il convient de multiplier le bénéfice net par action pour retrouver le cours coté.
Équivalent étranger : price-earning ratio, PER.
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

coefficients d'égalisation entre détecteurs
Forme abrégée : coefficient d'égalisation.
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Pour une bande spectrale déterminée, ensemble de rapports utilisés pour normaliser les réponses des détecteurs.
Note : On trouve aussi « coefficients d'égalisation interdétecteurs ».
Équivalent étranger : normalization coefficients.
 (Source : arrêté du 10 janvier 1986)

coefficient d'infiltration efficace
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Fraction du volume des précipitations alimentant une nappe.
Note : En drainage, il convient de bien distinguer le coefficient de restitution et le coefficient d'infiltration efficace.
Voir aussi : infiltration efficace.
Équivalent étranger : effective infiltration coefficient.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

coefficient de production
Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
Voir : taux de charge.

coefficient de restitution
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Rapport du volume d'eau évacué par les drains, pendant un épisode de drainage, au volume des précipitations générant cet épisode.
Équivalent étranger : outflow yield, drainage efficiency.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

coentreprise, n.f.
Domaine : Économie et finances.
Définition : Projet économique élaboré par une association d'entreprises constituée selon des modalités diverses et permettant en général de bénéficier des synergies des entreprises associées.
Équivalent étranger : joint venture.
 (Source : arrêté du 11 janvier 1990)

cofrittage, n.m.
Domaine : Électronique/Composants électroniques.
Définition : Opération de cuisson permettant de réaliser un substrat comprenant plusieurs couches par agglomération des matériaux utilisés.
Équivalent étranger : cofiring.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

cofritté, -e, adj.
Domaine : Électronique/Composants électroniques.
Définition : Se dit d'un produit obtenu par cofrittage.
Équivalent étranger : cofired.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

coiffe, n.f.
1. Domaine : Sciences et techniques spatiales/Structures.
Définition : Extrémité antérieure, à profil aérodynamique, d'un lanceur ou d'une fusée-sonde destinée à assurer la protection de la charge utile, au début de la séquence de vol.
Équivalent étranger : nose fairing, shroud, nosecone.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)
2. Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : chapeau n.m.
Définition : Courte séquence nucléotidique ajoutée, par modification post-transcriptionnelle, à l'extrémité 5' de l'ARN messager chez les eucaryotes.
Note : Le terme « cap » ne doit pas être utilisé en français.
Équivalent étranger : cap.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

coïntégrat, n.m.
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Molécule résultant de la fusion de deux réplicons en un seul.
Équivalent étranger : cointegrate.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

coïntégration, n.f.
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Fusion de deux réplicons, par exemple deux plasmides, en une seule structure appelée coïntégrat.
Note :
1. Cette fusion peut être due à la présence d'un transposon sur l'un des réplicons.
2. Si l'un des plasmides est un facteur de conjugaison, elle aboutit au transfert du coïntégrat ou des deux plasmides.
Équivalent étranger : cointegration.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

col d'une tuyère
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Définition : Partie rétrécie d'une tuyère, raccordant le convergent et le divergent.
Équivalent étranger : throat.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

collecteur, n.m.
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Conduite ou fossé destiné à recevoir les écoulements captés dans les parcelles par plusieurs types d'ouvrages et à les acheminer jusqu'à l'exutoire.
Note : On utilise souvent le terme « collecteur » pour « collecteur enterré ».
Équivalent étranger : main drain, carrier drain.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

collimateur de pilotage
Domaine : Défense-Aéronautique.
Définition : Dispositif de visualisation présentant les indications d'un groupe d'instruments de vol dans le champ de vision normal du pilote.
Équivalent étranger : head-up display.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

colonie cellulaire
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Amas de cellules issues d'une seule ou d'un petit nombre de cellules.
Note : Une colonie issue d'une seule cellule constitue un clone.
Équivalent étranger : cell colony.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

colonne de production
Domaine : Pétrole/Production.
Définition : Colonne d'acier utilisée pour l'équipement d'un puits producteur et servant à acheminer les fluides exploités.
Équivalent étranger : tubing.
 (Source : arrêté du 12 janvier 1973)

colonne en charge
Domaine : Bâtiment.
Synonyme : colonne humide.
Définition : Tuyauterie verticale installée à demeure dans une construction, alimentée en eau sous pression et à l'usage des sapeurs-pompiers.
Équivalent étranger : wet standpipe.
 (Source : arrêté du 17 février 1986)

colonne humide
Domaine : Bâtiment.
Voir : colonne en charge.

combiné, n.m.
Domaine : Défense-Aéronautique.
Définition : Giravion possédant une voilure tournante d'hélicoptère pour le vol vertical ou stationnaire en plus d'une voilure fixe et d'un propulseur d'avion pour le vol en translation.
Équivalent étranger : compound helicopter, compound.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

combustible mox
Domaine : Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.
Définition : Combustible nucléaire à base d'un mélange d'oxyde d'uranium et d'oxyde de plutonium.
Note :
1. Ce terme est utilisé essentiellement pour des combustibles de réacteurs à neutrons thermiques.
2. « Mox » est l'acronyme de « mélange d'oxydes » (en anglais : mixed oxide).
3. Les variantes « combustible MOX » et « Mox » sont également utilisées.
Voir aussi : combustible nucléaire.
Équivalent étranger : mixed oxide fuel (MOX).
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

combustible nucléaire
Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs-Cycle du combustible.
Définition : Matière contenant des nucléides dont la consommation par fission dans un réacteur nucléaire permet d'y entretenir une réaction en chaîne.
Équivalent étranger : nuclear fuel.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

combustion, n.f.
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Thermique.
Définition : Réaction chimique exothermique entre un corps réducteur et l'oxygène ou un autre corps oxydant.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   21

similaire:

Note : L\Problème : Comment la reproduction sexuée permet-elle de brasser...
«rin» concerne un gène responsable de la maturation du fruit. Des plants mutés présentent une maturation inhibée (maturation lente)...

Note : L\Article 3 : siège social le siège social est fixé à adresse complète....
«votre secteur» conformément aux dispositions des articles 55 et suivants du Code Civil Local

Note : L\R É p u b L i q u e f r a n c a I s e
«E. leclerc» d’une surface de vente de 1 700 m², portant cette surface à 2 900 m² à le boulou (Pyrénées Orientales)

Note : L\Accroissement saisonnier d’activite, pour une duree maximale de 6...

Note : L\Allevard note de presentation
«surface de plancher»; suppression du cos et de la possibilité d’imposer une superficie minimale de terrain (application de la loi...

Note : L\Note de dossier
«OM, cendres, matériaux de démolition, vieilles ferrailles, déchets divers, à l’exclusion d’hydrocarbures et de produits ou déchets...

Note : L\On note le côté du carré, et sa surface (on a donc )

Note : L\Constitution – affiliation durée siège social – objet
«développer dans la population le sentiment du devoir, l'éducation morale, l'enseignement rationnel des premiers soins à donner,...

Note : L\Contrat à durée déterminée pour l’emploi d’un jeune pendant ses vacances universitaires

Note : L\Selon que ces différenciations sont bénéfiques ou négatives. Cette...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com