Note : L'ablation de matériaux appropriés déposés à la surface d'un corps permet d'en réduire l'échauffement pendant une durée limitée





télécharger 1.23 Mb.
titreNote : L'ablation de matériaux appropriés déposés à la surface d'un corps permet d'en réduire l'échauffement pendant une durée limitée
page9/21
date de publication13.10.2019
taille1.23 Mb.
typeNote
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   21
cycle du combustible
Domaine : Ingénierie nucléaire/Cycle du combustible.
Définition : Ensemble des opérations industrielles auquel est soumis le combustible nucléaire.
Note : Ces opérations comprennent notamment : l'extraction et le traitement du minerai, la conversion, l'enrichissement, la fabrication du combustible, le retraitement, le recyclage des matières fissiles récupérées et la gestion des déchets.
Voir aussi : combustible nucléaire, retraitement.
Équivalent étranger : fuel cycle.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

D

date butoir
Domaine : Économie et finances/Banque.
Définition : Date avant laquelle un crédit doit avoir été accordé pour que les échéances de remboursement correspondantes puissent être consolidées dans les accords de restructuration.
Équivalent étranger : cut-off date.
 (Source : arrêté du 11 janvier 1990)

débit caractéristique
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Débit pour lequel est conçu ou projeté un aménagement hydraulique.
Équivalent étranger : drainage design rate.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

débit de dose
Domaine : Défense/Nucléaire.
Définition : Quantité de rayonnements ionisants qui, à irradiation d'intensité constante, est absorbée dans un élément de matière par unité>



1                    Transfert interrompu !

e débit de dose s'exprime en rad par heure (rd/h).
Équivalent étranger : dose rate.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

débit de pointe
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Débit élevé observable à la sortie d'un réseau de drainage pendant et juste après une pluie.
Équivalent étranger : peak flow.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

débit de tarissement
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Débit du réseau de drainage au cours du rabattement de la nappe dans la masse du sol, en l'absence de réalimentation par infiltration.
Équivalent étranger : recession discharge.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

débit d'une nappe
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Volume d'eau traversant, par unité de temps, une section définie d'un aquifère, sous l'effet d'un gradient hydraulique donné.
Équivalent étranger : seepage flow.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

débit spécifique
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole
Définition : Débit rapporté à l'unité de superficie du bassin versant.
Équivalent étranger : specific discharge.
 (Source : arrêté du du 7 avril 1987)

débit unitaire
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Flux d'eau à travers un milieu aquifère saturé, par unité de surface perpendiculaire à la direction de l'écoulement.
Équivalent étranger : unit discharge.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

débogage, n.m.
Domaine : Informatique.
Définition : Action d'éliminer les bogues.
Voir aussi : déboguer.
Équivalent étranger : debugging.
 (Source : arrêté du 30 décembre 1983)

déboguer, v.
Domaine : Informatique.
Définition : Éliminer les bogues.
Voir aussi : débogage.
Équivalent étranger : debug (to).
 (Source : arrêté du 30 décembre 1983)

débogueur, n.m.
Domaine : Informatique.
Définition : Programme d'aide à l'élimination des bogues.
Équivalent étranger : debugger.
 (Source : arrêté du 19 décembre 1983)

débordement, n.m.
Domaine : Communication/Publicité.
Définition : Partie de la diffusion publicitaire dont la zone de couverture déborde du territoire prévu par le plan de campagne.
Équivalent étranger : overlap.
 (Source : arrêté du 24 janvier 1983)

déborder, v.tr.
Domaine : Défense-Aéronautique.
Synonyme : dépasser v.tr., atterrir trop long (langage professionnel).
Définition : Effectuer un débordement par rapport à un point ou à un axe de référence au cours des évolutions d'un aéronef.
Note : Le terme « overshoot » ne doit pas être employé en français.
Équivalent étranger : overshoot (to).
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

débris spatial
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Véhicules spatiaux.
Définition : Objet résiduaire d'une mission spatiale, se trouvant sur orbite.
Équivalent étranger : space debris.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

débrumage, n.m.
Domaine : Télédétection spatiale/Traitement de données.
Définition : Traitement destiné à éliminer ou à sélectionner un effet de diffusion volumique, dans les données d'une image.
Note : Cet effet de diffusion volumique provient d'aérosols ou de particules solides dispersés dans l'atmosphère.
Voir aussi : prétraitement d'image.
Équivalent étranger : de-hazing.
 (Source : arrêté du 27 décembre 1994)

décalage du cadre de lecture
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Synonyme : mutation du cadre de lecture.
Définition : Mutation provoquée par des délétions ou des insertions qui ne sont pas des multiples de trois paires de bases, ce qui change le cadre de lecture.
Équivalent étranger : reading frameshift, frameshift mutation.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

déchéance du terme (de la créance)
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Exigence anticipée d'une créance, quand, par exemple, le débiteur n'a pas respecté ses obligations contractuelles.
Équivalent étranger : event of default.
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

déclaration des ordres
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Déclaration, par un établissement, des transactions qu'il a réalisées sur les marchés règlementés ou non règlementés.
Note : Cette déclaration est adressée, d'une part, aux autorités de contrôle et de tutelle de marché, d'autre part, aux instances de contrôle de l'établissement.
Équivalent étranger : reporting.
 (Source : arrêté du 11 février 1993)

décodeur, n.m.
Domaine : Audiovisuel.
Définition : Dispositif destiné à extraire et à reconstituer un ou plusieurs signaux utiles à partir d'un signal codé.
Équivalent étranger : decoder.
 (Source : arrêté du 10 octobre 1985)

décodeur stéréophonique
Domaine : Audiovisuel.
Définition : Circuit permettant de séparer les signaux des voies gauche et droite, transmis sous forme d'une émission stéréophonique.
Équivalent étranger : stereophonic decoder.
 (Source : arrêté du 10 octobre 1985)

décollage, n.m.
Domaine : Économie.
Définition : Phase de développement d'une économie au cours de laquelle l'évolution des mentalités, des évènements politiques, des progrès techniques et des qualifications provoque l'apparition d'une croissance auto-entretenue.
Équivalent étranger : take-off.
 (Source : arrêté du 6 janvier 1989)

déconnexion, n.f.
Domaine : Santé-Médecine/Anesthésiologie.
Définition : Rupture provoquée des liaisons entre les différentes fonctions du système nerveux végétatif.
Équivalent étranger : deconnection.
 (Source : arrêté du 2 janvier 1975)

décontamination, n.f.
Domaine : Défense/Nucléaire.
Définition : Réduction ou élimination des matières radioactives ou chimiques déposées sur une installation, un espace découvert, un matériel ou du personnel.
Équivalent étranger : decontamination.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

décoration urbaine
Domaine : Urbanisme.
Définition : Art de la conception et de l'aménagement du mobilier urbain et de la signalétique des espaces collectifs.
Note : Le terme « design urbain » ne doit pas être employé.
Équivalent étranger : urban design.
 (Source : arrêté du 17 février 1986)

défaillance, n.f.
Domaine : Informatique.
Définition : Cessation de l'aptitude d'une unité fonctionnelle à accomplir une fonction requise.
Note :
1. Une défaillance est un passage d'un état à un autre, par opposition à une panne qui est un état.
2. On entend par « unité fonctionnelle » soit un système complet, soit l'un quelconque de ses éléments (logiciel ou matériel).
Équivalent étranger : failure.
 (Source : arrêté du 19 février 1993)

défaillant, -e, adj.
Domaine : Transport/Transport aérien-Transport ferroviaire.
Définition : Se dit d'un voyageur qui n'utilise pas la réservation effectuée en sa faveur.
Équivalent étranger : no show.
 (Source : arrêté du 27 mai 1992)

défaut croisé
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Clause établissant une relation entre un crédit et toute autre obligation de l'emprunteur concernant d'autres crédits ou emprunts, de telle manière qu'une défaillance de sa part, dans l'une quelconque de ses obligations, entraîne la déchéance du terme et donc l'exigibilité anticipée dudit crédit.
Équivalent étranger : cross default.
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

défectif, -ve, adj.
Domaine : Génétique moléculaire/Virologie.
Définition : Se dit d'un bactériophage ou d'un virus qui, par suite d'une ou plusieurs mutations, est incapable d'accomplir seul son cycle infectieux.
Équivalent étranger : defective.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990.

défense aérienne active
Domaine : Défense.
Définition : Action défensive visant à supprimer ou réduire l'efficacité d'une action aérienne ennemie.
Note : Elle inclut l'emploi d'aéronefs, de systèmes d'armes antiaériens, d'armes dont la capacité première n'est pas la défense aérienne, et l'usage de la guerre électronique.
Équivalent étranger : active air defence.
 (Source : arrêté du 17 avril 1989)

défense aérienne passive
Domaine : Défense.
Définition : Ensemble des mesures autres que celles de défense aérienne active, prises pour réduire le plus possible l'efficacité de l'action aérienne ennemie.
Note : Elle comporte notamment la détection, la dispersion et l'utilisation d'abris.
Équivalent étranger : passive air defence.
 (Source : arrêté du 17 avril 1989)

défense biologique
Domaine : Défense.
Définition : Méthodes, plans, procédures et moyens destinés à la lutte contre les attaques par agents infectieux et toxines.
Note : Elle comporte notamment la détection, la dispersion et l'utilisation d'abris.
Équivalent étranger : biological defense, biological defence.
 (Source : arrêté du 15 juin 1991)

défi, n.m.
Domaine : Sport.
Voir : chalenge.

défieur, -euse, n.
Domaine : Sport.
Voir : chalengeur, chalengeuse.

définition, n.f.
Domaine : Informatique-Télécommunications.
Définition : Nombre fixé de lignes, formées de pixels, qui constituent l'image sur un écran.
Note : En télévision, les définitions normalisées sont de 625 et de 819 lignes ; la télévision à haute définition (TVHD) commence à 1125 lignes.
Équivalent étranger : scrolling.
 (Source : arrêté du 27 août 1992)

déflecteur, n.m.
Domaine : Transport.
Définition : Dispositif aérodynamique modifiant l'écoulement de l'air autour d'un véhicule.
Note : « Déflecteur » est un terme générique qui désigne, selon les cas, un becquet, une jupe, une bavette, un aileron, un volet, etc.
Équivalent étranger : spoiler
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

déflecteur de volet
Domaine : Défense-Aéronautique.
Définition : Élément profilé fixé en avant du bord d'attaque d'un volet de courbure et permettant, grâce à un effet de fente supplémentaire, d'assurer un meilleur guidage de l'écoulement entre l'intrados et l'extrados, lorsque le volet est braqué.
Équivalent étranger : vane.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

dégagement, n.m.
Domaine : Défense-Aéronautique.
Définition : Manœuvre soudaine effectuée par un aéronef pour modifier sa ligne de vol, par exemple avant l'atterrissage ou en combat.
Équivalent étranger : break.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

dégazement, n.m.
Domaine : Sciences et techniques spatiales.
Définition : Libération spontanée de gaz d'un matériau, résultant d'une modification des conditions d'environnement (par exemple : affaiblissement de la pression, élévation de la température, etc) ou de vieillissement naturel.
Note : L'emploi du terme « dégazage » (extraction du gaz contenu dans un solide, un liquide, ou répandu dans un espace) est à éviter dans cette acception.
Équivalent étranger : offgassing, outgassing.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

dégyration, n.f. (langage professionnel)
Domaine : Sciences et techniques spatiales.
Définition : Action de réduire ou d'annuler la vitesse de rotation d'un corps.
Voir aussi : surgyration.
Équivalent étranger : spin-down.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

dégyrer, v. (langage professionnel)
Domaine : Sciences et techniques spatiales.
Définition : Réduire ou annuler la vitesse de rotation d'un corps.
Voir aussi : contregyrer, gyrer, surgyrer.
Équivalent étranger : spin down (to).
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

dehors, adv.
Domaine : Sport.
Définition : Hors des limites.
Équivalent étranger : out.
 (Source : arrêté du 18 février 1988)

délai d'allumage
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Propulsion-Pyrotechnie.
Définition : Intervalle de temps entre l'apparition d'un signal délivré par la mise à feu et le moment où la pression devient supérieure à une valeur définie de manière conventionnelle.
Note : Il convient de ne pas confondre « délai d'allumage » et « délai d'inflammation ».
Équivalent étranger : ignition delay.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

délai d'inflammation
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Propulsion-Pyrotechnie.
Définition : Temps qui s'écoule entre l'apparition d'ergols dans la chambre de combustion et leur inflammation.
Note :
1. Cet intervalle est déterminé dans la pratique par la mesure photométrique.
2. Il convient de ne pas confondre « délai d'allumage » et « délai d'inflammation ».
Équivalent étranger : ignition delay.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

délestage, n.m.
Domaine : Transport.
Définition :
1. En transport aérien, suspension momentanée d'un ou plusieurs vols réguliers.
2. En transport routier, déviation sélective d'un flux de circulation, destinée à résorber des encombrements.
Équivalent étranger : 1.  jettisoning. 2.  diversion.
 (Source : arrêté du 27 mai 1992)

délétion, n.f.
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Perte d'une partie du matériel génétique pouvant aller d'un seul nucléotide à plusieurs gènes.
Équivalent étranger : deletion.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

délignage, n.m.
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Prétraitement d'image qui consiste à éliminer les défauts en stries dus au mode d'acquisition des données par un capteur à balayage ou à détecteurs multiples.
Note :
1. Lorsque les caractéristiques du capteur sont connues, ce type de traitement est généralement automatisable.
2. Lorsque ces défauts en stries proviennent, pour des raisons diverses, d'une mauvaise restitution, ce prétraitement relève d'un délignage esthétique (en anglais : « cosmetic removal of scan line noise ») et met en œuvre une correction de type statistique.
Voir aussi : égalisation, ligne de l'image, retouchage, retouche.
Équivalent étranger : destriping.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

délignage esthétique
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : délignage.

démarchage téléphonique
Domaine : Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition : Technique de prospection, de vente et d'enquêtes commerciales fondée sur des appels téléphoniques en nombre et ciblés.
Équivalent étranger : phoning.
 (Source : arrêté du 11 février 1993)

démarreur, n.m.
Domaine : Transport.
Définition : Appareil servant à mettre en marche un propulseur ou un moteur.
Équivalent étranger : starter.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

démembrement, n.m.
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Technique consistant à scinder un titre en plusieurs titres.
Note :
1. Par exemple : démembrement d'une action ; démembrement d'une obligation.
2. Chaque titre ainsi créé par démembrement peut être cédé et coté séparément. Actuellement dans la pratique, en ce qui concerne les actions, seuls sont cédés et cotés séparément les certificats d'investissement.
Équivalent étranger : stripping.
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

dénaturation d'acide nucléique
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Conversion d'un acide nucléique de l'état double brin à l'état simple brin.
Note : La séparation des brins est obtenue très fréquemment par la chaleur ou par alcalinisation.
Équivalent étranger : nucleic acid denaturation.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

densité de flux thermique critique
Domaine : Ingénierie nucléaire/Thermohydraulique.
Définition : Valeur de la densité du flux thermique à travers une paroi chauffante mouillée, correspondant soit à la caléfaction, soit à l'assèchement de cette paroi.
Note :
1. L'apparition du flux critique peut provoquer la crise d'ébullition.
2. L'abréviation « flux critique » est la dénomination courante, utilisée lorsqu'il ne peut y avoir de doute sur la nature du flux considéré.
Voir aussi : assèchement, caléfaction.
Équivalent étranger : stripping.
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

dépanneuse lourde
Domaine : Défense-Transport.
Définition : Engin mécanique automoteur destiné à la récupération sur le terrain des véhicules accidentés.
Équivalent étranger : wrecker.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

départ arrière
Domaine : Sport/Golf.
Définition : Zone de départ la plus éloignée du trou, utilisée par les meilleurs joueurs.
Équivalent étranger : back tree.
 (Source : arrêté du 11 décembre 1992)

dépasser, v.
Domaine : Défense-Aéronautique.
Voir : déborder.

déplétion, n.f.
Domaine : Sciences et techniques spatiales-Astronomie.
Définition : Hétérogénéité d'un astre, qui se traduit par une diminution locale de son champ de gravitation.
Note : L'antonyme de « déplétion » est « réplétion ».
Équivalent étranger : negative mascon.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

dépôt de garantie
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Fraction du prix d'une marchandise, d'un service ou d'un actif financier achetés à terme, versée au moment de la conclusion du contrat.
Note : L'achat à terme dans une bourse de commerce donne lieu au dépôt, à titre de garantie, auprès de la chambre de compensation, d'une somme comprise le plus souvent entre 5 et 25 % de la valeur de la marchandise.
Équivalent étranger : deposit (GB), initial margin (EU).
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

dépotage, n.m.
Domaine : Transport.
Définition :
1. Déchargement de marchandises pulvérulentes, liquides ou gazeuses, d'un véhicule de transport.
2. Déchargement des marchandises d'un conteneur ou d'une caisse mobile.
Équivalent étranger : stripping.
 (Source : arrêté du 18 décembre 1990)

dépoter, v.tr.
Domaine : Transport.
Définition :
1. Décharger des marchandises pulvérulentes, liquides ou gazeuses, d'un véhicule de transport.
2. Décharger des marchandises d'un conteneur ou d'une caisse mobile.
Équivalent étranger : strip (to).
 (Source : arrêté du 18 décembre 1990)

dérapeur, n.m.
Domaine : Transport-Automobile.
Définition : Dispositif fixé sous un véhicule d'essai afin de provoquer artificiellement un dérapage.
Équivalent étranger : skid-car.
 (Source : arrêté du 18 décembre 1990)

dérépression, n.f.
Domaine : Génétique moléculaire.
Définition : Phénomène de levée des mécanismes qui répriment la transcription d'un gène ou d'un groupe de gènes.
Équivalent étranger : derepression.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

dérive salariale
Domaine : Économie/Marché du travail.
Définition : Évolution des salaires jugée excessive par rapport aux performances de l'économie ou de l'entreprise.
Note : La dérive peut également s'observer par rapport aux accords salariaux de l'entreprise.
Équivalent étranger : wage drift.
 (Source : arrêté du 7 juillet 1994)

dernier entré, premier sorti
Abréviation : DEPS.
Domaine : Économie et finances/Comptabilité.
Définition : Système dans lequel la comptabilisation d'un élément de stock se fait sur la base du prix du dernier élément entré en stock.
Équivalent étranger : last in, first out (LIFO).
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

descripteur, n.m.
Domaine : Informatique.
Définition : Mot ou locution destiné à caractériser les informations contenues dans un document pour faciliter les recherches documentaires.
Note : Les descripteurs renvoient le plus souvent à des références et des codifications.
Équivalent étranger : descriptor.
 (Source : arrêté du 30 décembre 1983)

désorbitation, n.f.
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Mécanique spatiale.
Définition : Manœuvre consistant à faire quitter à tout ou partie d'un engin spatial l'orbite qu'il décrit autour d'un astre, en vue de le diriger vers un point donné de la surface de celui-ci, ou de provoquer sa chute.
Équivalent étranger : de-orbiting.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

désorbiter, v.tr.
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Mécanique spatiale.
Définition : Faire quitter à tout ou partie d'un engin spatial l'orbite qu'il décrit autour d'un astre en vue de le diriger vers un point donné de la surface de celui-ci ou de provoquer sa chute.
Équivalent étranger : de-orbite (to).
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

desservable, adj.
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Véhicules spatiaux.
Définition : Qualifie une station orbitale ou un engin spatial conçu pour être relié périodiquement à la Terre par un véhicule de desserte.
Équivalent étranger : serviceable.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

dessin de façade
Domaine : Architecture.
Voir : élévation.

désynchronisation ponctuelle
Domaine : Audiovisuel/Vidéo
Définition : Décalage du son par rapport à l'image en un point de montage.
Équivalent étranger : audio-video-split.
 (Source : arrêté du 24 janvier 1983)

détachage, n.m.
Domaine : Télédétection spatiale/Traitement d'image.
Définition : Prétraitement d'image utilisé pour corriger un défaut de capacité de réponse des dispositifs à transfert de charge (DTC) qui se manifeste lorsqu'une cible est soumise à un éclairement excessif, et qui se traduit par une tache sur un ensemble de pixels correspondant à cette cible.
Voir aussi : délignage, détecteur, effet de traîne, pixel, prétraitement d'image, retouchage.
Équivalent étranger : smearing correction.
 (Source : arrêté du 27 décembre 1994)

détail d'exécution
Domaine : Architecture.
Définition : Document graphique représentant, généralement en vraie ou demi-grandeur, une fraction d'un ouvrage complexe.
Équivalent étranger : execution detail.
 (Source : arrêté du 17 février 1986)

détarage, n.m. (langage professionnel)
Domaine : Sciences et techniques spatiales.
Voir : allègement de régime.

détecteur, n.m.
1. Domaine : Sciences et techniques spatiales.
Définition : Dispositif destiné à déceler la présence d'un phénomène et éventuellement à le caractériser.
Équivalent étranger : sensor, detector.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)
2. Domaine : Sciences et techniques spatiales/Radiocommunication.
Définition : Dispositif effectuant une transformation non linéaire d'un signal électrique en vue d'extraire une information portée par ce signal.
Équivalent étranger : detector.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

détection et télémétrie par la lumière
Domaine : Télédétection spatiale-Optique.
Voir : lidar.

développement durable
Domaine : Économie.
Définition : Situation où les perspectives de développement n'appellent pas de mesures correctives à court terme.
Note : L'antonyme est « développement non durable ».
Équivalent étranger : sustainable developement.
 (Source : arrêté du 7 juillet 1994)

développement non durable
Domaine : Économie.
Définition : Situation où les perspectives de développement sont bloquées par suite de déséquilibres fondamentaux provoqués par l'endettement excessif des agents économiques concernés, État, entreprises ou collectivités locales.
Note : L'antonyme est « développement durable ».
Équivalent étranger : unsustainable development.
 (Source : arrêté du 7 juillet 1994)

déverminage, n.m. (langage professionnel)
Domaine : Électronique/Composants électroniques.
Définition : Séquences de contraintes thermiques, ou climatiques, ou électriques, ou mécaniques ayant pour but d'éliminer les défauts de jeunesse dans une production donnée de composants électroniques.
Équivalent étranger : burn-in.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

dévideur, n.m.
Domaine : Informatique.
Définition : Dérouleur de bande magnétique destiné à la sauvegarde des informations contenues dans un disque.
Équivalent étranger : streamer.
 (Source : arrêté du 30 mars 1987)

diagnostic génétique
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Détection de gènes d'un organisme par hybridation de son génome avec des sondes moléculaires spécifiques.
Note : Cette méthode est utilisée par exemple pour le diagnostic prénatal de certaines maladies héréditaires ou pour la détermination parentale.
Équivalent étranger : genetic diagnosis.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

diergol, n.m.
Domaine : Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
Synonyme : biergol n.m.
Définition : Propergol composé de deux ergols liquides stockés séparément.
Équivalent étranger : bipropellant, dual-fuel.
 (Source : arrêté du 20 février 1995)

diffusion, n.f.
1. Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
Définition : Processus dans lequel un changement de direction et d'énergie d'une particule incidente ou d'un rayonnement incident est provoqué par une collision avec une autre particule ou un système de particules.
Note : Ce processus joue un rôle très important dans le fonctionnement des réacteurs nucléaires et est, en particulier, volontairement utilisé pour le ralentissement des neutrons dans les réacteurs dits « à neutrons lents ».
Voir aussi : ralentissement des neutrons.
Équivalent étranger : scattering.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)
2. Domaine : Électronique/Composants électroniques.
Définition : Opération qui consiste à doper un semi-conducteur positivement ou négativement par exposition des tranches du semi-conducteur à des gaz dopants à température élevée.
Équivalent étranger : diffusion.
 (Source : arrêté du 29 avril 1992)

dimensionnement, n.m.
Domaine : Ingénierie nucléaire/Sûreté.
Définition : Détermination des caractéristiques d'une installation lors de sa conception pour satisfaire à des critères préétablis et à la pratique règlementaire.
Équivalent étranger : design basis, basis.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

diode électroluminescente
Abréviation : DEL.
Domaine : Audiovisuel/Radio.
Définition : Diode semi-conductrice à jonction qui émet une lumière colorée lorsqu'elle est traversée par un courant électrique.
Note : L'emploi en français de l'abréviation anglaise « LED » ou de l'expression « diode LED » est déconseillé.
Équivalent étranger : light-emitting diode (LED).
 (Source : arrêté du 10 janvier 1986)

direction de visée
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Definition : Direction de la droite qui joint le capteur à un élément quelconque de la ligne de balayage en cours d'exploration.
Équivalent étranger : look direction.
 (Source : arrêté du 10 janvier 1986)

discompte, n.m.
Domaine : Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition : Système de commercialisation permettant d'offrir au client des produits à prix réduit.
Note : « Discompte » est un synonyme ancien d'« escompte ».
Équivalent étranger : discount.
 (Source : arrêté du 11 février 1993)

discompter, v.
Domaine : Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition : Pratiquer le discompte.
Équivalent étranger : discount (to).
 (Source : arrêté du 11 février 1993)

discompteur, n.m.
Domaine : Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition : Spécialiste du discompte.
Équivalent étranger : discounter.
 (Source : arrêté du 11 février 1993)

disque optique
Domaine : Informatique.
Définition : Disque sur lequel sont enregistrées des données lisibles par un procédé optique.
Équivalent étranger : optical disk.
 (Source : arrêté du 22 décembre 1981)

dissuasion, n.f.
Domaine : Défense.
Définition : Action visant à empêcher un adversaire ou un ennemi potentiel d'accomplir une action hostile, par crainte des conséquences, en particulier de représailles par arme nucléaire.
Équivalent étranger : deterrence.
 (Source : arrêté du 12 août 1976)

distance de sécurité (à)
Domaine : Défense.
Définition : Se dit d'une arme dont le lancement peut être effectué par un moyen de combat qui se trouve hors de portée des moyens de défense adverse.
Équivalent étranger : safe distance, stand-off distance, standoff range.
 (Source : arrêté du 9 novembre 1976)

distance franchissable
Domaine : Défense-Aéronautique.
Définition : Distance que peut parcourir un avion pour une configuration de décollage et dans des conditions atmosphériques données.
Équivalent étranger : range.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

distance génétique
Domaine : Génétique moléculaire/Génie génétique.
Définition : Évaluation du degré de dissemblance génétique entre deux génomes.
Équivalent étranger : genetic distance.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

distance proximale au sol
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Distance instantanée qui sépare le point nadiral de l'émetteur du point de portée proximale, déduite des distances-temps entre ces deux points.
Voir aussi : distance-temps, portée distale, portée proximale.
Équivalent étranger : delay ground distance, delay ground range.
 (Source : arrêté du 26 juillet 1988)

distance-temps, n.f.
Domaine : Télédétection spatiale/Technologie des hyperfréquences.
Définition : Distance parcourue par l'onde électromagnétique entre le capteur actif et la cible, et obtenue par la mesure du temps de parcours.
Voir aussi : distance-temps au sol.
Équivalent étranger : slant range.
 (Source : arrêté du 25 septembre 1984)

distance-temps au sol
Domaine : Télédétection spatiale/Technologie des hyperfréquences.
Définition : Distance entre la projection de la verticale du capteur actif et l'intersection du front d'onde, sur la surface de référence au sol.
Voir aussi : distance-temps.
Équivalent étranger : ground range.
 (Source : arrêté du 25 septembre 1984)

distillation atmosphérique
Domaine : Pétrole/Raffinage.
Définition :
1. Distillation du pétrole brut, effectuée à la pression atmosphérique, en vue d'obtenir l'essence, le kérosène, le gazole et les produits les plus lourds.
2. Installation dans laquelle se réalise la distillation atmosphérique.
Équivalent étranger : 1.  crude distillation, 2.  crude distillation unit.
 (Source : arrêté du 12 janvier 1973)

distribution, n.f.
Domaine : Audiovisuel-Communication.
Définition :
1. Recherche des artistes et attribution des rôles.
2. Ensemble des interprètes d'une œuvre.
Équivalent étranger : 1.  casting, 2.  cast.
 (Source : arrêté du 24 janvier 1983)

distribution à programme variable
Domaine : Transport-Automobile.
Définition : Mode de distribution des gaz permettant de faire varier l'instant d'ouverture et de fermeture des différentes soupapes.
Équivalent étranger : variable valve timing.
 (Source : arrêté du 18 décembre 1990)

distribution automatique
Domaine : Économie d'entreprise/Techniques commerciales.
Définition : Vente utilisant des distributeurs automatiques.
Équivalent étranger : vending.
 (Source : arrêté du 11 février 1993)

divers en vrac
Domaine : Transport.
Définition : Cargaison composée de colis divers non constitués en unités de charge.
Note : On trouve aussi, elliptiquement, « divers-vrac » (langage professionnel).
Équivalent étranger : break bulk.
 (Source : arrêté du 23 septembre 1987)

division, n.f.
Domaine : Économie et finances/Banque-Marchés.
Définition : Fractionnement d'une action par division de son nominal.
Note : Cette procédure a également pour conséquence le fractionnement de son cours de bourse dans les mêmes proportions. Elle permet ainsi une diffusion plus large du titre.
Équivalent étranger : splitting.
 (Source : arrêté du 18 février 1987)

divot, n.m.
Domaine : Sport/Golf.
Définition : 1.  Motte de terre enlevée par la tête de la canne au moment de l'impact.
Note :
1. Le « t » ne se fait pas entendre.
2. On dit aussi, familièrement, « escalope ».
Équivalent étranger : divot.
 (Source : arrêté du 11 décembre 1992)

document, n.m.
Domaine : Communication/Publicité.
Définition : Réalisation définitive avant reproduction.
Équivalent étranger : artwork.
 (Source : arrêté du 24 janvier 1983)

doigt de gant
Domaine : Ingénierie nucléaire/Technologie des réacteurs.
Définition : Tube de petit diamètre fermé à une extrémité et permettant d'effectuer certains échanges entre des milieux physiques séparés.
Voir aussi : chaussette.
Équivalent étranger : thimble.
 (Source : arrêté du 30 novembre 1989)

donnée, n.f.
Domaine : Informatique-Télécommunications.
Définition : Représentation d'une information sous une forme conventionnelle destinée à faciliter son traitement.
Équivalent étranger : data.
 (Source : arrêté du 22 décembre 1981)

donnée contrapolaire
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : donnée en polarisations croisées.
Définition : Donnée obtenue à partir d'un signal dont le plan de polarisation est orthogonal au plan de polarisation du signal émis.
Voir aussi : donnée copolaire.
Équivalent étranger : cross polarization data.
 (Source : arrêté du 30 mars 1987)

donnée copolaire
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : donnée en polarisations parallèles.
Définition : Donnée obtenue à partir d'un signal dont le plan de polarisation est le même que celui du signal émis.
Voir aussi : donnée contrapolaire.
Équivalent étranger : like polarization data.
 (Source : arrêté du 30 mars 1987)

donnée d'apprentissage
Domaine : Télédétection spatiale.
Définition : Donnée de terrain recueillie sur zone-témoin, dont on se sert comme référence pour instruire un algorithme de traitement dirigé ou interactif.
Note : Les données d'initialisation sont utilisées pour mettre en œuvre un apprentissage sur zone.
Voir aussi : classification dirigée, réalité de terrain.
Équivalent étranger : training data.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

donnée de trame
Domaine : Télédétection spatiale.
Définition : L'une des données d'une image matricielle.
Équivalent étranger : raster data.
 (Source : arrêté du 26 juillet 1988)

donnée en hyperespace spectral
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Données issues d'un ou de plusieurs capteurs dont le nombre de bandes spectrales est supérieur à trois : ces données ne dont donc représentables que dans un hyperespace.
Note : En vue de leur représentation en deux ou trois dimensions, ces données sont traitées par différentes méthodes de réduction de données telles que l'analyse en composantes principales, l'analyse de Fourier, le recours à des néocanaux.
Voir aussi : capteur, néocanal.
Équivalent étranger : hyperspectral data.
 (Source : arrêté du 27 décembre 1994)

donnée géocodée
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Donnée restituée par application d'un géocodage.
Voir aussi : image géocodée.
Équivalent étranger : geocoded data.
 (Source : arrêté du 14 septembre 1990)

donnée en polarisations croisées
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : donnée contrapolaire.

donnée en polarisations parallèles
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : donnée copolaire.

donnée par satellite
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : donnée satellitaire.

donnée satellitaire
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Synonyme : donnée par satellite, donnée satellite.
Définition : Donnée obtenue à partir des instruments faisant partie de la charge utile d'un satellite.
Voir aussi : image satellitaire.
Équivalent étranger : satellite data, satellite based-data.
 (Source : arrêté du 26 juillet 1988)

donnée satellite
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Voir : donnée satellitaire.

données de terrain
Domaine : Télédétection spatiale.
Définition : Ensemble des données disponibles se rapportant à une scène et obtenu au sol par des moyens appropriés.
Voir aussi : réalité de terrain.
Équivalent étranger : ground data.
 (Source : arrêté du 25 septembre 1984)

données par visées multiples
Forme elliptique : données multivisées.
Domaine : Télédétection spatiale-Sciences et techniques spatiales.
Définition : Ensemble des données obtenues par des visées d'une scène sous différents angles.
Voir aussi : angle d'irradiation, scène.
Équivalent étranger : multi-angle data, multi-look data.
 (Source : arrêté du 27 décembre 1994)

dose létale
Domaine : Défense/Nucléaire.
Définition : Dose nucléaire ou chimique mortelle.
Équivalent étranger : lethal dose.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

dose létale moyenne
Domaine : Défense/Nucléaire.
Définition :
1. Quantité d'irradiation nucléaire absorbée par l'ensemble du corps et qui, après un temps d'examen, provoque la mort pour 50 % des personnes exposées.
2. Dose d'un agent chimique toxique qui provoque la mort pour 50 % des personnes exposées.
Équivalent étranger : mean lethal dose.
 (Source : arrêté du 17 avril 1989)

dose limite
Domaine : Défense/Nucléaire.
Définition : Dose maximale fixée par le commandement pour une mission donnée.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

dose maximale admissible
Domaine : Défense/Nucléaire.
Définition : Dose extrême pouvant être absorbée pendant une durée déterminée.
Équivalent étranger : maximum permissible dose.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

drainage-taupe (langage professionnel)
Domaine : Hydraulique/Drainage agricole.
Définition : Technique associée au drainage, consistant en la création de galeries moulées dans un sol plastique suffisamment stable et débouchant dans un fossé ou une tranchée drainante très perméable.
Équivalent étranger : mole drainage.
 (Source : arrêté du 7 avril 1987)

droit d'antenne
Domaine : Audiovisuel/Radio-Télévision.
Synonyme : droit de diffusion.
Définition : Droit protégeant la transmission d'une émission.
Équivalent étranger : broadcasting right.
 (Source : arrêté du 10 octobre 1985)

droit de diffusion
Domaine : Audiovisuel/Radio-Télévision.
Voir : droit d'antenne.

droit de jeu
Domaine : Sport/Golf.
Définition : Somme que le joueur doit acquitter pour utiliser un parcours dans un club dont il n'est pas membre.
Équivalent admis : green fee.
 (Source : arrêté du 11 décembre 1992)

drone, n.m.
Domaine : Défense/Techniques aérospatiales.
Définition : Aérodyne sans équipage, télépiloté ou programmé, utilisé pour des missions diverses.
Équivalent étranger : drone.
 (Source : arrêté du 5 octobre 1984)

duc-d'Albe, n.m.
Domaine : Génie civil.
Définition : Pieu ou faisceau de pieux émergeant et destiné à l'amarrage ou à l'évitement des bateaux.
Équivalent étranger : dolphin.
 (Source : arrêté du 17 février 1986)

duplex, n.m.
1. Domaine : Bâtiment.
Définition : Logement s'étendant sur deux niveaux à l'intérieur d'un bâtiment collectif.
Équivalent étranger : maisonnette.
 (Source : arrêté du 17 février 1986)
2. Domaine : Audiovisuel.
Définition : Liaison ou transmission qui fonctionne entre deux points.
Équivalent étranger : duplex, two-way.
 (Source : arrêté du 10 octobre 1985)

1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   21

similaire:

Note : L\Problème : Comment la reproduction sexuée permet-elle de brasser...
«rin» concerne un gène responsable de la maturation du fruit. Des plants mutés présentent une maturation inhibée (maturation lente)...

Note : L\Article 3 : siège social le siège social est fixé à adresse complète....
«votre secteur» conformément aux dispositions des articles 55 et suivants du Code Civil Local

Note : L\R É p u b L i q u e f r a n c a I s e
«E. leclerc» d’une surface de vente de 1 700 m², portant cette surface à 2 900 m² à le boulou (Pyrénées Orientales)

Note : L\Accroissement saisonnier d’activite, pour une duree maximale de 6...

Note : L\Allevard note de presentation
«surface de plancher»; suppression du cos et de la possibilité d’imposer une superficie minimale de terrain (application de la loi...

Note : L\Note de dossier
«OM, cendres, matériaux de démolition, vieilles ferrailles, déchets divers, à l’exclusion d’hydrocarbures et de produits ou déchets...

Note : L\On note le côté du carré, et sa surface (on a donc )

Note : L\Constitution – affiliation durée siège social – objet
«développer dans la population le sentiment du devoir, l'éducation morale, l'enseignement rationnel des premiers soins à donner,...

Note : L\Contrat à durée déterminée pour l’emploi d’un jeune pendant ses vacances universitaires

Note : L\Selon que ces différenciations sont bénéfiques ou négatives. Cette...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com