Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel)





télécharger 271.38 Kb.
titreModèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel)
page1/3
date de publication14.10.2019
taille271.38 Kb.
typeDocumentos
  1   2   3


Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel
(indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel)


Objet : Mise en œuvre du R.I.F.S.E.E.P. (I.F.S.E. et éventuellement C.I.A.)

Le conseil ………………… (ou l’assemblée),
Sur rapport de Monsieur le Maire (ou Monsieur le Président),
Vu le Code Général des Collectivités Territoriales,

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires et notamment son article 20,

Vu la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale et notamment son article 88,

Vu le décret n° 91-875 du 6 septembre 1991 pris pour l’application du 1er alinéa de l’article 88 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984,

Vu le décret n° 2010-997 du 26 août 2010 relatif au régime de maintien des primes et indemnités des agents publics de l'Etat et des magistrats de l'ordre judiciaire dans certaines situations de congés,

Vu le décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu le décret n° 2014-1526 du 16 décembre 2014 relatif à l’appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires territoriaux,

Vu l’arrêté du 20 mai 2014 pris pour l’application aux corps d’adjoints administratifs des administrations de l’Etat des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 19 mars 2015 pris pour l’application aux corps des secrétaires administratifs des administrations de l’Etat des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 28 avril 2015 pris pour l’application aux corps d’adjoints techniques des administrations de l’Etat des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 3 juin 2015 pris pour l’application au corps interministériel des attachés d’administration de l’Etat des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 3 juin 2015 pris pour l’application au corps des assistants de service social des administrations de l’Etat des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 3 juin 2015 pris pour l’application au corps des conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat ainsi qu’à l’emploi de conseiller pour l’action sociale des administrations de l’Etat des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 29 juin 2015 pris pour l’application au corps des administrateurs civils des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 17 décembre 2015 pris pour l’application aux membres du corps des attachés d’administrations de l’Etat relevant du ministre de l’intérieur des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 17 décembre 2015 pris pour l’application au corps des secrétaires administratifs de l’intérieur et de l’outre-mer des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 17 décembre 2015 pris pour l’application aux membres du corps des assistants de service social des administrations de l’Etat rattachés au ministre de l’intérieur des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 18 décembre 2015 pris pour l’application au corps des adjoints administratifs de l’intérieur et de l’outre-mer des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 22 décembre 2015 portant application au corps des conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat ainsi qu’à l’emploi de conseiller pour l’action sociale des administrations de l’Etat des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’Etat,

Vu l’arrêté du 30 décembre 2015 pris pour l'application aux agents du corps des techniciens supérieurs du développement durable des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'Etat,

Vu la circulaire NOR : RDFF1427139C du 5 décembre 2014 relative à la mise en œuvre du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel,

Vu l’avis du Comité Technique en date du ………… relatif à la mise en place des critères professionnels liés aux fonctions et à la prise en compte de l’expérience professionnelle en vue de l’application du R.I.F.S.E.E.P. aux agents de la collectivité de ……….,

Le nouveau régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel est composé de deux parties :

  • l’indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (I.F.S.E.) qui vise à valoriser l’exercice des fonctions et constitue l’indemnité principale de ce nouveau régime indemnitaire. Cette indemnité repose, d’une part, sur une formalisation précise de critères professionnels et d’autre part, sur la prise en compte de l’expérience professionnelle,

  • le complément indemnitaire annuel (C.I.A.) lié à l’engagement professionnel et à la manière de servir.



Mise en place de l’indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (I.F.S.E.)


  1. Le principe :


L’indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (I.F.S.E.) vise à valoriser l’exercice des fonctions et constitue l’indemnité principale du nouveau régime indemnitaire. Cette indemnité repose, d’une part, sur une formalisation précise de critères professionnels et d’autre part, sur la prise en compte de l’expérience professionnelle.
Cette indemnité est liée au poste de l’agent et à son expérience professionnelle.
Chaque emploi ou fonction est réparti entre différents groupes de fonctions au vu des critères professionnels suivants :

  • Fonctions d’encadrement, de coordination, de pilotage ou de conception,

  • Technicité, expertise, expérience ou qualification nécessaire à l’exercice des fonctions,

  • Sujétions particulières ou degré d’exposition du poste au regard de son environnement professionnel.



  1. Les bénéficiaires :


Après en avoir délibéré, décide à l’unanimité (ou selon le vote suivant : …. voix pour, ……. voix contre et …… abstentions) d’instituer selon les modalités ci-après et dans la limite des textes applicables à la Fonction Publique d’Etat l’indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (I.F.S.E.) aux :

  • agents titulaires et stagiaires à temps complet, à temps non complet et à temps partiel,

  • (éventuellement) agents contractuels de droit public à temps complet, à temps non complet et à temps partiel (la collectivité pourra prévoir une ancienneté de services à détenir au sein de la collectivité pour bénéficier de l’I.F.S.E. correspondant au groupe de fonctions correspondant à leur emploi : 3 mois ou 6 mois ou …).




  1. La détermination des groupes de fonctions et des montants maxima :


N.B. : La répartition des emplois en groupes de fonctions n’est donnée qu’à titre indicatif.
Chaque part de l’I.F.S.E. correspond à un montant maximum fixé dans la limite des plafonds réglementaires déterminés ci-dessous et applicables aux fonctionnaires de l’Etat. (L’organe délibérant a la possibilité de fixer pour chaque groupe de fonctions des montants annuels maximaux inférieurs aux montants maximaux annuels réglementaires).

Chaque emploi ou fonction ci-après est réparti en groupes de fonctions auxquels correspondent les montants plafonds suivants.


Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des administrateurs territoriaux


Montants annuels maxima (plafonds reglementaires)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous)

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Direction d’une collectivité, …

49 980 €

49 980 €

Groupe 2

Direction adjointe d’une collectivité, …

46 920 €

46 920 €

Groupe 3

Responsable d’un service, …

42 330 €

42 330 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des attachés territoriaux et des secrétaires de mairie


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Direction d’une collectivité, secrétariat de mairie, …

36 210 €

22 310 €

Groupe 2

Direction adjointe d’une collectivité, responsable de plusieurs services, …

32 130 €

17 205 €

Groupe 3

Responsable d’un service, …

25 500 €

14 320 €

Groupe 4

Adjoint au responsable de service, expertise, fonction de coordination ou de pilotage, chargé de mission, …

20 400 €

11 160 €


Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des conseillers territoriaux socio-éducatifs


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Directeur d’un E.H.P.A.D., responsable de circonscription, conseiller technique, responsable de l’organisation et du fonctionnement du service social et du service socio-éducatif, encadrement de proximité et d’usagers, sujétions, qualifications, …

19 480 €

19 480 €

Groupe 2

Autres fonctions, …

15 300 €

15 300 €




Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des redacteurs territoriaux


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Direction d’une structure, responsable d’un ou de plusieurs services, secrétariat de mairie, …

17 480 €

8 030 €

Groupe 2

Adjoint au responsable de structure, expertise, fonction de coordination ou de pilotage, gérer ou animer une ou plusieurs services, …

16 015 €

7 220 €

Groupe 3

Poste d’instruction avec expertise, assistant de direction, …

14 650 €

6 670 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des educateurs territoriaux
des activites physiques et sportives


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Direction d’une structure, responsable d’un ou de plusieurs services, …

17 480 €

8 030 €

Groupe 2

Adjoint au responsable de structure, expertise, fonction de coordination ou de pilotage, chef de bassin, …

16 015 €

7 220 €

Groupe 3

Encadrement de proximité, d’usagers, …

14 650 €

6 670 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des animateurs territoriaux


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Direction d’une structure, responsable d’un ou de plusieurs services, …

17 480 €

8 030 €

Groupe 2

Adjoint au responsable de structure, expertise, fonction de coordination ou de pilotage,

16 015 €

7 220 €

Groupe 3

Encadrement de proximité, d’usagers, …

14 650 €

6 670 €


Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des assistants territoriaux socio-éducatifs


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Directeur d’un E.H.P.A.D., encadrement de proximité et d’usagers, sujétions, qualifications, …

11 970 €

11 970 €

Groupe 2

Autres fonctions, …

10 560 €

10 560 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des techniciens territoriaux


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Direction d’un service, niveau d’expertise supérieur, direction des travaux sur le terrain, contrôle des chantiers, …

11 880 €

7 370 €

Groupe 2

Adjoint au responsable de structure, expertise, …

11 090 €

6 880 €

Groupe 3

Contrôle de l’entretien et du fonctionnement des ouvrages, surveillance des travaux d’équipements, de réparation et d’entretien des installations mécaniques, électriques, électroniques ou hydrauliques, surveillance du domaine public., …

10 300 €

6 390 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des adjoints administratifs territoriaux


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Secrétariat de mairie, chef d’équipe, gestionnaire comptable, marchés publics, assistant de direction, sujétions, qualifications, …

11 340 €

7 090 €

Groupe 2

Agent d’exécution, agent d’accueil, …

10 800 €

6 750 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des agents sociaux territoriaux


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Travailleur familial, encadrement de proximité et d’usagers, sujétions, qualifications, …

11 340 €

7 090 €

Groupe 2

Exécution, …

10 800 €

6 750 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des agents territoriaux spécialisés
des ecoles maternelles


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

ATSEM ayant des responsabilités particulières ou complexes, …

11 340 €

7 090 €

Groupe 2

Agent d’exécution, …

10 800 €

6 750 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des opérateurs territoriaux
des activités physiques et sportives


Montants annuels maxima (plafo(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous nds)


Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Responsable de la sécurité des installations servant aux A.P.S., assister le responsable de l’organisation des A.P.S., surveillant des piscines et baignades, encadrement de proximité et d’usagers, sujétions, qualifications, …

11 340 €

7 090 €

Groupe 2

Agent d’exécution, …

10 800 €

6 750 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des adjoints territoriaux d’animation


Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Encadrement de proximité et d’usagers, sujétions, qualifications, …

11 340 €

7 090 €

Groupe 2

Agent d’exécution, …

10 800 €

6 750 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des agents de maitrise territoriaux
(en attente de la parution de l’arrêté ministériel – non eligible a ce jour)

Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Encadrement de fonctionnaires appartenant au cadre d’emplois des agents de la filière technique, qualifications, …

11 340 €

7 090 €

Groupe 2

Agent d’exécution, …

10 800 €

6 750 €



Répartition des groupes de fonctions par emploi
pour le cadre d’emplois des adjoints techniques territoriaux
(en attente de la parution de l’arrêté ministériel – non eligible a ce jour)

Montants annuels maxima (plafonds)

(à déterminer dans la limite des plafonds ci-dessous

Groupes de fonctions

Emplois (à titre indicatif)

Non logé

Logé pour nécessité absolue de service

Groupe 1

Egoutier, éboueur, fossoyeur, agent de désinfection, conduite de véhicules, encadrement de proximité et d’usagers, sujétions, qualifications, …

11 340 €

7 090 €

Groupe 2

Agent d’exécution, …

10 800 €

6 750 €



  1. Montant individuel de l’IFSE


Le montant annuel de l’IFSE correspondant aux fonctions (ou au poste) sera décidé par décision ou arrêté de l’autorité territoriale, en application des critères et indicateurs suivants, dans la limite du plafond annuel maximal fixé pour le groupe de fonctions correspondant :
Critère professionnel n° 1: Fonctions d’encadrement, de coordination, de pilotage ou de conception

Indicateurs (exemples): responsabilité d’encadrement direct et niveau d’encadrement dans la hiérarchie, responsabilité de coordination responsabilité de projet ou d’opération, ampleur du champ d’action, influence du poste sur les résultats (primordial, partagé, contributif)
Critère professionnel n° 2 : Technicité, expertise, expérience ou qualification nécessaires à l’exercice des fonctions

Indicateurs (exemples): Connaissances (de niveau élémentaire à expertise), complexité, niveau de qualification requis, temps d’adaptation, difficulté ( exécution simple ou interprétation), autonomie, initiative, diversité des tâches, des dossiers ou projets, influence sur autrui, diversité des compétences.
Critère professionnel n°3 : Sujétions particulières ou degré d’expositions au poste au regard de l’environnement professionnel

Indicateurs (exemples): Vigilance, risque d’accident, responsabilité matériel et valeur du matériel utilisé, responsabilité pour la sécurité pour autrui, responsabilité financière, effort physique, tension mentale, nerveuse, confidentialité, relations internes, externes, facteurs de perturbation.
Le montant annuel de l’IFSE correspondant aux fonctions, ainsi déterminé, sera attribué par décision de l’autorité territoriale, aux agents exerçant les fonctions correspondantes.
Ce montant fera l’objet d’un réexamen par l’autorité territoriale.


  1. Le réexamen du montant de l’I.F.S.E. :


Le montant annuel de l’IFSE attribué à l’agent fera l’objet d’un réexamen par l’autorité territoriale :

  1. en cas de changement de fonctions,

  2. au moins tous les quatre ans, en l'absence de changement de fonctions et au vu de l'expérience acquise par l'agent (approfondissement de sa connaissance de l’environnement de travail et des procédures, l’amélioration des savoirs techniques et de leur utilisation, …),

  3. en cas de changement de grade à la suite d'une promotion.


La revalorisation éventuelle du montant de l’IFSE au vu de l’expérience, du changement de grade ou de fonctions sera décidée par l’autorité territoriale par arrêté.


  1. Les modalités de maintien de l’I.F.S.E. dans certaines situations de congé:



(Proposition) :

Conformément au décret n° 2010-997 du 26 août 2010 relatif au régime de maintien des primes et indemnités des agents publics de l’Etat et des magistrats de l’ordre judiciaire dans certaines situations de congés :

En cas de congé de maladie ordinaire (y compris accident de service) : l’I.F.S.E. suivra le sort du traitement.

Pendant les congés annuels et les congés pour maternité, de paternité et d’accueil de l’enfant ou pour adoption, cette indemnité sera versée intégralement.

En cas de congé de longue maladie, longue durée et grave maladie : l’I.F.S.E. ne sera pas versée.
(Précisions :L’organe délibérant a la possibilité de ne pas prévoir le maintien de l’IFSE dans certaines situations de congé ou d’en prévoir le maintien dans des proportions ou conditions moins favorables que celles proposées ci-dessous. En revanche, le dispositif de maintien du régime indemnitaire adopté par l’organe délibérant ne peut pas être plus favorable que celui institué par le décret du 26 août 2010 pour les fonctionnaires de l’Etat).


  1. Périodicité de versement de l’I.F.S.E. :


Elle sera versée mensuellement.

Le montant est proratisé en fonction du temps de travail.



  1. Clause de revalorisation (possible si l’assemblée délibérante vote les montants maxima fixés par les textes réglementaires) :


Les montants maxima (plafonds) évoluent selon les mêmes conditions que les montants applicables aux fonctionnaires aux fonctionnaires de l’Etat.



  1. La date d’effet :


Les dispositions de la présente délibération prendront effet au ….. / …../ 2…... (au plus tôt à la date de transmission de la délibération au contrôle de légalité au regard du principe de non rétroactivité d’un acte réglementaire et de son caractère exécutoire dès lors qu’il a été procédé à la transmission de cet acte au représentant de l’Etat dans le département).

Mise en place du complément indemnitaire annuel (C.I.A.)

N.B. : La mise en place de ce complément n’est pas obligatoire.


  1. Le principe :


Le complément indemnitaire annuel (C.I.A.) est lié à l’engagement professionnel et à la manière de servir.



  1. Les bénéficiaires :


Après en avoir délibéré, décide à l’unanimité (ou selon le vote suivant : …. voix pour, ……. voix contre et …… abstentions) d’instituer selon les modalités ci-après et dans la limite des textes applicables à la Fonction Publique d’Etat le complément indemnitaire annuel (C.I.A.) aux :

  • agents titulaires et stagiaires à temps complet, à temps non complet et à temps partiel,

  • (éventuellement) agents contractuels de droit public à temps complet, à temps non complet et à temps partiel (la collectivité pourra prévoir une ancienneté de services à détenir au sein de la collectivité pour bénéficier du C.I.A. correspondant au groupe de fonctions correspondant à leur emploi : 3 mois ou 6 mois ou …).


  1   2   3

similaire:

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconModele de deliberation relative a la mise en place du regime indemnitaire...

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconMise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions,...
«planification», c’est à dire l’élaboration des documents d’urbanisme tels que les Plans Locaux d’Urbanisme (plu) ou les cartes communales...

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconRégime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de...

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconRégime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de...

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconInstituant le Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions Sujétions Expertise

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconVu l’arrêté du 27 août 2015 pris en application de l'article 5 du...

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconTenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de...

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconTenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de...

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconRégime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions

Modèle de délibération relative a la mise en place du regime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujetions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujetions et d’expertise et complément indemnitaire annuel) iconModèle d’arrête portant attribution de l’indemnité de fonctions,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com