La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle)





télécharger 269.84 Kb.
titreLa démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle)
page7/7
date de publication16.10.2019
taille269.84 Kb.
typeDocumentos
1   2   3   4   5   6   7

La production est trop importante par rapport à la demande réelle

De proche en proche, on converge vers l’équilibre entre OG et DG (l’équilibre est atteint au bout d’une cinquantaine de période) :




  1. Économie de sous-emploi ou écart inflationniste : l’intuition de la courbe de Phillips


Deux situations:

  • équilibre de sous-emploi de la main d’oeuvre :



Equilibre avec écart inflationniste :


La demande globale au niveau DG 2 supposerait un niveau de production Y 2 impossible à atteindre puisque les capacités son pleinement utilisé en YPE :
Au-delà de YPE , l’offre globale devient rigide

Relation inverse entre chômage et inflation (courbe de Phillips 1958)

Avec un taux de chômage incompressible, la relation prend la forme suivante :

Relation décroissante dans la majorité des pays industrialisés (années 50-60)

À partir des années 1970 : remise en cause la relation de Phillips.

À partir de ce graphique, on observe que le chômage et l’inflation sont est phénomène antinomique. De nombreuses études statistique ont confirmé cette relation inverse entre chômage et inflation, mais, à partir des années 70, on a observé des situations d’inflation et de chômage qui est venu remettre en cause la courbe de Philips c’est la stagflation.

Avant les années 70, l’inflation était un indicateur de goulet d’étranglement dans un secteur donné ne satisfaisant pas la demande.

Ici la courbe de Philips décroissant moins abrupte que dans le graphique précédent puisque les tentions inflationnistes apparaissent progressivement et puisque le plein emploi n’est pas atteint en même temps dans tout les secteur d’activité.
SECTION 2 : Multiplicateurs Keynésiens en économie fermée et équilibre macroéconomique.


  1. Le multiplicateur en économie fermée : le cas d’un investissement ponctuel


L’économie est dans une situation d’équilibre de sous-emploi :

Quel est l’impact d’une augmentation d’une des composantes de la demande globale sur le niveau du revenu national Y* ?



Épuisement de la création de richesse au cours du temps

Retour progressif au niveau de revenu national initial soit Y=1500

On peut écrire le revenu total généré de la manière suivante :






Cette relation mesure le supplément de richesse généré par l’augmentation de l’investissement . Le paramètre mesure l’effet multiplicateur qui est d’autant plus fort que la proportion marginale à consommer est élevée
Exemple : = 200 C = 0,8
On a donc bien

=
(Séparation à voir)
sur la première période
Mais sans réinvestir les suivants, on retombe sur
Y* tel que

L’effet multiplicateur va fonctionner si l’économie est dans une situation de sous emploi, il faut aussi que la proportion marginale à consommer reste constante et élevée.

SECTION 3 : Le multiplicateur dans le cas d’une économie ouverte sur l’extérieur


  • Comment l’ouverture sur l’extérieur influe sur l’équilibre de l’économie




    1. L’équilibre de sous- emploi dans une économie ouverte


Ici X représente les valeurs des biens produit à l’intérieur du pays, et les importations N représentent la valeur des biens produit à l’étranger et achetés pour une utilisation dans l’économie nationale.
Equilibre macroéconomique : Y +M =C +I +X
Y+M= offre globale ou produit global

C+I+X= demande finale émanant des résidents et des agents extérieurs
Ouverture sur l’extérieur  impact du multiplicateur limité :

Lorsque le taux d’importation est très important, le multiplicateur peut prendre une valeur inférieure à 1.

Degré d’ouverture de la France

2004 : et
Hypothèses :

  • demande de biens d’exportation autonome :

  • M = M(Y)




  • Quel est le nouveau point d’équilibre ?


On cherche la valeur de Y* qui égalise l’offre globale Y et la demande globale  :




Un déficit commercial vis-à-vis de l’extérieur entraîne une réduction de l’activité intérieure et un excédent commercial entraînera l’inverse

Supposons qu’une économie fermée (M=0) s’ouvre sur l’extérieur

Comment passe-t-on du niveau d’équilibre Y*f = 1500 au niveau Y*0 = 1000 ?




    1. le multiplicateur en économie ouverte





Le multiplicateur devient :
Dans ce cas particulier, l’effet multiplicateur est moins important que dans l’économie fermée puisqu’une partie de la richesse crée entraîne une augmentation des importation qui réduit le niveau de richesse de l’économie. Plus la proportion marginale à importer est importante plus l’effet multiplicateur sera faible


SECTION 4 : L’intégration du secteur public et la politique budgétaire


On introduit des dépenses publique G autonome c'est-à-dire exogène qui ne dépend pas de G et l’on suppose que les prélèvements de l’Etat T ne dépende pas de Y (impôt forfaitaire) et que les transfère F versé par les administration publique ne dépendent pas de Y.





L’effet multiplicateur des transferts publics ou des impôts est plus faible :

et
L’accroissement des dépenses publiques a le même effet multiplicateur que dans la situation précédente en économie fermée, c'est-à-dire ceteris paribus l’accroissement des dépense public entraîne

Voir avec Luke
Une relance de l’économie est moins créatrice de revenu si elle s’effectue a partir d’une basse des impôts. La relance par un investissement public permet une création d‘une richesse plus importante.



Releeshahn et Luke Skydrummer.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconQuestion 2 : Comment le budget de l’Etat permet-il d’agir sur l’économie ?

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconCroissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) icon2016 – sujet d’ÉCO/droit métropole septembre – Partie Économie
«Quelle est l'économie qui a du sens, qui crée des emplois non délocalisables ? C'est l'économie sociale et solidaire», s'est félicitée...

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconRésumé : Les axiomes sont des énoncés admis comme vrais, alors que...

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconRéseau Euro-mediterranéen de l’Économie Sociale (esmed)
«Dix ans d’histoire de l’Économie Sociale en Méditerranée. Le Réseau Euroméditerranéen de l’Économie Social (esmed)»

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconÉconomie : le modèle de Montpellier

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconEconomie / France The Associated Press 01/02/08 à 15: 40: 22 689 mots Economie/Social

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconEconomie Thème 3 – Economie et développement durable Questionnement...

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconLa science économique est l'ensemble des travaux élaborés par les...

La démarche en économie : comment construire et valider des énoncés scientifiques en Economie ? (question de modèle) iconSynthèse de la communication sur le droit du travail en Algérie
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com