Note preliminaire





titreNote preliminaire
page8/32
date de publication23.10.2019
taille1.3 Mb.
typeNote
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   32

Les difficultés rencontrées


Comme nous l’avons déjà mentionné, l’ambition de ce sondage était d’obtenir un échantillon statistiquement représentatif de la population étudiée. A ce titre, l’échantillon devait être d’environ 70 volontaires pour 1999 et d’environ 90 volontaires pour 2006. Le nombre d’anciens volontaires à interroger devait donc être d’environ 160 au total.

Bien que l’ensemble des moyens ait été mobilisé pour atteindre cet objectif, ce dernier n’a pas été atteint, et loin s’en faut, puisque seuls 60 volontaires partis en 2006 et 2 volontaires partis en 1999 ont répondu aux questionnaires. Les résultats du sondage qui sont présentés ne peuvent donc faire l’objet d’inférence statistique, autrement dit, ne peuvent pas être généralisés à l’ensemble des volontaires partis en 1999 et 2006 avec les 9 associations retenues. Le taux de non retour avait été anticipé, et fixé initialement à 20%, et comparé aux taux constatés habituellement sur les enquêtes, celui ci était largement sous estimé. Cependant, au regard des difficultés et du temps mobilisé par les associations pour nous fournir les coordonnées des volontaires, un taux de retour de non retour plus élevé aurait impliqué une base de coordonnées plus importante à fournir de la part des associations. Le temps de mobilisation que cela impliquait était difficilement conciliable avec les activités que les associations doivent assurer par ailleurs

Au regard des retours que nous avons obtenus, le sondage a porté donc uniquement sur les volontaires partis en 2006, et l’échantillon que nous traitons représente 7% de cette population. Les difficultés qui viennent d’être énoncées doivent être prises en compte et constituent une limite dans l’interprétation des résultats du sondage présentés dans le rapport.

Profil général de l’échantillon

Une sous- représentation de certaines catégories de volontaires

Graphique 1 : Distribution de l’échantillon selon l’association, le sexe, le niveau d’étude et l’âge





Globalement, l’échantillon reflète le poids relatif de chaque association dans le dispositif. Certaines associations sont toutefois sous représentées. Il s’agit en particulier des volontaires partis avec la GER et ACF
De même, l’échantillon à tendance à sur représenter les femmes et les plus de 24 ans, et à sous représenter les individus fortement diplômés. Ces écarts apparaissent alors même que l’ échantillon initial a été constitué de manière à respecter les caractéristiques de la population totale. Ces écarts proviennent de la différence entre les personnes contactées et celles ayant effectivement répondu.

L’échantillon sous représente les plus diplômés (bac plus 5et 6) mais sous représente les moyennement diplômés –bac plus 3 et 4). Les niveau Bac plus 1 et Plus 2 ont été largement surreprésentés. Les niveaux CAP et bac ne sont pas représentés. Enfin le taux de non réponse est important.
Des missions diversifiées

Graphique 2 : Durée de prise en charge

Les volontaires interrogés ont réalisé des missions de 12 mois (durée minimum d’un contrat VSI) à 24 mois. Près de la moitié des missions sont des contrats d’un an. S’agissant des bases de données pour l’année 2006, nous ne savons pas si certains de ces contrats ont été renouvelés par la suite .

Graphique 3 : Pays de destination des volontaires

Mise à part l’Amérique du Nord, les missions réalisées par les volontaires interrogés couvrent l’ensemble des régions du globe. L’Afrique de l’Ouest et l’Asie sont particulièrement représentées, et représentent plus d’un tiers des régions de destination.




Annexe 6.1 - Grilles d’entretien pour les études de perception à Madagascar, au Tchad et au Maroc

Etude de perception du volontariat

Entretien volontaire

2 Tchad

L’entretien volontaire vise à analyser la perception qu’il a de l’adéquation de sa mission par rapport à la définition initiale du poste et d’autre part de la valeur ajoutée de son poste dans un projet. Enfin de ses éventuelles difficultés.

Une partie concerne des informations sur les conditions de la mission du volontaire, une autre partie comporte son appréciation d’un certain nombre d’aspects Enfin chacune des réponses pourra faire l’objet de commentaires qui aideront à l’analyse.

Les réponses feront l’objet d’un traitement anonyme.

L’objectif de l’étude est de renforcer l’efficacité de l’ensemble du dispositif.



Date : 30/1/09, soit un mois et demi après le démarrage de son contrat, elle vient de démarrer

Nom : Constance Mbarga

Adresse e-mail : constance.mbarga@afvp-vp.org
Contact : 251 54 109/ 251 71 40
Formation 

: ESTIC école de journalisme au Cameroun, sociologue et maitrise Sc Po à l’université de Yaoundé

Situation familiale : célibataire
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   32

similaire:

Note preliminaire iconNote préliminaire
«A son échelle, le scot ne fixera pas les limites des espaces dédiés au développement économique»

Note preliminaire iconNote préliminaire : parcours, méthodologie et conception de la recherche...
...

Note preliminaire iconLes procédures de la vérification préliminaire

Note preliminaire iconChapitre préliminaire : Dispositions générales

Note preliminaire iconPropos préliminaire d’Alban perrin

Note preliminaire iconLeçon préliminaire : le problème de la destinée

Note preliminaire iconRapport préliminaire de la commission nationale "Issaâd"

Note preliminaire iconVersion préliminaire prière de ne pas citer

Note preliminaire iconTitre préliminaire – Portée de la convention nationale 10

Note preliminaire iconChapitre préliminaire : Présentation de la bmce bank






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com