Rapport de Stage





télécharger 0.55 Mb.
titreRapport de Stage
page1/11
date de publication11.12.2019
taille0.55 Mb.
typeRapport
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11


Annexes Confidentiel Entreprise







paris1.jpg

Rapport de Stage

ANNEXES

gros logo geos

Paupe Laurent

Master 1 de Géographie, mention géopolitique

Directeur de mémoire : Yann Richard. Directeurs de stage : Charles Vappereau.
Session de Septembre année 2008/2009. Françoise Sellier.






Les documents présentés dans cette annexe sont des exemples de commandes, reçues par GEOS, représentatifs du travail de la cellule de veille. La consultation des présents documents est réservée à un cadre strictement universitaire et ne peut faire l’objet d’aucune diffusion.




logo thtedef 1

TABLE DES ANNEXES



Annexe I: Organigramme du groupe GEOS 6

Annexe II: Le GEOS Daily Brief 6

Annexe III : Alertes Geos travel security 12

Annexe IV : Fiche pays Nigéria 13

Annexe V : Fiche pays Russie anglais 21

Annexe VI : Point de situation Pakistan 24

Annexe VII : Extraits situation sécuritaire à Gaza 28

Annexe VIII: Note: les bombes à sous munitions 33

Annexe IX : Extraits du dossier criminalité et piraterie au Nigéria 35

Annexe X : Risk assessment au Liban 45

Annexe XI : Rapport sécuritaire des équipes GEOS en Afghanistan (source OTAN) 57

Annexe XII : Tableau récapitulatif des principales SMP dans le monde 66

Annexe XIII : Article de Sami Makki : Sociétés militaires privées dans le chaos irakien 69



Annexe I: Organigramme du groupe GEOSc:\users\user\desktop\rapport geos\organigramme.bmp



Annexe II: Le GEOS Daily Brief


GEOS Daily Brief – 21 juillet 2009
Afrique sub-saharienne
Madagascar
Sécurité renforcée

Les mesures de sécurité ont été renforcées hier à Madagascar à la suite de tentatives d’attentats rapportées ce week-end à Antanarivo.

L’analyse de GEOS :

2 membres des forces de sécurité malgaches ont été tués dans ces tentatives d’attentats ainsi qu’un poseur de bombe lors du déclenchement inopiné d’un engin explosif. Selon la police malgache, une vingtaine d’autres bombes ont également été découvertes dans différentes zones de la capitale, notamment aux abords de postes militaires. Par conséquent, la police malgache a accru les mesures de sécurité à Antanarivo, multipliant les barrages routiers et les check-points.

Selon la Haute Autorité de Transition (HAT), ces tentatives d’attentats auraient été organisées par des membres de l’ancienne administration du Président évincé Marc Ravalomanana. Depuis le renversement du gouvernement de Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina début 2009, Madagascar fait face à une crise politique majeure. Une nouvelle réunion du Groupe de contact international est prévue demain à Addis Abeba (Ethiopie) afin d’apaiser cette crise ouverte.
Somalie
Attaque

Des islamistes radicaux shebab ont mené hier une attaque contre les bureaux du Programme de l'ONU pour le Développement (PNUD), le Bureau Politique des Nations unies pour la Somalie (UNPOS) et le Département de la Sécurité et de la Sûreté des Nations unies (UNDSS) à Baïdoa, située à 250 km au sud de Mogadiscio, et à Wajid, localité se trouvant à 100 km au nord de Baïdoa.

L’analyse de GEOS :

Ces attaques ont été menées alors que, la veille, les shebab avaient « interdit » à ces organismes d’opérer plus longtemps en Somalie. Les shebab auraient saisi du matériel mais aucun blessé n’a été rapporté. Seuls les bureaux des organismes cités par les shehab ont été attaqués. De nouvelles opérations contre d’autres organismes ne peuvent néanmoins être exclues. Les Nations Unies n’ont aujourd’hui plus de personnel étranger en Somalie ; seul le personnel somalien maintient l’aide humanitaire dans un territoire contrôlé quasi exclusivement par les shebab.
Nigéria
Libération

Le ministère des Affaires Etrangères philippin a annoncé la libération contre rançon de 3 ressortissants philippins et d’un Ukrainien, membres d’équipage d’un navire capturé au Cameroun en mars dernier par des Nigérians.

L’analyse de GEOS:

Les 4 hommes avaient été enlevés le 14 mars dernier lors de la capture du pétrolier MV Sil Tide par des militants nigérians dans la péninsule de Bakassi, au large des côtes camerounaises. Cet événement avait témoigné de l’instabilité régnant dans la péninsule de Bakassi. En effet, aujourd’hui rétrocédée par le Nigéria au Cameroun, la péninsule fait toujours l’objet d’un conflit majeur entre militants extrémistes des 2 pays voisins et plusieurs attaques y ont été rapportées ces derniers mois. Ces attaques ont été en majorité menées par les Bakassi Freedom Fighters (BFF), militants nigérians qui remettent en cause la souveraineté du Cameroun sur la presqu’île de Bakassi et soutiennent l'intérêt stratégique du Nigeria à s'approprier le complexe pétrolier estuarien du Rio Del Rey, situé en partie dans cette zone.

Soudan
Attaque

Un employé britannique de l'ONG suisse Medair a été blessé hier dans une attaque menée par des hommes armés contre les locaux de l’organisation situés à El-Geneina, capitale du Darfour-ouest.

L’analyse de GEOS :

Les attaques contre les locaux et personnels d’ONG au Darfour se sont multipliées depuis l’émission par la Cour Pénale Internationale (CPI) en mars dernier d’un mandat d’arrêt contre le Président soudanais Omar El-Béchir. De nombreuses ONG internationales, mais aussi locales, avaient d’ailleurs été expulsées du Soudan à la suite de cette décision. Par conséquent, le maintien d’une aide humanitaire à une population touchée depuis 2003 par la guerre civile est devenu particulièrement précaire.

République Démocratique du Congo
Mort d’un employé d’ONG

Selon l’ONG Caritas France, un employé congolais de l'organisation a été tué par balles le 15 juillet près de Rutshuru, au Nord-Kivu, dans l'est de la République Démocratique du Congo.

L’analyse de GEOS :

L’homme aurait été arrêté par 2 hommes qui portaient l'uniforme des Forces Armées de la RDC (FARDC) avant d’être « exécuté », affirme l’ONG. Cet événement illustre la précarité des conditions sécuritaires en RDC, notamment dans les régions disputées des Nord et Sud Kivu. Même si les circonstances de l’événement et l’identité des assaillants demeurent incertaines, il convient de rappeler que les exactions perpétrées par les FARDC ont été dénoncées à de nombreuses reprises par les ONG installées en RDC.


Afrique du nord / Proche et Moyen Orient / Péninsule arabique
Irak
8 irakiens tués à Sadr City

8 irakiens ont été tués et plus de 30 autres blessés ce matin dans l’explosion d’au moins deux bombes dans le quartier chiite de Sadr City, à Bagdad.

L'analyse de GEOS: 

La police prévient que le bilan risque d’être encore revu à la hausse. De plus, 6 personnes, dont 3 agents de la circulation, ont été blessées dans l’explosion d’une bombe au passage du convoi du ministre des Ressources hydrauliques, le kurde Abdoul Latif Rachid. Par ailleurs, 10 personnes, dont 7 policiers, ont été tuées hier dans plusieurs attentats à Ramadi (ouest) et Mossoul (nord). Les forces de sécurité irakiennes sont actuellement les plus visées par les attentats, le ministre de l’intérieur étant chiite. Il semblerait qu’Al-Qaïda ou des groupes qui lui sont affiliés veuillent réactiver les tensions ente chiites et sunnites. Leurs attaques se concentrent donc sur ce qu’ils perçoivent comme l’instrument de la domination du pouvoir par les chiites, la police.


6 autres irakiens tués dans différentes localités autour de Bagdad

6 Irakiens ont été tués et plus d’une centaine blessés dans une autre série d’attentats dans plusieurs quartiers de Bagdad, ainsi qu’à Ramadi (ouest).

L'analyse de GEOS: 

Une voiture piégée a également explosé dans le quartier de Dora au sud de Bagdad, tuant 2 personnes. A Taji, au nord de la capitale, un chef d’entreprise local a été tué dans l’explosion d’une bombe placée sous sa voiture. A Ramadi (ouest de Bagdad), 3 personnes sont mortes dans un attentat à la voiture piégée commis devant un restaurant. Les attaques de ces derniers jours -qui avaient presque exclusivement visé les quartiers chiites et les forces de police- ont eu pour conséquence une ascension globale de la violence. Les événements d’aujourd’hui n’ont en effet épargné aucune des communautés. Il semblerait que le retrait américain des villes et la prise de contrôle des forces irakiennes n’aient pas donné le résultat escompté.


Asie/ Asie Pacifique

Pakistan
Violences

Des violences dans le nord-ouest du Pakistan ont fait au moins 64 morts au cours des dernières 24 heures, ont annoncé les autorités pakistanaises.

L’analyse de GEOS :

Des combats ont toujours cours dans la vallée de Swat où l'armée pakistanaise parachève une offensive contre les talibans. 32 insurgés présumés et un militaire ont été tués lors d'un accrochage près de la ville de Dardial, précise l'armée. 2 autres militants ont également été tués dans le village de Ghul Shah. Par ailleurs, dans la périphérie de Peshawar (nord-ouest), des insurgés ont tué 4 policiers dans une embuscade. Ces attaques n’ont pas été revendiquées, mais les talibans dans la région prennent souvent pour cible les forces de sécurité. Malgré l’annonce de la victoire militaire et l’appel du gouvernement au retour des populations déplacées de la vallée du Swat, la situation sécuritaire de la région demeure précaire. Dans ces conditions, la planification du retour des millions de personnes déplacées inquiète le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies présent sur place.

Inde
Procès

Le seul survivant du commando terroriste qui a perpétré les attentats de Bombay a reconnu sa culpabilité lors de son audience hier.

L’analyse de GEOS :

Ajmal Kasab, ressortissant pakistanais, a avoué avoir participé à la réalisation des attentats de Bombay du 26 novembre dernier. 10 hommes faisaient partie du commando qui avait perpétré ces attaques simultanées et tué 166 personnes. Un seul terroriste avait été retrouvé vivant et il refusait jusqu’alors de reconnaître sa culpabilité.

Chine
Législation

La Chine va mettre en place des lois anti-séparatistes dans le Xinjiang (Nord-ouest).

L’analyse de GEOS :

Cette décision fait suite aux émeutes qui ont agité cette province qui abrite une majorité de Ouïghours. Des lois anti-séparatistes existent déjà à l’échelle nationale mais pas au niveau régional. Les lois promulguées au sein de la province du Xinjiang stipulent déjà que toute tentative sécessionniste est proscrite. Il s’agit donc de renforcer ces dispositions juridiques afin d’éviter toute volonté ouïghoure de faire sécession du territoire national.
Asie centrale / Russie / Europe

Russie
Grandes manœuvres

2 semaines après les émeutes au Xinjiang, la Chine et la Russie ont annoncé la tenue d’exercices militaires conjoints axés sur la lutte contre le terrorisme.

L’analyse de GEOS :

Les manœuvres « Mission de paix 2009 » devraient impliquer une grande variété d'avions de combat. Jusqu'à 1 300 soldats de chaque pays vont participer aux manœuvres qui seront basées dans la province chinoise de Jilin (nord-est) près de la frontière sino-russe. Les exercices militaires entre le deux pays ont cependant une portée symbolique. La collaboration entre les 2 armées reste effet limitée à l’échange d’informations. Les 2 pays avaient mené des exercices conjoints en 2005 et 2007 dans le cadre de l'OCS, l'Organisation de Coopération de Shanghai. Moscou est le principal fournisseur d'armements de la Chine, même si Pékin reste sous le coup d'un embargo occidental.

Afghanistan
Attaques

- 2 groupes de talibans ont lancé des attaques suicide contre des bâtiments officiels stratégiques à Gardez et une base militaire à Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, tuant 6 policiers. Les 8 insurgés ont été abattus.

L’analyse de GEOS :

A Gardez, capitale provinciale de Paktia, 6 kamikazes ont tenté de pénétrer dans plusieurs bâtiments officiels, dont ceux de la Direction de la Sécurité Nationale (DNS, services secrets), tuant 3 agents du renseignement. Les autres kamikazes ont été abattus par les forces de sécurité. Dans la province de Nangarhar, la capitale Jalalabad a également été le théâtre d'un échange de coups de feu entre la police et 2 kamikazes, alors qu'ils tentaient de pénétrer dans l'aéroport où se trouve une base militaire des forces étrangères et afghanes. Ces attaques coordonnées étaient vraisemblablement très bien préparées et renseignées. Elles ont été lancées contre des centres névralgiques de commandement de l’OTAN et témoignent des progrès accomplis par les talibans qui ont su notamment s’adapter aux difficultés de la guerre moderne. Ils montrent également leur capacité à garder l’initiative à une période où les américains et les britanniques peinent à prendre l’avantage dans le Helmand.
- 4 soldats américains servant dans la force de l’OTAN en Afghanistan ont été tués par une bombe dans l'est du pays.

L’analyse de GEOS :

4 soldats de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité (ISAF) ont été tués par une attaque à la bombe artisanale dans l'est de l'Afghanistan. Plus tôt dans la journée, le ministère britannique de la Défense avait annoncé le décès d'un soldat britannique, tué dimanche matin dans une explosion alors qu'il effectuait une patrouille dans la province d’Helmand, au sud de l'Afghanistan. Les 4 décès annoncés portent à 116 le nombre de soldats américains tués en Afghanistan depuis le début de l'année, et à 746 le nombre de militaires américains morts dans le pays depuis le renversement du régime des talibans fin 2001. Le nombre de soldats étrangers tués en Afghanistan n'a jamais été aussi élevé. Selon les prévisions des autorités militaires, cette tendance ne devrait pas changer au cours des prochains mois à mesure que les offensives se poursuivront.
Géorgie
Politique intérieure

Le Président géorgien Mikhaïl Saakachvili, dont l'opposition réclame depuis plusieurs mois la démission, a appelé hier à un dialogue national et proposé une série de réformes pour sortir de la crise politique.

L’analyse de GEOS : 

Dans un discours devant le Parlement à Tbilissi, M. Saakachvili s’est engagé à lancer des réformes démocratiques et institutionnelles. L'opposition a organisé depuis début avril plusieurs grandes manifestations rassemblant jusqu'à 50 000 personnes, qui ont été pour la plupart dispersées dans la violence. Pour faire avancer le dialogue entre le gouvernement et l'opposition, le Président a proposé l'élaboration d'un nouveau code électoral, des élections locales avancées et l'élection au suffrage universel direct des maires en mai 2010. La Géorgie subit la double pression de la crise économique ainsi que celle du conflit qui l’oppose à la Russie. La résolution de la crise politique est donc devenue une priorité pour le pays qui doit surmonter un réel risque d’implosion.

Serbie
Tribunal Pénal International

2 ex-paramilitaires serbes, Milan et Sredoje Lukic, ont été condamnés par le Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie. Le premier à été condamné à la réclusion à perpétuité et le second à 30 ans de prison. Ils ont été jugés coupables de crimes contre l'humanité commis en Bosnie, entre 1992 et 1994.

L’analyse de GEOS :

Les 2 hommes ont été reconnus coupables de l'extermination de civils musulmans de Bosnie, alors qu'ils étaient chefs ou membres des « Aigles blancs » ou « Justiciers », une unité paramilitaire serbo-bosniaque de Visegrad, au sud-est de la Bosnie. Le 14 juin 1992, les 2 accusés ont assassiné près de 70 personnes, toutes musulmanes de Bosnie, en les enfermant dans une maison de Visegrad qu'ils ont incendiée avant de tirer à l'arme automatique sur celles qui tentaient de s'enfuir par les fenêtres, selon les juges.
Amérique centrale / Caraïbes / Amérique du sud
Honduras
Pression de la communauté internationale

La Commission européenne a annoncé le gel de son aide budgétaire au Honduras.

L’analyse de GEOS :

Les 65,5 milliards d’euros promis par l’Union Européenne ont été provisoirement suspendus en raison de difficultés à s’accorder sur une sortie de crise. L’UE avait planifié de verser 130 milliards d’euros d’aide au pays sur la période 2007-2010, la moitié étant destinée directement au gouvernement hondurien. Les fonds destinés à l’aide humanitaire restent cependant disponibles.

Le Honduras était déjà privé du soutien financier des organismes internationaux depuis le putsch du 28 juin dernier.

Pérou
Condamnation

L’ancien Président péruvien Alberto Fujimori a été condamné à sept ans et demi de prison pour corruption.

L’analyse de GEOS :

M. Fujimori a été reconnu coupable de détournements de fonds publics pour avoir versé 15 milliards de dollars au chef des services secrets à la fin de son mandat, en 2000. L’accusé a déclaré vouloir faire appel pour nullité. Ce dernier est maintenant sous le coup d’une triple condamnation, puisqu’il est déjà reconnu coupable de violation des droits de l’Homme pour sa politique de répression à l’encontre de la guérilla maoïste (par un jugement d’avril dernier), et de perquisition illégale (par un jugement de 2007).


Colombie
Guérilla

Les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) ont tenté dimanche dernier de prendre le village de Corinto, au sud-ouest de la Colombie, en se faisant passer pour des militaires.

L’analyse de GEOS :

Les FARC ont été découverts au passage d’un poste de contrôle. Les tirs qui ont suivi ont tué 3 personnes et en ont blessé 18 autres, dont 3 policiers. Les guérilleros ont pris la fuite en minant les routes empruntées. Les affrontements se sont ensuite poursuivis dans la zone de Corinto, avec le renfort de l’armée de l’air colombienne.

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Rapport de Stage iconRapport de stage le Club 86 Mignaloux-Beauvoir (86) remerciements...
...

Rapport de Stage iconRapport de stage de Master : Aménagement, urbanisme et durabilité...

Rapport de Stage iconRapport de stage de Master : Aménagement, urbanisme et durabilité...

Rapport de Stage iconRapport de stage

Rapport de Stage iconRapport de stage

Rapport de Stage iconRapport de stage de

Rapport de Stage iconRapport de stage

Rapport de Stage iconRapport de stage

Rapport de Stage iconRapport de Stage

Rapport de Stage iconRapport de stage M2






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com