Chapitre n°2 : La tension électrique





télécharger 24.86 Kb.
titreChapitre n°2 : La tension électrique
date de publication20.12.2019
taille24.86 Kb.
typeDocumentos
Chapitre n°2 : La tension électrique


Objectifs :

  1. connaître la lettre qui désigne la tension;

  2. connaître l’unité de la tension ;

  3. savoir mesurer une tension électrique.

  4. connaître la loi des mailles et savoir l’utiliser;

  5. connaître la loi n°4 et savoir l’utiliser.


I _ Tension d’un dipôle isolé (rappel)
 La tension aux bornes d'un générateur (pile, ..) n'est pas nulle.

 Lorsqu'une lampe ou une résistance n'est pas insérée dans un circuit, sa tension est nulle : ces dipôles ne sont pas des générateurs
Remarque : Les générateurs sont appelés des dipôles actifs et les récepteurs sont appelés des dipôles passifs.

II _ Généralités

1°) Unité de la tension
De nombreux appareils électriques portent une indication de tension (une pile ronde de 1,5 V ou une pile plate de 4,5 V).
L'unité internationale de la tension est le Volt noté V .

Les faibles tensions peuvent s'exprimer en millivolts (mV) et les fortes tensions en kilovolts (kV)
ex : 1 mV = 0,001 V = 10 -3 V ; 1 kV = 1000 V = 103 V
2°) Appareil de mesure
L'appareil qui permet de mesurer les tensions est le voltmétre. On branche toujours le voltmètre en dérivation entre les bornes du dipôle dont on veut mesurer la tension

Un voltmétre ne perturbe pas le circuit. En effet aucun courant du circuit ne le traverse. Il fonctionne grâce à une pile interne.
Son symbole est représenté par :
 Il existe des voltmètres à aiguille, mais les plus utilisés sont maintenant les voltmètres numériques. Pour utiliser un voltmètre numérique, le sélecteur (ou curseur) doit être placé dans la zone DC. ou

Le calibre correspond à la tension maximale mesurée par l'appareil. On sélectionne, au départ, le plus grand calibre puis on adapte progressivement.



La lecture de la tension se fait directement sur le cadran en volt .Si devant le nombre affiché , un signe apparaît , c'est que le voltmètre a été branché dans le mauvais sens .
Remarque : Dans le cas d'un voltmètre à aiguille, cela peut le détériorer.
III _ Lois dans les circuits
1°) en série

On place successivement le voltmétre V1 en dérivation sur les différents dipôles et sur l’interrupteur.

On mesure alors les tensions des différents éléments quand K est ouvert, puis K fermé.

On les note, alors, dans le tableau ci-dessous.







K ouvert

K fermé

Tension du générateur (V)







Tension de K (V)







Tension de L1 (V)







Tension de L2 (V)








On constate que :

_ si K est ouvert, sa tension est égale à celle du générateur. Les tensions des lampes sont, alors, nulles.

_ si k est fermé, sa tension est pratiquement nulle. De plus, si on additionne les tensions de L1 et de L2, on retrouve pratiquement la tension du générateur.
Lois des mailles :
Dans un circuit en série, la tension aux bornes du générateur est égale à la somme des tensions des autres dipôles présents dans le circuit.
Ug = UL1 + UL2 + ……..
Remarque :

Dans un circuit quelconque, si l'interrupteur est ouvert, l'intensité du courant est nulle et la tension du générateur se retrouve aux bornes de l'interrupteur. (La tension aux bornes des autres dipôles est nulle.)

Si l'interrupteur est fermé, la tension aux bornes de celui-ci est nulle.
2°) en dérivation ou parallèle



On mesure en déplaçant le voltmétre V1 les tensions de deux lampes et on complète le tableau suivant :


Dipôles

L1

L2

Tension (V)











On constate que les deux lampes ont la même tension. Dans notre cas particulier, elle est égale à celle du générateur.
Loi n° 4 : La tension est la même aux bornes de deux dipôles branchés en dérivation.

UL1 = UL2
3°) circuit mixte


Tension

Générateur

L2

L1

R et DEL

R

DEL

Valeur en (V)




















Conclusion : On a donc un mélange des différentes lois.
Exemple :

_ La tension du générateur est égale à la somme des tensions de L2 et de L1 ou des tensions de L1 et de l’ensemble (R et DEL). Ug = UL1 +UL2 = UL1 + UR + UDEL

_ La tension de L2 est égale à la tension de l’ensemble (R et DEL)

_ La tension de l’ensemble (R et DEL) est égale à la somme des tensions de R et de la DEL

similaire:

Chapitre n°2 : La tension électrique iconII. Tension électrique II tension

Chapitre n°2 : La tension électrique iconTension électrique

Chapitre n°2 : La tension électrique iconChapitre n°2 : Puissance électrique, énergie électrique et effet Joule

Chapitre n°2 : La tension électrique iconComment s’appelle l’appareil de mesure de la tension électrique ?

Chapitre n°2 : La tension électrique iconCours Niveau : quatrième Partie du programme
«comment mesurer une tension électrique ?» a déjà été utilisée au cours d’une activité pour la compétence : «reconnaître qu’il peut...

Chapitre n°2 : La tension électrique iconTp : Exemple de relation entre la tension aux bornes d’un dipôle...

Chapitre n°2 : La tension électrique icon1- combien vaut l’intensité électrique du courant qui traverse le...

Chapitre n°2 : La tension électrique iconProgramme de première s : thème «agir»
«Pratiquer une démarche expérimentale pour exprimer la tension aux bornes d’un conducteur ohmique en fonction de l’intensité d’un...

Chapitre n°2 : La tension électrique iconElectricité Chapitre 2 : Intensité et tension électriques

Chapitre n°2 : La tension électrique iconChapitre n°2 : Sécurité électrique






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com