Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes





télécharger 18.07 Kb.
titreCes réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes
date de publication19.01.2020
taille18.07 Kb.
typeDocumentos
COMMENT CONCILIER PRATIQUE DES SOINS ET RELIGIONS DES PATIENTS


Suite à des sollicitations de professionnels, le Conseil Départemental de l’Ordre des médecins de la Haute Garonne l a décidé de constituer un groupe de réflexion sur cette problématique associant les représentants des principaux cultes, l’ARS et l’espace régional éthique (EREMIP).
Il s’agit d’une part de surmonter les refus de soins pour un égal accès à ceux-ci et d’autre part de s’assurer d’une bonne compréhension des enjeux de part et d’autre et d’un choix éclairé pour le patient.
L’objectif général est de lever les incompréhensions existantes entre les patients et les soignants et d’améliorer de ce fait la communication et la gestion de conflits éventuels avec l’aide des représentants des différents cultes.
Pour les patients : il s’agit de les informer, et de les amener à mieux appréhender les impératifs des soins et l’organisation des établissements de santé.

Pour les professionnels de santé : il s’agit de les former aux difficultés liées à la culture et à la religion des patients, et à apprendre à mieux les gérer pour le bien des patients dans un cadre légal.
Le moyen envisagé est de créer et de rédiger des fiches à partir de situations réelles rencontrées par les soignants et les usagers de santé, et discutées avec les représentants religieux pour trouver ensemble des outils pour une communication pertinente entre patients et soignants.

Ces documents doivent ensuite être diffusés autant aux soignants qu’aux patients.
Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes:

• la personne dans sa globalité et dans son intégrité;

• les valeurs de l’autre;

• la diversité des choix de vie de l’autre, tant au niveau de sa religion, que de sa spiritualité; son orientation sexuelle ou son origine culturelle et ethnique;

• les particularités propres à chaque être humain et à sa vie intérieure,

• les décisions et préférences de chacun;

• l’intimité physique et psychologique de chacun;

• la vie affective, amoureuse et sexuelle de chacun;

• ses pairs dans leur expertise, leur expérience et leur complémentarité


  1. PREMIERE ETAPE EXPLORATOIRE

Des contacts ont été pris individuellement avec les représentants des principaux cultes désignés par le préfet pour évaluer la faisabilité du projet.

Ont été rencontrés en novembre 2012 :

Mme le Pasteur Agnès DESPLANQUES (culte protestant)

Mr Amar MOQRAN et Mr Amine NIAR ( culte musulman)

Mr le Père PAGES (culte catholique)

Mr le Rabbin WEILL et Mr le Rabbin MATUSOF(culte israélite)
Tous étaient d’accord pour une rencontre, tous étaient d’accord sur le respect de la vie = on ne doit pas mettre sa vie en danger.


  1. DEUXIEME ETAPE


Une enquête auprès des praticiens libéraux a été réalisée afin d’identifier les problèmes les plus fréquents et afin d’avoir un support de réflexion objectivé.

Par ce biais, nous avons eu connaissance de divers problèmes qu'ont fait remonter les médecins au CDOM 31


  • Problèmes liés au non respect des principes de laïcité de la part de patients ou de leurs familles : refus de soins, récusation de praticiens, prosélytisme, perturbation des fonctionnements des services


Patiente refusant de prendre un médicament conditionné en gélule, car pas d'indication de la provenance de la gélatine (bovine ou porcine)

Patient refusant d'aller chez un spécialiste conseillé parce que ce dernier était juif

Patient ou patiente décalant les prise de médicaments et/ou d'insuline pendant la période du ramadan

Refus de prélèvements sanguins pendant la période du ramadan

Refus d'examen gynécologiques

Problèmes avec les témoins de Jéhovah pour la préparation d'interventions programmées

Problème des circoncisions exécutées sous l'appellation "phimosis"

Problème de mycoses impossibles à traiter en raison d'ablutions répétées

Ponction amniotique et IMG refusées lors de diagnostic de poly malformations , de trisomie

Agressivité des maris lors d'examens pour des problèmes gynéco-obstétricaux

Mineure et contraception ou grossesse non désirée en présence de la mère : secret professionnel et déontologie difficiles…

Médecin du travail : refus d'examen clinique d'aptitude à un poste

Problèmes aussi rencontrés par les pédopsychiatres


  • Problèmes liés au non respect de la neutralité ou à l’affichage de signes d’appartenance religieuse de la part d’agents de la fonction publique hospitalière


Praticien pédiatre rappelé à l'ordre par sa direction: une femme l'a violemment interpellé et empêché d'entrer pour examiner le bébé car elle n'avait pas son voile…et la Direction lui a demandé à lui de s'excuser : la susceptibilité confessionnelle passant ici avant la laïcité du service public



  • Problèmes liés à la présence et/ou à la cohabitation des cultes au sein des établissements : recrutement des aumôniers, locaux partagés, lieux de culte et de prière.

Une lettre en date du 11/03/2013 de la Fédération Départementale de la libre pensée du Tarn dénonçant la mise en œuvre par l'église catholique d'une pastorale des maisons de retraite et déplorant la visite de l'archevêque d'Albi dans quelques maisons de retraite de ce département.



  1. TROISIEME ETAPE


Des réunions sont organisées au CDOM31 : 6 réunions se sont déjà tenues

27/11/2012 : réunion de contact

26/02/2013 : sont abordés la circoncision, le jeune, les refus de soins et les interdits alimentaires

16/04/2013 : sont abordés prise de médicaments et jour de jeune, composition des gélules (gélatine porcine), examen médical par une personne de sexe opposé,….

18/06/2013 : rédaction et relecture de la fiche sur la circoncision rituelle

10/09/2013 : rédaction et relecture de la fiche sur le refus de soins

12/11/2013 : relecture et validation des premières fiches……
Trois fiches sont déjà réalisées concernant :
Le refus de soin, d’examens ou de prise en charge

La circoncision rituelle

Les certificats de virginité

Des fiches sont en préparation sur les thèmes suivant:

Le jeûne religieux et les soins

Le don d’organe

Les soins et rites post mortem

La réfection d’hymen

L’interruption volontaire de grossesse

L’interruption médicale de grossesse

Les demandes d’autopsie

La procréation médicalement assistée

La demande de pratique religieuse en établissement de santé

Les médicaments (conditionnement, jeûne, fabrication rituelle….)

L’alimentation en Etablissement de santé


  1. AVANCEMENT DU PROJET ET DIFFUSION


Trois fiches ont été réalisées

D’autres doivent être présentées par les soignants et/ou les représentants des religieux

Chaque fiche est discutée à deux reprises au moins en réunion plénière

Validation souhaitée par la sous commission des droits des Usagers de la CRSA

Diffusion des documents par moyens multiples : responsables religieux auprès des usagers / soignants par les sites internet du CDOM 31 et réunions d’éthique professionnelle (Mardis de l’Ordre), et si possible les URPS / diffusion par le biais du CNOM au réseau national des Ordres professionnels….

similaire:

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconGénéralités Principes pédagogiques généraux
«réussite des élèves», ce n’est pas la réussite globale (et plus ou moins parfaite) du «groupe-classe», mais la pleine réussite de...

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconQuels principes posés par la cnil les banques doivent elles respecter dans
«l’informatique doit être au service de chaque citoyen. Son développement doit s’opérer dans le cadre de la coopération internationale....

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconIndustrie eolienne : quand l’ecologie
«beauté» de ces machines est un argument subjectif. Car on pourrait tout aussi légitimement vanter la beauté d’usines et de logements....

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconNe perdons pas notre vie à la gagner !
«Tout membre du personnel appelé à manipuler des denrées alimentaires, doit avoir été déclaré apte à effectuer ces manipulations....

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconLe reaap de la Seine Saint Denis s’est constitué en 1999. IL s’intègre...
«culture» de valeurs communes autour de la notion de parentalité permettant ainsi aux professionnels, associations et institutions...

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes icon«L’éducation est plus qu’un métier, c’est une mission qui consiste...
«L’éducation est plus qu’un métier, c’est une mission qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu’elle a d’irremplaçable...

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconThèse Premièrement, IL est évident que Socrate, tel que raconté par...
«Socrate est coupable en regard de la loi de corrompre la jeunesse et de reconnaître non pas les dieux que reconnaît la cité, mais...

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconRapport annexé : «Chaque membre de la communauté éducative (…) se...
«La Nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République»

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconPrésentation de la mission présidentielle de réflexion sur la fin de vie
«Comment vais-je mourir ? Je ne veux pas souffrir !». Mais aussi : «je veux en finir ! On ne m’entend pas…»

Ces réflexions reposent sur des valeurs communes, dont celle de ne pas mettre volontairement sa vie en danger, mais aussi sur le fait que chaque personne hospitalisée et chaque soignant doit s’engager à reconnaître et respecter certaines idées fortes iconRÉflexions sur la liberté de choix thérapeutique
«sur mesure» dans le domaine de la cancérologie, et s’opposent à la standardisation et la randomisation des traitements anticancéreux....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com