«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ?





télécharger 53.77 Kb.
titre«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ?
date de publication19.01.2020
taille53.77 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > droit > Documentos
MUSEE’PHEMERE 2017

« L’art en bouteille »



Pourquoi un tel projet ?

Il s’agit d’initier les élèves de Mayotte au concept de musée artistique et de répondre aux attentes des programmes de Bulletin Officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015, qui préconisent que « L’enseignement des arts plastiques développe particulièrement le potentiel d’invention des élèves, au sein de situations ouvertes favorisant l’autonomie, l’initiative et le recul critique. Il se construit à partir des éléments du langage artistique : forme, espace, lumière, couleur, matière, geste, support, outil, temps. Il explore des domaines variés, tant dans la pratique que dans les références : dessin, peinture, collage, modelage, sculpture, assemblage, photographie, vidéo, création numérique … La rencontre avec les œuvres d’art y trouve un espace privilégié, qui permet aux élèves de s’engager dans une approche sensible et curieuse, enrichissant leur potentiel d’expression singulière et de jugement. Ces derniers apprennent ainsi à accepter ce qui est autre et autrement en art et par les arts. »

Objectif du projet 

Le projet permettra de fédérer les écoles des circonscriptions participantes autour d’une opération que chaque enseignant peut s’approprier et faire vivre dans sa classe en fonction de ces projets et objectifs pédagogiques. Naturellement, ce travail peut largement dépasser le cadre des activités plastiques pour travailler de nombreuses compétences disciplinaires et transversales.

Ce projet propose d’accompagner les élèves (ainsi que leurs enseignants) tout au long du processus de création d’un musée éphémère. Ce faisant, les élèves découvriront les spécificités de ce lieu qu’ils n’ont pas l’occasion de fréquenter : une collection d’objets rassemblée autour d’un même thème, mise en valeur grâce à des techniques muséales (mise en scène, éclairage, cartel d’identification…)

Quel thème pour cette édition ?

Après avoir abordé des objets du quotidien : les chaises et les chaussures ; la matière l’année dernière avec le bois et le tissu.

Cette année, le musée reviendra à ses premiers amours en ayant un thème autour d’objet : La Bouteille en plastique et la canette.

Axe de travail 2016 - 2017

Le Musée’phémère reste fidèle à son principe d’origine : pas de censure, ni de sélection. Le projet reste ouvert à tous les niveaux de classe : de la PS au CM2 ainsi que l’ouverture au SEGPA, ULIS…

Cette année, le projet proposé prendra en compte les cycles et les 6èmes rentreront dans ce cadre. Pour le niveau 6ème, 2 classes = 2 œuvres (1 œuvre collective par classe)

Volet artistique

L’objectif est, pour chaque classe, de livrer son interprétation sur le thème en s’appuyant (ou non) sur des références culturelles. L’œuvre peut prendre différentes formes : photos, peintures, sculpture, mobiles, vêtements… Elle peut être collective ou individuelle. Il faudra travailler sur le cartel (mis en annexe) : trouver un titre notamment.

Un travail autour du PEAC (Parcours d’Éducation Artistique et Culturel) doit prendre place dans ce projet.

Volet Production d’écrit

L’objectif est de produire un écrit par classe sur le thème de « l’art en bouteille », nous proposons cette année de faire un écrit (poème, mots, textes…) qui serait introduit dans une bouteille en plastique qui prendrait position sur le décor qui va servir pour le Festival de Danse qui a pour thème « Une bouteille à la mer ».

Volet Vernissage

Le vernissage est un moment important dans l’ouverture du Musée. Il se fait en soirée afin que le plus grand nombre puisse venir (enseignants, parents, élèves). Tous les enseignants participants au projet reçoivent une invitation au vernissage. Le lieu, la date et l’heure sera communiquée ultérieurement.

Les responsables du projet « Musée’phémère »

A Mayotte, Delphine Talmon Laroderie (CPC à Mamoudzou Sud) assurera le pilotage du Musée’phémère. Delphine est aidée par des CPC référents dans chaque circonscription .

A Kourou, Fabienne Castex (CPC à Kourou 1) assurera le pilotage du Musée’phémère.

Cette configuration ouvre de nouvelles possibilités d’action, notamment au niveau scolaire et pédagogique : correspondances entre écoles, classes transplantées, blog pour faire le lien entre Guyane et Mayotte. L’adresse du blog sera transmise ultérieurement.

Circonscription de ___________________________________

Année scolaire 2016 - 2017

FICHE D’INSCRIPTION AU PROJET 

L’art en bouteille

Ecole : …………………………………………………………………………………………..

classe

+

Effectif


Nom et prénom de l’enseignant

Mail de l’enseignant

(obligatoire)























































Le formulaire est à retourner à L’inspection de Mamoudzou Sud ou par mail auprès de Mme Talmon Laroderie : delphine.monchaux@ac-mayotte.fr avant le 26 octobre 2016.

CARTEL D’IDENTIFICATION

« TITRE »

2017, exposition collective « L’art en bouteille »

Technique :

Dimension :

Ecole … – Classe … de Nom enseignant

Le cartel d’identification doit avoir les dimensions suivantes :

  • format A5 sur papier cartonné à fond blanc et écriture noire.

Il est important de respecter ces détails afin qu’il y ait une vraie harmonisation des cartels comme c’est le cas dans un musée.

Le cartel d’identification est obligatoire lors de l’exposition et son élaboration doit être une activité à part entière du projet et être fait dans les classes.

Équipe MUSEE’PHEMERE MAYOTTE

2016 – 2017

Responsable : Delphine Talmon Laroderie

Circonscription

Musée’phémère

Mdz Sud

Delphine Talmon Laroderie

Vice-Rectorat

Régine Rullier / Valérie Cruz

Dembéni

Hélène Trannoy

Mdz Nord

Andy Drapeau

Mdz centre

Andjili Nassur

Koungou

Anchia Nassur

Petite Terre

Ahamed Mohamed

Bandraboua

Catherine Batteux

Tsingoni

Julia Béguinet / Corinne Zunino

ASH

François Monnier

Acoua

Allaoui Yves



Collège

Musée’phémère

PFA

Anne Bal


Quelques œuvres et mots du livre d’or des années précédentes…




« Du bois, des tissus, de la coopération, de la couleur, une expo magnifique »

« Savates, espadrilles, baskets, tongs, bottes d’une lieue ou de sept lieues, c’est le pied dans l’art ! Bravo à tous les artistes. »


c:\users\delphine\skydrive\images\misée éphémère chaussure\dsc_0907.jpg


« Chaise pour apprendre, chaise pour savoir.

Chaise pour s’asseoir, chaise pour s’élever.

Chaise à toucher, chaise à regarder.

Chaise à manger, chaise à boire.

Le musée de la chaise existe.

Éphémère ici, pour toujours dans les esprits.

Bravo à tous les élèves et tous les enseignants pour ce beau musée »







« Pour mener à son terme un projet d’une telle ampleur, il faut des initiateurs, des moteurs gonflés à bloc, des acteurs qui laissent leur imagination s’exprimer. L’équipe a tout réuni : bravo !! »




dsc_0199.jpg


« C’était un naincroyable voyage aux pays nains écoliers. »


CAHIER DES CHARGES DU MUSÉE’PHÉMÈRE

Le Musée’phémère est né en Guyane pour l’année scolaire 2011 – 2012 de la volonté de deux enseignants, Patrice Landais et Delphine Monchaux (Talmon Laroderie).

Le propos est simple : créer de toutes pièces un musée temporaire, rassemblant les œuvres créées par les élèves autour d’un thème commun. Pour quelques semaines, le travail des élèves et des enseignants est valorisé dans un espace reprenant tous les codes d’un véritable musée (vernissage, cartel, catalogue) et bénéficie d’une forte exposition médiatique (presse, télé).

Ce projet, grâce à l’implication de centaines d’enseignants, a connu un franc succès à Kourou avec plus de 100 classes participantes chaque année. Il se décline à Mayotte depuis l’année scolaire 2013 – 2014 et est appelé à se développer sur l’ensemble des territoires ultra-marins.

S’adressant initialement aux classes de l’école primaire, le Musée’phémère est désormais ouvert aux classes de l’enseignement spécialisé : Segpa, ULIS, IME, UPEAA… Les collèges et lycées peuvent également s’inscrire dans cette démarche.

Pour maintenir une cohésion entre l’ensemble des expositions, celles-ci doivent répondre à un cahier des charges reposant sur quelques principes simples :

Un thème fédérateur

  • Le thème est dévoilé en septembre par le comité de pilotage du « Musée’phémère » (Fabienne Castex, Patrice Landais, et Delphine Talmon Laroderie) à partir des suggestions des enseignants participant à l’édition précédente.

  • L’exposition se tient en même temps sur tous les territoires entre les mois d’avril et juin.

Un engagement peu contraignant

  • L’inscription au Musée’phémère engage l’enseignant à exposer son œuvre au sein du ou des lieux d’exposition.

  • Les œuvres doivent être accompagnées de leur cartel d’identification ayant pour format A5, écriture noire sur fond blanc. Ce dernier est envoyé aux enseignants inscrits afin que la cohérence au sein du l’exposition puisse être faite.

  • L’affiche commune pour l’annonce du Musée’phémère est fournie en début d’année scolaire et doit être obligatoirement utilisée.

Liberté de création

  • Le Musée’phémère ne pratique aucune forme de sélection d’œuvres ou de censure. Toutes les créations, dès lors qu’elles s’inscrivent dans le thème, ont leur place au sein du Musée’phémère.

  • Toutes les techniques artistiques sont acceptées : peintures, sculptures, photos, vidéos, installation, environnements…

Des outils pour trouver l’inspiration

  • Des pistes créatives sont proposées en septembre aux enseignants. Elles font le tour des références culturelles qui se rapportent au thème choisi

  • Un blog d’échange est à disposition pour le Musée’phémère : « adresse du blog ». Chacun est libre d’y ajouter sa contribution

  • Un catalogue des œuvres des précédentes éditions, au format numérique, est à disposition des autres « Musée’phémère » ainsi qu’aux enseignants participants. Il permet un réel échange d’idées et de pratiques entre les Musée’phémères et offre la possibilité de montrer les œuvres issues des différents musées lors des expositions.

Une focale forte : le handicap

  • La loi du 11 février 2005 nous engage tous dans la mise en œuvre de l'accessibilité et de la compensation au titre du handicap. Des actions sont menées en direction des élèves en situation de handicap afin de leur permettre une inclusion totale dans notre société.

  • À titre d'exemple, l’édition 2013, qui avait pour thème le cercle, a donné lieu à la réalisation de peintures au sol par des jeunes en fauteuil roulant

Rappel historique

MUSEE’PHEMERE, 5 ANNEES DE CREATION DEBRIDEE

2012 : « Les nains entrent au Musée », thème : le nain de jardin

2013 : « Sphéérique », thème : le rond, le cercle

2014 : « Chaise-œuvres », thème : la chaise

2015 : « Les pieds dans l’art », thème : la chaussure

2016 : « Bois et Tissus », thème : les matières du bois et du tissus

2017 : « L’art en bouteille », thème : la bouteille et les cannettes

Le Musée’phémère en chiffres…

Ces chiffres sont issus des fiches d’inscription.





Delphine Talmon Laroderie – Musée’phémère 2017


similaire:

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconConditions géNÉrales de vente
«theatre» comprend : le choix entre cinq entrées, cinq plats, cinq desserts, une demi-bouteille de vin sélectionnée ainsi qu'une...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconLe Street Art et Banksy
«d’habiller la ville», mettre de la gaieté dans des quartiers parfois très pauvres socialement et architecturalement parlant. Se...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconAdresse : tel
«plan de masse» et «photos» qui nous permettent de comprendre rapidement la nature de votre projet

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconL'art est le rêve éveillé des hommes et des peuples, parfois des...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconAdresse : Tél
«guide d’évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» (geva-sco) et au document formalisant le projet personnalisé...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconAdresse Tél
«guide d’évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» (geva-sco) et au document formalisant le projet personnalisé...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconAdresse : Tél
«guide d’évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» (geva-sco) et au document formalisant le projet personnalisé...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconRésumé L’objectif de cet ensemble d’activités est de permettre aux...
«Pourquoi ?» implique en fait deux questions : «pourquoi cela coûte-t-il si cher ?» et «en quoi est-il utile d’aller explorer Mars...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconRèglement de la Révélation Art Urbain
«Révélation Art Urbain», ci-après «Révélation» afin de soutenir les artistes émergents en art urbain quelles que soient les pratiques...

«L’art en bouteille» Pourquoi un tel projet ? iconNote sous J, ce 17 oct 1997 production prs, art, lmdE 10 mai 2000...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com