La Réunion des orsem 123





télécharger 0.78 Mb.
titreLa Réunion des orsem 123
page16/16
date de publication04.07.2017
taille0.78 Mb.
typeRéunion
d.20-bal.com > droit > Réunion
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16





Les enfants du soleil :

l’ histoire de nos origines.
Astrophysicien, André BRAHIC est professeur à l’Université PARIS -VII - Denis -Diderot et au Commissariat à l’Energie Atomique à Saclay. Il participe à l’exploration du système solaire, au sein des équipes d’imagerie des sondes Voyager et Cassini.

« D’où venons-nous ? Comment le soleil et la terre sont-ils apparus ?

Nous avons enfin atteint le moment où la science peut apporter des réponses de plus en plus précises, de plus en plus étonnantes. La Nature a décidément plus d’imagination que les hommes ! ».

Depuis l’exploration spatiale, nous avons plus appris sur notre système solaire et son origine en une génération qu’en quarante siècles. Là où l’on attendait l’uniformité, on a trouvé la plus grande diversité. André Brahic, qui a découvert les anneaux de Neptune nous présente les multiples facettes du système solaire et nous raconte quatre milliards et demi d’années de son histoire. Les planètes sont les sœurs du Soleil. Nous sommes les enfants du soleil et des étoiles.

Sommes-nous seuls dans l’univers ? Les astronomes commencent à apercevoir d’autres planètes autour de quelques soleils proches. Ils espèrent bientôt trouver d’autres Terres… »

Le décor est planté dès l’avant-propos. En trois parties, douze chapitres et 349 pages, l’auteur nous entraîne dans un fabuleux voyage ou contes et légendes nous font cheminer des mythes primitifs à la recherche moderne.

(Editions Odile Jacob Sciences, 15 rue SOUFFLOT 75015 Paris - avril 1999 (http//www.odilejacob.f r)

René MIGNÉ

FITNA, guerre au cœur de l’Islam
Gilles KEPEL

L’ Editions Gallimard

Islam, Al-Qaïda, le terrorisme….ces thèmes sont récurrents et tout « penseur » se doit de publier et de proposer des issues.
Je cite deux ouvrages.

Le premier, que je n’ai pas encore lu, est écrit par Emile H. Malet, Directeur de la revue Passages et organisateur de nombreuses rencontres (ADAPES) animées par de grands responsables (dont certains militaires). Le titre, Al Qaïda contre le capitalisme, annonce la teneur : le capitalisme américain est certes triomphant mais la violence est croissante en Irak; l’Europe, écartée du jeu international se doit de devenir une véritable puissance. Ce livre est disponible aux PUF
L’ouvrage de Kepel, spécialiste du Moyen Orient et enseignant à Sciences Po, est un ouvrage de référence. Il propose une bibliographie très complète. Il déroule la chronologie des événements qui ont marqué le dernier demi-siècle au Moyen-Orient et ont abouti à l’échec de la mise en œuvre des accords d’Oslo. Depuis septembre 2000 le concept de « Fitna », guerre au cœur de l’Islam, s’est substitué à la « traditionnelle » guerre sainte, Jihad. L’objectif est clairement d’utiliser le terrorisme international et la lutte armée pour l’avènement de « l’état islamique ».

L’auteur s’interroge sur les conséquences, pour l’Europe en particulier, de la montée de la violence en Irak et sur l’avenir de l’Islam.

Un livre très éclairant pour la compréhension de la situation politique.

Général (2°s) JN SORRET

La guerre et après



« L’Amérique, l’Islam, le diable et le bon dieu. »
Général Claude Le Borgne

Edition Italiques Mars 2004

Il
est clair que le général Le Borgne est un spécialiste de l’Islam, il ne pouvait être absent sur ce thème.

La thèse du livre est que la guerre, celle de Clausewitz, celle des Etats entre eux, n’existe plus, n’est plus possible. La dissuasion, l’ordre mondial né de l’après guerre froide a figé les nations. On ne prend les armes, les « états du nord », que pour empêcher les autres de se battre entre eux.

Le monde de ce nouveau millénaire se résumerait donc en un affrontement du genre nord-sud.

Même le 11 septembre s’inscrit dans le droit file de cette violence-là…..Il ne s’agit donc pas d’une rupture conceptuelle, comme on le répète, ni de l’entrée dans un nouveau monde ( et de manifester ainsi son désaccord avec une récente publication du général de Maisonneuve)

La suite du livre veut apportée la démonstration de cette thèse par la description, parfois confuse, des quatre conflits conduits pas les Américains : le Golfe, le Kosovo, l’Afghanistan et l’Irak. Sur cette dernière, l’auteur se demande si, en faisant la guerre contre un état, les Américains n’ont pas fait une guerre de trop.

On peut aussi retirer de ce livre quelques informations sur des sujets à la mode : la guerre asymétrique, les nouvelles armes de hautes technologies.


La fin est un épilogue philosophique qui ne prend pas position sur la poursuite du choc des civilisations ou l’oraison funèbre de la guerre, la fin de l’histoire.

L’accélération de l’histoire doit beaucoup à la mort de dieu. Sa fin pourrait bien le ressusciter.

Général Jean-Noël Sorret

0 Je plagie ici le général BOONE qui concluait sa lettre de mai 80 aux chefs de corps par ces mots: "Aujourd'hui 1er Mai, fête du travail, alors au boulot" (ndlr. Un recueil de ces lettres est réédité par le CESAT sous le titre "Confidences sur le commandement" )

0 C.-W. Maynes ; "America Discovers Central Asia", Foreign Affairs, vol. 82, n°2, mars / avril 2003, pp. 120-132

0 Au XIXe siècle, la poussée britannique divisa le peuple pachtoune par la fixation de la frontière, en deçà et en delà de la ligne Durand. Les Pashtouns d'Afghanistan résistèrent à la poussée anglaise et à leur incorporation comme garde- frontière de l'Empire britannique, tandis que les Pashtouns de l'Inde furent intégrés au Raj britannique.

0 Dans G.Etienne "L'Afghanistan ou les aléas de la coopération" PUF 1972 cité par P.Gentelle,"Afghanistan : Russes et Asiatiques dans le piège" Hérodote n° 18, 2ème trimestre 1980

0 Saur est le mois du calendrier afghan qui va du 22 avril au 22 mai


0 L'Afghanistan est enclavé.


0 E.Wishnick "Growing US Security Interests in Central Asia" ; Strategic Studies Institute ; US Army War College octobre 2002, p.3

0 Par exemple, l'Azerbaïdjan, qui tient une place prépondérante dans les intérêts des Etats-Unis, pétroliers d'abord, géopolitiques ensuite, est l'objet d'un amendement du Congrès interdisant toute assistance à Bakou, en réponse au blocus de l'Arménie dans le conflit territorial au sujet de l'enclave du Haut Karabakh, adopté sous l'impulsion des représentants sympathisants avec la diaspora arménienne aux Etats-Unis. Par ailleurs, le Congrès ne réagit pas à l'occupation d'un cinquième du territoire azerbaïdjanais de 1993.

0 P.-J. Luong et E. Weinthal ; " New Friends, New Fears in Central Asia", Foreign Affairs, vol. 81, n°2, mars / avril, 2002


0 F.Hill ; "Une stratégie incertaine : la politique des Etats-Unis dans le Caucase et en Asie centrale " ; politique étrangère ; février 2001. n°1 ; 2001 ; pp.95-108.

0 "A Farewell to Flashman : American Policy in the Caucasus and Central Asia"

0 S. Blank, "The United States and Central Asia " ; dans Central Asian Security, The New International Context, Brookings Institution Press, Washington, DC; 2000, p.200

0 Chiffres dans A.H. CORDESMAN ; " The US Governement View of Energy Developments in the Caspian, Central Asia and Iran" ; Center for Strategic and International Studies ; 27 avril 2000 ou dans le "1998 US Department of Energy reports" sur www.eia.doe.gov.emeu/cabs/caspgrph.html


0 K. Butler " US Military Cooperation with the Central Asian States", 17 septembre 2001, Monterey Institute of International Studies

0 Le Tadjikistan, stabilisé par les accords de paix de décembre 1996 signés au Kremlin entre le président néo-communiste tadjik M.Rakhmonov et le leader de l'opposition islamo-démocrate, M. Nouri sous l'égide de l'ONU et en présence de hauts responsables russes et iraniens, rejoindra le programme le 20 février 2002.

0 Le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan y contribuent

0 Strobe Talbott ; " The Great Game is Over" ; Financial Times, 1er septembre 1997

0 Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan

0 Opération de lutte antiterroriste en Afghanistan en conséquence du 11 septembre

0 Le Général de Brigade (USMC) M.R.BERNDT, Atlantic Command's Director of Exercises and Joint Training dira à propos des exercices : " The goal is to prepare in advance, so that if we are ever called to do a mission like this, we're not meeting people for the first time"; cité dans K. Butler " US Military Cooperation with the Central Asian States", 17 septembre 2001, Monterey Institure of international Studies.

0 B. Vassort-Roussey " The Silk Road Strategy : American Geostrategy for Central Asia" ; ARES ; n°50, janvier 2003

0 Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan

0 Central Asian Border Security Initiative ; I.Facon ;" Entre intérêts politiques et enjeux de sécurité : les dilemmes de la Russie en Asie centrale" ; les cahiers de Mars ; n° 177 ; 2003

0 D'après F. HILL " A Not-So-Grand Strategy : United States Policy in the Caucasus and Central Asia since 1991" ; parution dans la presse américaine de cet auteur, chercheur en politique étrangère à la Brookings Institution; "Une stratégie incertaine : la politique des Etats-Unis dans le Caucase et en Asie centrale " ; politique étrangère ; février 2001. n°1 ; 2001 ; pp.95-108.


0 La famille Bush est une des grandes fortunes du secteur pétrolier texan, alors que Dick Cheney était, juste avant sa candidature à la vice-présidence, membre du Conseil pétrolier du gouvernement du Kazakhstan en tant que PDG de la firme de services pétroliers Halliburton.


0 Philippe Chassaigne " Histoire de l'Angleterre des origines à nos jours " Champs Flammarion, 1996

0 Par exemple, Milton Bearden, Afghanistan, Graveyard of Empires" ; Foreign Affairs ; vol.80 N°6 ; nov./ Dec. 2001


0 ENCEL, F. et GUEZ O. " La grande Alliance. De la Tchétchénie à l'Irak : un nouvel ordre mondial", Flammarion, 2003

0 Ainsi, par exemple, dans S.Frederick Starr "Making Eurasia Stable" ; Foreign Affairs janvier / fevrier 1996

0 Par exemple D. Hooson, " Inner Asia : A géographical perspective", Caucasus and Central Asia Newsletter, IIS 2, été 2002


0 D'après P. Dombrowsky " Un nouvel espace stratégique : l'Asie Médiane" ; Revue de la défense nationale ; Juin 1998

0 F. Thual, "La question de l'Asie Centrale" dans "Désir de territoire" Ellipses 1999


0 Ce qui est presque la définition de puissance des physiciens

0 R. GIRARDET,Mythes et mythologies politiques, Seuil, Paris, 1990

0 Expression rencontrée sur le forum du site Saint-cyr.org

0 E. GOFFMAN, Asiles, Editions de minuit, Paris, 1968

0 Alison Lurie, «The Language of Clothes», Montréal, Bloomsbury Publishing, 2001, 286 p.

0 Le chef de bataillon RONDEAU DU NOYER François achève une scolarité de deux années (2003 - 2005) au titre de l'EMS2, voie EMSST, dans la branche des sciences de l'homme, dans la perspective du métier « administration – finances », à l'Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC).


0 U. S. Army = Armée de terre américaine

0 DAS = Appui air-sol dans la profondeur

0 CAS = Appui air-sol rapproché

0 Il fut notamment le chef d’état-major du 3ème CA en 1914, puis de la XI° armée sur le front oriental avec laquelle il donna à l’armée allemande l’une de ses plus brillantes victoires lors de la percée de Gorlice-Tarnow en mai 1915.

0 Rappelons que la Reichswehr ne doit comporter que 10 divisions – 7 d’infanterie et 3 de cavalerie- regroupées en 2 CA. QG à Berlin et Cassel.

0 Cette dénomination est une innovation dans le vocabulaire militaire allemand. Cela renforce l’idée d’un « camouflage » assez grossier et qui ne trompe guère…

0 force de transition – 1918-1920 - entre l’armée mobilisée pendant la Grande Guerre et l’armée au format imposé par le Traité

0 Tous du grade de capitaine à présent.

0 L’appellation d’avant-guerre, Generalstaboffizier, n’est pas reprise, camouflage oblige…

0 Le lecteur conviendra facilement que le futur généralissime de 1939 et tant décrié à ce poste, montre ici une clairvoyance digne d’éloges.

0 Nous pouvons noter cette fois encore la qualité des informations transmises par le service de renseignement français

0 Structures en bois et toiles montées sur des automobiles, qui faisaient rire grassement certains galonnés et journalistes étrangers boursouflés de suffisance et à l’intelligence limitée à l’image de leurs capacités d’anticipation…

0 Les hommes sont soumis de 18 à 45 ans aux obligations militaires. La durée du service d’abord fixée à 1 an, passe à deux années le 24 août 1936

0 L’équivalent de notre CID d’aujourd’hui.

0 notamment le jeudi à CESAT/EMSST, ou par Tél : 06 72 35 33 39 ou encore par e-Mail : jeanmarcrenucci@yahoo.fr

0 C’est valable aussi pour les stagiaires de l’EMSST, à qui nous demandons également de répondre au mini quesstionnaire.

1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

similaire:

La Réunion des orsem 123 iconLa Réunion des orsem 123
«tendre vers la meilleure adéquation possible entre qualification, affectation et poste tenu»

La Réunion des orsem 123 iconLa Réunion des orsem 101

La Réunion des orsem 123 iconCirculaire n° 97 – 123 du 23 Mai 1997

La Réunion des orsem 123 iconIssu de la circulaire n° 97-123 paru le 27/05/97 au B. O n°22 les...

La Réunion des orsem 123 iconPrefecture de la reunion
«Réunion d’Aventures», qui emprunte pour l’essentiel, des sentiers de randonnée et de grande randonnée parcourant le domaine soumis...

La Réunion des orsem 123 iconRéunion annuelle des parlements
«relique du passé»; ce Saint Empire n’existe concrètement que par la diet (réunion annuelle des parlements)

La Réunion des orsem 123 iconRéunion de rentrée du centre social d’animations (lire p. 8) Maison...

La Réunion des orsem 123 iconSecrétariat : Direction Départementale des Territoires
«Les établissements recevant du public définis à l’article R. 123-2 et les installations ouvertes au public doivent être accessibles...

La Réunion des orsem 123 iconSecrétariat : Direction Départementale des Territoires du Rhône
Les établissements recevant du public définis à l’article R. 123-2 et les installations ouvertes au public doivent être accessibles...

La Réunion des orsem 123 iconAttestation de prise en compte des regles d'accessibilite
Les établissements recevant du public définis à l’article R. 123-2 et les installations ouvertes au public doivent être accessibles...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com